Pâques, printemps & cabane

CHRONIQUE / Vive le printemps, ce vent de fraîcheur qui balaie les mets costauds et les mijotés de nos assiettes, cédant du coup la place à des plats plus légers — exception faite peut-être pour le copieux repas de cabane. Évidemment, la nature des mets et la météo plus clémente appelleront des vins plus légers, plus frais et plus désaltérants. À l’occasion du congé pascal, une chose est sûre, toute la tablée sera joyeusement réunie pour célébrer. Voici donc quelques bonnes bouteilles pour hydrater vos coupes en cette longue fin de semaine!

POUR LA CABANE
Touraine 2016, Domaine de Lévêque, Domaine de la Renne
(Code SAQ : 12 207 009 — 16,70 $)
Domaine de Lévêque du Domaine de la Renne… bon, ça fait un peu poupées russes, mais il faut savoir que le vigneron est un dénommé Guy Lévêque. Si vous avez un budget modeste, l’appellation Touraine est un bon endroit où chercher pour de bons vins remplis de fraîcheur. Les sauvignon blanc de cette région de la Loire se font abordables et agréables, comme en témoigne cette sympathique cuvée. Le duo sauvignon blanc (95 %) et sauvignon gris (5 %) s’affirme intensément avec des notes de pêches très mûres. Une fraîcheur, une tendresse et une presque gourmandise s’élèvent de ce blanc qui viendra couper dans le gras de votre assiette du temps des sucres.

Yecla 2016, Chardonnay-macabeo, Castano
(SAQ : 10 855 758 — 14,40 $)
En Espagne, le macabeo est surtout connu pour faire partie du premier trio xarello-parellada-macabeo entrant dans la composition du cava. En France, on le surnomme plutôt macabeu dans le Languedoc. Ici, il partage la vedette ex æquo avec le chardonnay dans ce blanc de Yecla aux accents de poires et de bonbons surets. Un vin à prendre pour ce qu’il est : un blanc rafraîchissant qu’on appréciera pour sa rondeur et sa finale mielleuse. Sous les 15 $, c’est une belle trouvaille!

POUR LE BRUNCH
Vouvray brut, Cuvée Prédilection, Château Moncontour 
(SAQ : 430 751 — 18,10 $)
Décidément, la Touraine et le printemps font une jolie paire! Le chenin blanc, cépage unique de l’appellation vouvray (si seulement ça pouvait être aussi facile pour toutes les AOC/AOP!), sert de matière première à l’élaboration de ce mousseux issu de la méthode traditionnelle. Aromatique à souhait, il diffuse un arôme intense de poire cuite. Un effervescent pour la table, définitivement, gorgé de fruit, tout en rondeur et pourvu d’une bonne longueur. En promotion jusqu’au 2 avril!

POUR LE REPAS DE PÂQUES
Alto adige 2016, Gaun Chardonnay, Alois Lageder
(SAQ : 742 114 — 27,50 $)
J’ai vanté les mérites de cette maison du Trentin-Haut-Adige il y a quelques semaines. Un domaine engagé qui protège la biodiversité de son terroir comme si la survie du vignoble en dépendait (ce qui carrément le cas dans les faits). Des blancs biodynamiques, il va sans dire, précis et élégants, qui reflètent parfaitement leur terroir. Il se dégage du Gaun une délicatesse, une fraîcheur et une minéralité qui évoquent les chardo de Chablis. Ses arômes d’abricots et de beurre sauront faire la part belle au brunch pascal.

Rioja 2016, Otoñal joven, Olarra
(SAQ : 12 663 135 — 11,30 $)
Bien que selon moi, un blanc, tout au plus un rosé, s’impose en regard du caractère des plats à l’honneur ce week-end, je sais qu’il y a des amateurs inconditionnels de rouge dans la salle. Pour vous, voici un compromis à miniprix on ne peut plus passe-partout. Comme l’indique la mention Joven, ce vin a subi un léger passage en fût de chêne, entre 5 et 6 mois, ce qui lui a permis de conserver fraîcheur et souplesse. Un tempranillo sec, simple et fruité aux tonalités de framboises et d’épices. N’hésitez pas à lui donner un petit coup de carafe pour le dégourdir un peu.

Joyeuses Pâques, mon lapin!

N.B. : Les succursales SAQ Dépôt, Signature ainsi que la plupart des Sélection sont fermées ce dimanche, tandis que les Classique et Express demeureront ouvertes. Pour ce qui est de lundi, tout est ouvert, exception faite de quelques succursales situées dans un centre commercial et dépourvues d’une entrée donnant sur l’extérieur.

Vous avez des questions ou des commentaires? Écrivez-moi à caroline.chagnon@gcmedias.ca.