Souriez, vous êtes confinés! [15 PHOTOS]

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Une ombre flotte sur les rues de Vilnius, capitale de la Lituanie. Au-dessus des têtes, une espèce de bourdonnement électrique se fait entendre. Un regard vers le ciel en révèle la cause : le drone d’Adas Vasiliauskas, qui s’est donné pour mission de photographier ses concitoyens en confinement du haut des airs. «Je prends des photos de gens chaque jour depuis presque deux mois. Ma quarantaine a été très productive jusqu’ici», lance le photographe de mariages et enseignant à l’école de design locale.

C’est lorsque sa petite patrie d’Europe du Nord a aussi été «mise sur pause», à la mi-mars, et que tous ses contrats de photos ont été annulés qu’Adas s’est creusé les méninges pour trouver à s’occuper tout en faisant quelques sous. Il s’est rappelé le drone dont il avait usé à l’occasion pour des noces, l’outil parfait pour de la photo à distance et sans contact!

Quelques clichés d’amis et publications sur les réseaux sociaux plus tard, la liste d’attente de ses clients confinés s’allonge et les demandes d’entrevue de médias étrangers pleuvent.

«J’arrive près de la maison des gens, je fais voler mon drone et je leur dis comment poser par téléphone. Ils donnent leur idée ou on décide ensemble de quoi ils veulent avoir l’air sur l’image», résume l’homme de 38 ans.

De très beaux souvenirs dans les circonstances…

Info : tasfotografas.lt/quarantine ou sur Facebook