Publireportage

Plomberie Alvanar. Un secret bien gardé!

Robin Cyr se souvient de l’époque où, de son sous-sol, il prenait les appels de ses clients qui nécessitaient son expertise en plomberie. « Je me voyais un peu comme un sauveur quand un client m’appelait à 10h le soir pour réparer la toilette bouchée », dit-il en souriant. Quatorze ans plus tard, M. Cyr est à la tête d’une entreprise qui dispose d’un vrai bureau et d’une équipe d’employés fidèles.

Alvanar (dont le nom provient des premières lettres des prénoms de ses enfants et de Robin) est une sorte de secret bien gardé. Sans faire de vagues, l’entrepreneur a su s’implanter et faire sa place, d’abord dans le secteur résidentiel, et aujourd’hui davantage dans le secteur commercial. « Nous venons de terminer les travaux dans l’édifice Le Vibe qui compte 190 unités, indique M. Cyr. On a aussi fait plusieurs banques, arénas, CPE, McDonald’s, Ultramar, Hydro-Québec, l’Université d’Ottawa, le Jardin Monsarrat... Mais il y a encore des grand entrepreneurs généraux qui ignorent qu’on est capable de réaliser de très gros projets. »

L’expérience

Dans le domaine depuis 26 ans, Robin Cyr est allé chercher son expérience pratique sur les chantiers à Montréal et même au nord du Québec, jusqu’à ce qu’il décide en 2005 de se lancer en affaires. « Quand tu te lances dans quelque chose, il faut que tu le fasses avec passion. Démarrer mon entreprise m’a permis d’établir des normes strictes de qualité et m’assurer de les faire respecter. »

Et il ne faut pas compter ses heures. L’homme d’affaires rend hommage à ses enfants qui ont souvent dû composer avec un papa absent, des vacances raccourcies à cause d’une urgence, ou d’avoir à suivre leur père sur des appels de service. « Je leur en suis tellement reconnaissant! C’est sûr qu’on essaie maintenant de passer plus de temps ensemble. »

Avenir et relève

Alexis et Vanessa suivront-ils les traces du paternel? « C’est sûr que s’ils le veulent, ils auront une place dans l’entreprise, dit M. Cyr. En bâtissant la compagnie, on espère pouvoir un jour former une relève. Je ne leur impose rien. Mais je serais heureux de savoir qu’ils reprennent le flambeau! »

En attendant, l’entrepreneur peut compter sur l’aide de son équipe, ses estimateurs, une adjointe, des contremaitres et plombiers. Avec l’arrivée de jeunes recrues, il est en mesure d’offrir à nouveau un service à la fine pointe de la technologie, et fier de servir la clientèle d’Ottawa et de l’Outaouais.

Pour plus d'informations cliquez ici.