Apres tornade à Gatineau.

Un an plus tard : réflexions, actions et leçons sur les tornades de septembre 2018

Le 21 septembre 2018, Environnement Canada lançait une alerte de tornade pour des secteurs de l’Outaouais et d’Ottawa.

Les dégâts physiques et psychologiques de la tornade de niveau EF 3 qui a frappé Gatineau et des cinq autres tornades à travers la région ont été dévastateurs. Des personnes n’ont pas encore retrouvé leur logis. Certains continuent leur réclamation auprès des assureurs et d’autres ont tout perdu. Or, plusieurs n’ont pas pris au sérieux cette alerte. En cette fin de la saison des tornades, ce dossier tente de comprendre pourquoi et quoi faire lorsque les prochaines alertes seront envoyées.

Pour voir la version intégrale plein écran des travaux, cliquer ici.

-----------------

C’est avec fierté que 37 étudiant(es) du cours Médias numériques de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) - en collaboration avec la firme de contenu numérique Kngfu et le quotidien Le Droit - vous offrent une série de micro-reportages et de conseils sur la prévention des tornades.

Bien que nous ne puissions pas encore lier les changements climatiques aux catastrophes naturelles, le nombre de catastrophes augmente et la question n'est plus de savoir « si », mais « quand » les prochaines frapperont et « comment » s'y préparer, comme le démontrent les tornades et les deux inondations survenues dans la région entre 2017 et 2019.

Le journalisme de solution tel que pratiqué ici pour la première fois par des étudiant(es) de baccalauréat de l'UQO accompagnés par différents experts est un outil de diffusion et de liaison qui permet autant de relater les faits, de dénoncer des situations que de montrer et proposer des pistes de solutions aux problématiques soulevées et vécues.

Bonne lecture, bonne réflexion et bonne préparation.

1.

La relation premiers répondants-citoyens

– Camille Fauvelle, Gabriel Parizeau, Sabrina Aubin

L’efficacité des premiers répondants dépend aussi des comportements des citoyens.

« J’ai ressenti une certaine fierté car j’ai vu que je n’étais pas la seule personne à avoir pensé venir offrir mon soutien dans le secteur Mont-Bleu. Plusieurs autres personnes se sont aussi présentées pour venir en aide aux sinistrés. Ce constat m’a donné confiance que peu importe ce qui nous arrivera dans le futur, il existe une capacité de solidarité dans la région. »
Greg Fergus, 50 ans, député fédéral de Hull-Aylmer.

Dans une situation aussi critique que celle de la tornade du 21 septembre dernier, le travail des policiers va au-delà de la surveillance de la zone sinistrée.

Par exemple, des citoyens habitant les immeubles touchés ont refusé de quitter leur domicile malgré le danger et les avertissements répétés des différents intervenants, avertissements que les policiers tentaient de faire observer tout en respectant les personnes impliquées.

Cette résistance ajoute un défi de taille aux tâches ardues des premiers répondants, qui mettent en oeuvre les efforts nécessaires à la réalisation de leur mandat consistant à secourir leurs concitoyens.

En situation de crise comme c’est le cas lors d’une tornade, il est important d’être attentif et de suivre les consignes données par les autorités afin d’assurer sa propre sécurité ainsi que celle des autres.

Les policiers ont aussi dû assumer la tâche de « gardiens de débris» car certains ont profité de ce tragique événement pour commettre vols et délits.

« Le rôle du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a été principalement de surveiller les zones sinistrées afin de prévenir les vols qui ont tout de même eu lieu en nombre important », a affirmé un membre des forces policières qui a demandé de garder l’anonymat.

Selon le Global Risks Report 2018 publié par le Forum économique mondial, les phénomènes météorologiques extrêmes - dont font parties les tornades et les inondations - et le changement climatique figurent parmi les principaux risques de notre société.

Et « bien qu’il soit difficile d’attribuer des phénomènes météorologiques extrêmes particuliers au changements climatiques, on prévoit que la fréquence et la gravité des conditions météorologique extrêmes, dont les vagues de chaleur, les sécheresses et les inondations, évolueront à cause des changements climatiques. »

Hausse annuelle moyenne des températures

Dans ce ce contexte, l’entraide et l’empathie mentionnées par Chantal et Tommy seront de plus en plus sollicitées.

Les solutions nommées par Greg Fergus devront être également considérées pour s’assurer que les inégalités sociales ne soient pas accentuées par la répétition de ces phénomènes météorologiques extrêmes tels que les tornades, comme ce fut le cas en septembre dernier où une majorité des sinistrés habitaient dans des logements abordables dans un contexte de pénurie de logements à Gatineau.

2.

Les sinistrés face aux assurances

Importance des assurances en cas de catastrophe naturelles

– Mariama Kaba

Cela fait plusieurs années que je m’intéresse aux enjeux de l’assurance habitation. Elle est parfois négligée par des gens ayant de faibles revenus, des étudiants ainsi que par des personnes immigrantes.

Pourtant, en cas de sinistre, l’assurance habitation offre une tranquillité d’esprit face aux pertes à couvrir. Plusieurs raisons comme le manque de moyens, d’informations ou de volonté expliquent, à mon avis, cette négligence non intentionnelle.

Une pluie diluvienne accompagnée de vents violents ont semé la désolation dans les quartiers Mont-Bleu et Cité-des-Jeunes à Gatineau le 21 septembre 2018. On dénombre plus d’une centaine de lieux (écoles, habitations, domiciles administratifs, etc.) touchés par cette rare tornade violente. Les catastrophes naturelles comme les tornades deviennent de plus en plus fréquentes. De sorte qu’aucun pays, pas même le Canada, n'est à l'abri.

Samira, l’une des victimes de cette catastrophe, a cru qu’« un palmier est tombé sur sa maison ». Selon elle, il y a eu des maisons entièrement décoiffées, d’autres, qui se sont écroulées. Les dégâts matériels sont incalculables, dit-elle. Malgré tout, Samira rend grâce parce qu’il n’y a eu aucune perte en vie humaine. Sur son visage se lisait un « ouf » de soulagement. Si elle n’avait pas eu d’assurance habitation, elle aurait été incapable de faire face aux dommages à couvrir. Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’assurance habitation est importante. Elle protège votre famille et vous garantit un montant en cas de catastrophe ou de drame.

Les experts de l’Institut national de santé publique du Québec indiquent que le Canada occupe la deuxième place des pays où surviennent le plus de tornades, après les États-Unis. En moyenne, on compte environ 80 tornades par année au Canada, qui causent environ deux décès et 20 blessées. Six de ces tornades se sont produites au Québec.

La région de l’Outaouais a connu huit violentes tornades : Maniwaki en 1972, Buckingham en 1978, le lac Blue Sea en 1984, le lac Garreau en 1986, Aylmer en 1994, le secteur Hull en 1999, de nouveau Maniwaki en 2016 et Gatineau en 2018. Lors d’une tornade, la population fait face à plusieurs dangers (effondrement de maisons, vol d’objets, accidents, et j’en passe).

Il est primordial d’informer la population sur l’importance des services d’assurances dans la vie courante. La première étape consiste à se concentrer sur les plus vulnérables, les gens ayant de faibles revenus pour leur expliquer les bénéfices potentiels et les aider à adhérer à une couverture. Cela favoriserait une sécurité et une prise en charge immédiate des victimes en cas de sinistre. En attendant que cela soit fait de manière plus structurée, les personnes sinistrées démunies et non assurées peuvent prendre contact avec Soutien-O-sinistréS (S O S), un organisme qui fournit des biens essentiels tels que des meubles, des vêtements et des électroménagers, notamment.

LIRE L'ARTICLE

Entrevue avec un sinistré

– Taya Kapia Meya Ntumba

En avril dernier, nous avons rencontré une personne qui raconte l’expérience difficile qu’elle a vécue alors qu’elle faisait une réclamation auprès de sa compagnie d’assurances pour le bris du toit de son logement.

L'incidence des catastrophes naturelles sur les paiements d'assurance

Les sinistres catastrophiques ont augmenté de manière significative au cours de la dernière décennie.

(source : Assurances de dommage au Canada, 2017)

3.

