Possible, l’amitié homme-femme?

CHRONIQUE / L’amitié homme-femme, une éventualité envisageable? Louable que ce questionnement cherchant à éclaircir la viabilité à long terme d’une relation amicale entre deux individus de sexe opposé. Opinions plus que divergentes en ce sens! Certains y croient dur comme fer alors que d’autres y voient une impossibilité absolue.

Différences trop importances, arrière-pensées envisagées, attirances physiques plus que probantes, sentiments émergents, les voici ces justifications entendues expliquant ce en quoi une femme et un homme d’âge adulte, ne peuvent pas, ou du moins, ne devraient pas être amis. Une vérité en soit? Voyons-y.

Amitié, qui es-tu?

Sentiment d’affection entre deux personnes ; attachement, sympathie qu’une personne témoigne à une autre.

Bienveillance, gentillesse, courtoisie chaleureuse manifestée dans les relations sociales, privées, mondaines.

Relations entre collectivités fondées sur le bon voisinage, la bonne entente, la collaboration.

Voici comment mon Petit Larousse définit cette dernière. Vous en conviendrez possiblement tous et toutes, description qui juste qu’ici, ne concerne en aucun temps toutes données relatives à un genre spécifique, soit homme, femme ou encore quelque part ailleurs ou entre les deux.

Puisque dès leur jeune âge nos enfants font preuve d’affection, d’empathie, d’attachement, de sympathie, de bienveillance, de gentillesse, de courtoisie chaleureuse, de bon voisinage, de bonne entente, de collaboration envers tous camarades confondus, quand, mais surtout, comment toute ambiguïté s’installerait?

Une amitié saine

Loin de moi l’envie de nier toute différence entre messieurs-mesdames. Venant ou pas de Vénus ou de Mars, comme pour tout individu, bien entendu qu’il y a des distinctions autres que les organes génitaux entre ces deux entités.

Les contraires s’assemblant la plupart du temps, rencontrer la différence par le biais de l’amitié est un gain en soi pour plus d’un, autant chez les adultes que chez les enfants.

Effectivement, étant donné que c’est via celle-ci, à degrés divers, que les apprentissages sont optimaux en termes d’empathie, de loyauté, de confiance en soi, de sentiment d’appartenance, d’affirmation, de gestion des conflits, des émotions, choisir une personne se rapportant à l’autre genre favorise en plus l’abolition des stéréotypes, des fausses croyances, des préjugés et des idées préconçues. L’ouverture sur un monde autre amène certainement ailleurs, ne l’oublions jamais.

Une frontière souvent étroite

Ceci dit, puisqu’il y a un début à tout, sûrement qu’il soit présumable de voir l’amitié comme étant ce préalable à l’amour.

Complicité, connivence, plaisir partagé, affection, toutes des qualités nécessaires à l’amitié, mais aussi à l’amour. Facile alors dans ce contexte de franchir la mince ligne séparant les deux.

L’être humain et sa charge émotive étant en constante évolution, pas surprenant chez quelques-uns de voir cette transformation les conduisant d’un point A au point B.

D’associer cette réalité comme étant l’absolu attribuable à tous les amis de la Terre, quelle erreur!

Attirance sexuelle

Visualiser, imaginer, conscientiser, espérer l’autre dans un contexte sexuel, une indication présumant que cette supposée amitié va bien au-delà des vertus souhaitées.

L’amitié avec bénéfices, si vous voyez ce que je veux dire, est fréquemment synonyme de requêtes un peu plus grandes que du simple copinage. Après tout, l’homme n’est pas attiré par toutes les femmes et il en va de même pour la femme qui ne voit pas tous les hommes comme de potentiels amants. