Publireportage

Jean Bédard, fier de l’évolution de La Cage

Pour plusieurs, La Cage est avant tout cet endroit chaleureux où se réunir, avec très souvent le prétexte d’assister à un événement sportif sur grand écran. Et c’est toujours le cas, même avec le repositionnement de la chaîne et maintenant, le tout nouveau restaurant de Gatineau, secteur Le Plateau. Selon Jean Bédard, président et chef de la direction du Groupe Sportscene qui gère La Cage - Brasserie sportive, cette évolution était nécessaire.

« Il faut savoir évoluer avec notre concept, » lance celui qui, à 26 ans, décidait de s’impliquer dans l’ouverture d’une franchise de La Cage aux Sports à Saint-Hyacinthe avec un groupe de jeunes actionnaires. « J’aimais le sport et j’aime toujours autant cela aujourd’hui. C’était donc un choix d’affaires très naturel pour moi en 1988. »

Jean Bédard, président et chef de la  direction, Groupe Sportscene.

Un concept très actuel

De « Sport - Gang - Fun » à « Bouffe - Bière - Sport », La Cage a su flairer les changements dans les habitudes de consommation de sa clientèle, il y a environ quatre ans. « Le nouveau décor fait partie de cette transition de la chaîne vers un look plus épuré et plus sophistiqué, mais aussi, vers une dynamique plus jeune axée sur la fraîcheur des produits, sur l’engouement des bières de microbrasseries et d’un menu qui offre des plats de meilleure qualité », estime M. Bédard. L’homme d’affaires insiste sur la fraîcheur et la provenance locale des aliments. 

Le président de Sportscene est très fier de l’évolution de la chaîne au niveau du menu offert et aussi dans la manière de l’offrir. « Le concept de cuisine ouverte découle de là, nous verrons les cuisiniers à l’œuvre et nous montrons que nous sommes fiers de nos produits, de nos plats et de notre brigade. » En synergie avec l’ambiance du restaurant, l’équipe en cuisine pourra mieux prendre le pouls de l’action en salle à manger en ayant maintenant une vue d’ensemble sur celle-ci. « Le restaurant est maintenant mieux divisé, facilitant énormément le travail de nos serveurs et serveuses. »

Nouveautés

Quant au décor, en remplacement des photographies, des chandails ou d’objets de collection à saveur sportive, le nouveau design y va tout en subtilité, infusant des éléments sportifs qui deviennent plutôt des pièces décoratives uniques et minimalistes. « Nous souhaitions mettre l’accent sur le grand écran qui est au-dessus du bar central. Tout est axé sur cet écran géant et je crois que cela aura tout un impact », ajoute M. Bédard, qui dit vouloir s’asseoir avec les Sénateurs d’Ottawa pour discuter d’un possible partenariat.

« Le nouveau décor fait partie de cette transition de la chaîne vers un look plus épuré et plus sophistiqué, mais aussi, vers une dynamique plus jeune axée sur la fraîcheur des produits. » Et la bannière innove sur plus d’un plan : « En septembre dernier, nous avons lancé l’application Club Cage, qui est un programme de reconnaissance. À toutes les cinq visites, le client reçoit une récompense en argent ou en produit. On compte déjà plus de 150 000 membres », conclut Jean Bédard.

Pour plus d'informations cliquez ici.