Des jeunes se mobilisent

Promesses d’entraide de l’UQO

– Alexandre Saïdou Nzebo et Leila Makany Ouattara

Des étudiants à l’UQO promettent d’offrir diverses formes d’entraide lorsque Gatineau et l’Outaouais vivront à nouveau des catastrophes naturelles.

Entrevues à l’école secondaire Grande-Rivière

– Hadidiatou Soumana Issoufou

Nous avons rencontré en mars dernier Dominic Guénette et Malika Seidou Sanda, respectivement animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire et élève de l’école secondaire Grande-Rivière à Gatineau. Ils nous racontent comment ils se sont engagés à soutenir les sinistrés de la tornade de septembre 2018, dont certains étaient des élèves de l’école.

Entrevues à l’école
Grande-Rivière

4.

Le système d’alerte

Décryptage du système d’alertes

– Alla Polyvyannaya

Voici comment s’assurer que vous recevrez une alertes lors d’une prochaine catastrophe naturelle.

SOLUTIONS

Substitution complète des réseaux 2G, 3G par le réseau 4G2

BELL 30.04.2019
Rogers 2020
TELLUS 31.05.2017

Les fournisseurs d'appareils mobiles ne produisent et ne vendent plus de téléphones cellulaires compatibles avec le réseau 2G

1 Si votre téléphone ne voit pas le réseau, vous vous trouvez probablement dans une zone dépourvue d’aucune couverture (Nord du pays inanité)

2 L'impossibilité d'utiliser les téléphones de l'ancienne génération, même pour le service 911.

Pour les personnes qui ont des systèmes compatibles, inscrivez-vous ici pour recevoir par courriel et par messagerie texte (SMS) les futures alertes de la Ville de Gatineau lors de situations d’urgence.

Pourquoi les alertes ne sont pas prises au sérieux ?

– Marie-Ève Cloutier et Sébastien Duval

Avez-vous pris au sérieux l’alerte à la tornade émise par Environnement Canada le vendredi 21 septembre 2018? Fortes sont les chances que votre réponse soit négative et pour être honnêtes, nous aussi, ainsi que plusieurs personnes de notre entourage, avons pris à la légère cet avertissement.

Nous vous présentons les témoignages de Mario Dupuis, Monique Duplessis et Hugo Pilon. Ces témoignages nous amènent à réfléchir avant les prochaines fois où nous allons recevoir des alertes. Ils contiennent aussi des éléments de réflexion pour les organismes qui chapeautent la prévention et les secours portés à la population.

5.

La trousse à outils

Que faire lors d’une tornade?

– Corianne Guénette, Nicolas Fortin et Malika Rozon-Richer

Ces trois capsules humoristiques mettent en scène Olivier, fervent utilisateur des réseaux sociaux qui ne veut pas manquer le bon cliché, et sa maman, Claire, une femme prudente et réfléchie qui tente d’aider son garçon pas très débrouillard à comprendre quoi faire avant, pendant et après une tornade.
*Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite

Comment reconnaître
les signes d’une tornade?

Où trouver refuge
lors d’une tornade?

Que faire après une
tornade?

L’affiche de prévention

Vous trouverez ci-joint, un guide pratique qui vous fournira les informations nécessaires afin de vous préparer dans l’éventualité d’une tornade. Nous vous invitons à le télécharger.

Quizz Prévention Tornade

Afin de tester vos connaissances en matière de tornade, nous avons élaboré un petit quiz de dix questions. Si vous n’êtes pas sûr de vos réponses, n’hésitez pas à vous référer à l’affiche pour plus d’informations.

Bonne chance!

6.

À propos

Ce projet de long article qui lie une problématique - la prévention aux tornades à Gatineau - et des solutions à celle-ci est un partenariat entre les milieux académique, numérique et médiatique.

Ce projet de média de solution a été initié et dirigé par :
Karoline Truchon, professeure - communication, département de sciences sociales, UQO | Université du Québec en Outaouais, dans le cadre du cours Communications numériques. Problématiques et enjeux à l’hiver 2019.

