Le directeur général d'ID Gatineau, Jean Lepage

L’accès à des travailleurs qualifiés est difficile

Les immigrants représentent une source de talents cachés pour contrer la pénurie de la main-d’oeuvre, mais les entrepreneurs hésitent encore à se tourner vers eux, d’après un rapport de la Chambre de commerce d’Ottawa.

Alors que 77% des entreprises d’Ottawa estiment que les immigrants sont une source de talents, 46% d’entre elles sont d’avis que les immigrants ne constituent pas un bassin important de travailleurs et de compétences pour elles, d’après cette étude réalisée sous forme de sondage l’an dernier et qui portait sur la croissance des entreprises.

Pourtant, toujours selon cette même étude, l’accès à des travailleurs qualifiés demeure un problème important pour 63% des entreprises de la capitale nationale.

Le rapport précise aussi qu’un Ottavien sur quatre est un immigrant et que la ville accueille 7000 nouveaux immigrants chaque année, de sorte que le bassin local de travailleurs comprend plus de 200 000 immigrants. Aussi, plus de 55% des travailleurs détenteurs d’un doctorat à Ottawa sont des immigrants.

En Outaouais

Sur la rive québécoise, il semble que la situation est un peu plus reluisante, alors que le taux d’emploi des personnes immigrantes s’élève à 63,7%.

«Le taux d’emploi est significativement meilleur ici, si on se compare à la moyenne du Québec», souligne le directeur régional de Service Québec de l’Outaouais, Alain Ranger.

Le directeur général d’ID Gatineau, Jean Lepage, est aussi d’avis que l’immigration constitue un bassin de travailleurs non négligeable. D’ailleurs, ID Gatineau, en collaboration avec la Chambre de commerce de Gatineau, aura un kiosque au Salon de l’immigration de Montréal, au mois de mai, afin d’inciter les immigrants à venir travailler dans la région.

«Dans la tête de bien des gens, on connaît Montréal, on connaît Québec, mais Gatineau, ça ne veut rien dire. Alors on est en train de positionner davantage la ville pour qu’elle soit connue. On a mis en place une stratégie qui s’appelle « Pourquoi Gatineau?», afin de faire connaître davantage la ville de Gatineau auprès des entreprises et des employés de l’extérieur.