Dominique Levesque, la créatrice de bonheur

C’est en 2000 que la designer Dominique Levesque a ouvert son premier salon de la mariée. Elle a vite réalisé qu’elle aimait travailler avec les femmes qui étaient à la recherche de robes de mariée ou de robes de bal parce qu’elles représentent de beaux moments dans leur vie. L’entreprise a depuis pris de l’expansion et est au service des femmes de la région des deux côtés de la rivière.

Après avoir obtenu son diplôme et travaillé pour le designer bien connu Richard Robinson et habillé l’élite d’Ottawa, Mme Levesque s’est lancée en ouvrant une première boutique sur la rue Notre-Dame à Gatineau. Le salon de la mariée y a encore pignon sur rue. Sept ans plus tard, un compétiteur situé sur la rue Carling ferme ses portes et c’est à ce moment que la designer saisit l’occasion et y ouvre sa deuxième boutique.

Deux boutiques, deux concepts

À ses tout débuts, Mme Levesque se consacrait aux robes de mariée fabriquées sur mesure. Réalisant que ce type de robe ne convenait pas à toutes les bourses et voulant diversifier sa clientèle, elle a commencé à offrir des robes d’autres designers et à introduire les robes de bals et de filles d’honneur. Chaque boutique a maintenant sa clientèle. La boutique d’Ottawa est consacrée aux commandes spéciales qui doivent se faire plusieurs mois à l’avance avec des robes provenant de designers de partout dans le monde et de collections plus exclusives. Celle de Gatineau est consacrée aux surplus de stock permettant de magasiner des robes des saisons précédentes à prix réduit. « Il est beaucoup plus facile pour les clientes, selon leurs besoins et leur budget, d’avoir tout sous le même toit », constate Mme Levesque.

Ne délaissant pas ses premiers amours, Mme Levesque est en train de compléter un deuxième certificat en design de mode de l’Université Yorkville. Elle crée encore des microcollections, avec des pièces plus dispendieuses, à raison d’une par année. Elle vient d’en créer une pour les robes de bal et ce sera au tour des robes de mariées en 2020. Elle fait aussi des retouches sur certaines robes. Le travail qu’elle ne peut faire elle-même, par manque de temps ou parce que ça nécessite une expertise particulière, est envoyé à d’autres couturières expérimentées.

Conseils

Mesdames, à moins de vouloir acheter une robe de mariée, de bal ou de fille d’honneur « off-the-rack », vous devez vous y prendre à l’avance.

Les commandes pour les robes de mariée peuvent prendre jusqu’à six mois pour arriver et il faut se laisser entre quatre et six semaines pour les retouches.

Le meilleur moment pour magasiner sa robe de bal est entre la mi-novembre et le mois de février. Point important, les boutiques Dominique Levesque ne vendent jamais la même robe à deux finissantes de la même école..

Tendances actuelles

Robes de mariée:

•    Robes longues

•    Dentelle

•    Transparence au niveau des bustes

•    Couleur champagne et blush

•    Bohème chic

Robes de bal:

•    Robes longues

•    Lignes épurées

•    Tissus scintillants

•    Teintes métalliques – « rose gold », les bleus

•    Bretelles spaghetti et plus larges

•    Tissus stretch