Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
En ce week-end de l’amour, allons à la rencontre du vin avec tous nos sens.
En ce week-end de l’amour, allons à la rencontre du vin avec tous nos sens.

Cinq suggestions pour la Saint-Valentin

Article réservé aux abonnés
Vous l’aurez deviné, je suis une amoureuse du vin! Il n’y a rien de plus délectable que de déguster un vin, surtout quand on choisit de l’approcher avec tous ses sens : la vue, l’odorat et le goût. Le toucher sera comblé de tenir le pied élégant d’une belle coupe, et en y ajoutant une jolie musique, on crée l’âme du moment.

Pour découvrir toutes les subtilités du vin, il faut d’abord aller à sa rencontre. Tout commence avec le regard. Dans le langage du vin, on regarde « la robe » qui nous renseigne sur le style, l’intensité et même l’âge d’un vin. En général, plus la robe est foncée, plus on peut s’attendre à ce que le vin soit corsé, c’est le gros bon sens. Ensuite, les arômes nous donnent des pistes sur le type de cépage et sur les saveurs qu’on retrouvera dans notre verre. Puis, on valide le tout en bouche avec une première gorgée qui généralement sera compatible avec les pistes aromatiques repérées par notre nez, bien qu’on puisse toujours être surpris. Et soyez patient, comme dans tous les domaines, pour exceller il faut de la pratique. Plus on déguste avec attention, plus on saura apprécier les vins qui n’ont pas nécessairement besoin d’être très chers pour être bon!

  • Zonin Cuvée 1821 Prosecco
    15,85 $ • 10540721 • 11 % • 12 g/l  

Des bulles pour cultiver l’effervescence! On se transporte tout près de Vérone, la ville de Roméo et Juliette où la famille Zonin travaille la vigne depuis sept générations. Leur prosecco est vif avec des bulles crémeuses et une agréable fraîcheur d’amande et de poire qui perdure en toute simplicité. Ce qui est formidable c’est qu’on le trouve aussi en petit format de 200 ml pour nos célébrations en solo ou quand on veut juste partager un verre, et en magnum de 1,5 litres, pour les futurs rassemblements (!).

  • Esterhazy Klimt Burgenland 2019
    15,15 $ • 13632066 • 12,5 % • 1,2 g/l

Pour les amoureux passionnés qui aiment la découverte, ce grüner vetliner s’exprime dans une acidité mordante qui s’équilibre sur de juteuses saveurs de pêche blanche. Les notes bien poivrées en finale sont une des signatures du grüner, le cépage roi de l’Autriche. Comme on peut le constater à l’habillage, ce vin du vignoble Esterhazy est inspiré par un des chefs d’œuvre de l’art nouveau viennois, « Le Baiser » de Gustav Klimt.

  • Carrelot des amants
    12,90 $ • 620682 • 12,5 % • 1,2 g/l

Un rosé est toujours apprécié à l’apéro quel que soit la saison, et il inspire le romantisme. Celui-ci nous provient d’une coopérative dynamique du sud-ouest de la France, en Lot et Garonne, qui partage son histoire d’amour avec les Québécois depuis plus de 20 ans. Vous les connaissez sans doute mais saviez-vous que le nom de leurs cuvées est inspiré de l’aventure amoureuse de la jeune Reine Margot avec Charles de Balzac, seigneur de la Bastide de Dunes? Selon la légende, les amants auraient été aperçus dégustant un vin de la région dans un carrelot, une ruelle si petite que seule une charrette peut y passer.

  • Villadoria Argo Langhe 2018
    16,50 $ • 12941431 •13 % • 1,7 g/l

Pour les amoureux qui ont encore des papillons… Dans le Piémont, le nebbiolo règne en maître, surtout quand il provient des petites communes de Barolo. Mais on en fait aussi pousser dans tout le Langhe. C’est un cépage qui demande un minimum de trois ans de vieillissement, car il est très austère en jeunesse. Celui-ci est excellent pour le prix, vraiment bien équilibré, à la fois frais et robuste avec des tannins bien fermes et une finale fumée qui fera honneur à vos braisés. 

  • Absintherie des Cantons Panoramix 
    49,25 $ • 13916237 • 45 % 
  • Un autre de nos gin du Québec qui se distingue. La magie dans un verre grâce à la fleur de pois bleu dont la couleur se transforme en rose lilas quand on lui ajoute un élément acide comme le citron, la lime ou le tonic. Les autres herbes et fruits qui composent ce gin très aromatique incluent le myrique baumier (bois-sent-bon) et le poivre des dunes qui lui apportent une fraîcheur boisée, le thé noir, le sureau, et le poivre de Sichuan qui lui procure une longueur légèrement épicée.

Joyeux week-end de l’amour!