Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Vins et fromages du Québec : une formule fort satisfaisante quand on débarque au chalet ou après une longue journée de sport.
Vins et fromages du Québec : une formule fort satisfaisante quand on débarque au chalet ou après une longue journée de sport.

Six accords mets et vins simples et festifs

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / C’est la semaine de relâche pour tous, aussi pour les parents qui ont envie de bien boire et bien manger sans trop se casser la tête ni passer des heures devant les chaudrons. Alors, allons-y avec des suggestions savoureuses, en accord avec une cuisine festive et des vins de partage, en toute simplicité.
  • Domaine Pelchat Lemaître-Auger L’Épouse 2019  
  • 19 $ • épiceries spécialisées et au vignoble • 12 % • 1,6 g/l

On adore Mario Pelchat le chanteur, mais saviez-vous qu’il est aussi producteur de vin? Un projet d’envergure qu’il bâtit corps et âme avec son épouse Claire depuis une douzaine d’années : leur vignoble de Saint-Joseph-du-Lac dans les Laurentides. Une aventure de longue haleine qui porte fruit dans une gamme de vins fort bien réalisés et balancés, avec l’expertise d’un nouveau chef de production, le vigneron Jérôme Zammit qui a fait ses classes dans le Mâconnais, puis au spectaculaire Château de Pibarnon à Bandol, en plus de sept ans dans le Languedoc. J’ai dégusté L’Épouse, un assemblage de seyval, vidal et frontenac blanc, frais et vif avec d’agréables notes herbacées en finale. 

Le vin parfait pour accompagner un plateau de fromages et saucissons du Québec. Une formule fort satisfaisante quand on débarque au chalet ou après une longue journée de sport. Les vins sont disponibles à la boutique du vignoble qui ouvrira ses portes au printemps et dans les épiceries spécialisées. Visitez DomainePelchatLemaitreAuger sur Facebook pour connaître les points de vente. 

  • Tom Gore Sauvignon blanc Californie 2019
  • 19,95 $ • 13 544 921 • 13,5 % • 2,8 g/l 

Un sauvignon tout en fraîcheur et sans exagération aromatique. D’une bonne acidité sur des notes de citron et d’herbes fraîches. Un vin de Tom Gore qui dès son plus jeune âge voulait être agriculteur. « L’agriculture est le travail de ma vie et ma plus grande joie ». Avec une telle philosophie, on ne peut que trouver du bonheur dans ses vins. Lors de son récent passage au Québec, il m’a confié que c’est lui qui cuisine à la maison. Et que préfère-t-il cuisiner pour accompagner ce vin? Sans hésitation, un poulet rôti avec des légumes du jardin. Le plat réconfort par excellence qui prend 10 minutes à préparer et qui cuit au four pendant qu’on prend l’apéro!

  • Jean-Claude Mas Vignobles Paul Mas Grenache de Grenache
  • 11,90 $ • 12 990 742 •13 % • 2,5 g/l  

Ce n’est pas une nouveauté, mais une découverte. J’aime beaucoup le grenache dans toutes ses couleurs, c’est un cépage riche et ensoleillé. En gris et blanc, comme pour cet assemblage, il est velouté, d’une acidité moyenne sur des notes de pêche blanche et de zeste de mandarine. D’un rapport qualité plaisir exceptionnel et le match parfait des pastas aux fruits de mer.

  • Tedeschi Lucchine Valpolicella Classico 2019
  • 18 $ • 13 897 339 • 13 % • 2,6 g/l 

Un autre vin coup de cœur qui m’a séduit par sa fraîcheur et ses notes de cerise et de framboise noire qui se fondent dans des effluves de thym, de cannelle et de chocolat noir en finale. Un vin qui procure beaucoup de plaisir et que je servirais avec une pizza méditerranéenne, aux olives noires et artichauts. Comme dans une soirée pizza maison, avec pains nans et plein d’ingrédients à ajouter selon la créativité de chacun. 

  • Les Vignerons du Brulhois Le Vin Noir 2016
  • 19,60 $ • 11 154 822 • 14 % • 2 g/l

Le Québec est leur premier marché d’exportation et bien que l’on connaisse peu cette coopérative dynamique et « confidentielle » du sud-ouest de la France, nous buvons leurs vins depuis une vingtaine d’années. Les Vignerons du Bruhlois comprend 22 membres qui travaillent leurs vins cuve par cuve et priorisent une polyculture qui inclue légumineuses et arbres fruitiers, en particulier les pruneaux. Leurs vins rouges ont été surnommés Vin Noir, car ils sont charnus et généreux avec des notes de mûre, de cassis et d’épices douces, merveilleux pour accompagner le confit ou magret de canard. Essayez-le en fin de repas avec une tomme de brebis, comme celle de Kamouraska et du chocolat noir, c’est divin. 

  • Vina Laguna Terra Rossa 2017
  • 17,45 $ • 13 111 068 • 13 % • 1,3 g/l 

En Croatie, la péninsule d’Istrie située face à Venise, sur la côte nord de la mer Adriatique. La vigne y pousse sur une terre rouge et riche en fer, une caractéristique minérale qui se transpose dans ce vin à base de teran, qu’on appelle terranno du côté italien. En bouche, une forte concentration de petits fruits comme le cassis et la griotte, métissés de genièvre, réglisse et thym sur des tannins robustes, en font un bon allié des viandes rouges et du gibier, façon fondue chinoise.