Avec la participation de :
Ghassan Fayad, producteur de contenu numérique, Kngfu
Saskia Vellas, éditrice de contenu numérique, Kngfu
Mathieu Charron, professeur - géographie quantitative, département de sciences sociales, UQO | Université du Québec en Outaouais
Geneviève Turcot, directrice de l’information, Le Droit
Patrice Gaudreault, rédacteur en chef, Le Droit

Entrevue avec
Geneviève Turcot,
directrice de
l’information, Le Droit

Rédaction, photographie, entrevues et projets audio

La relation premiers répondants-citoyens
Camille Fauvelle, Gabriel Parizeau et Sabrina Aubin
Étudiant.e.s, UQO | Université du Québec en Outaouais

Saviez-vous que?
Néhémie Racius
Étudiante, UQO | Université du Québec en Outaouais
source : Institut national de santé publique du Québec

Le couloir des tornades du Québec
Néhémie Racius
Étudiante, UQO | Université du Québec en Outaouais
source : Institut national de santé publique du Québec

Hausse annuelles des moyennes de températures
Néhémie Racius
Étudiante, UQO | Université du Québec en Outaouais
source : Le sixième rapport du Canada sur les changements climatiques

L’importance des assurances en cas de catastrophes naturelles
Mariama Kaba
Étudiante, UQO | Université du Québec en Outaouais

Entrevue avec un sinistré
Taya Kapia Meya Ntumba
Étudiante, UQO | Université du Québec en Outaouais

L’incidence des catastrophes naturelles sur les paiements d’assurance
Néhémie Racius
Étudiante, UQO | Université du Québec en Outaouais

Promesse d’entraide de l’UQO
Alexandre Saïdou Nzebo et Leila Makany Ouattara
Étudiant.e.s, UQO | Université du Québec en Outaouais

Décryptage du système d’alerte
Alla Polyvyannaya
Étudiante, UQO | Université du Québec en Outaouais

Pourquoi les alertes ne sont pas prises au sérieux?
Marie-Ève Cloutier et Sébastien Duval
Étudiant.e.s, UQO | Université du Québec en Outaouais

Que faire lors d’une tornade?
Corianne Guénette, Nicolas Fortin et Malika Rozon-Richer
Étudiant.e.s, UQO | Université du Québec en Outaouais

L’affiche de prévention
Sophie-Michelle Gosselin, Benoit Gauthier, Vanessa Tremblay, Leslie Carre, Pier-Luc Blackburn, Ange Katché Balefe, Ahmad Osman Nour, Alexandra
Carrière, Alexandre St-Arneault

Étudiant.e.s, UQO | Université du Québec en Outaouais

Quizz prévention tornades
Alexandra Carrière et Aida Koyate
Étudiantes, UQO | Université du Québec en Outaouais

Entrevue avec Geneviève Turcot, directrice de l’information, Le Droit
Ange Balefe Katche, Corianne Guénette, Marie-Frédérique Lemieux-Simard, Leila Makany Ouattara, Lydie Esther Matamba, Marie-Pier Ouellet, Hadidiatou
Soumana Issoufou et Jérôme Tremblay

Étudiant.e.s, UQO | Université du Québec en Outaouais

Équipe de communication du projet
Lou Ammar, Alexandra Bisson, Maryse Carrière, Joey Fung, Helen Heinrich, Bintou Keita et Lydie Esther Matamba
Étudiant.e.s, UQO | Université du Québec en Outaouais

Partenaire de production numérique et accompagnement des étudiant.e.s dans la scénarisation de leur projet

Kngfu
Ghassan Fayad - Production
Colas Wohlfahrt - Conception UX/UI
Noémie Jansem Semerdjian - Révision textes
Saskia Vellas - Conception UX/UI, édition, gestion du projet
Will Fahey - Web développement
Jérôme Leveneur - Web développement

Partenaire de diffusion du projet

Le Droit
Geneviève Turcot, directrice de l’information
Patrice Gaudreault, rédacteur en chef
Gilles Carignan, directeur des services techniques, Groupe Capitales Médias

Crédit photos
Archives Le Droit

Crédit audio
Entrevues à l’école Grande-Rivière: Relief by gurdonark (c) copyright 2009 Licensed under a Creative Commons Attribution Noncommercial (3.0) license. Ft: DoKashiteru

Idée originale et direction
Karoline Truchon, professeure - communication, département des sciences sociales, UQO | Université du Québec en Outaouais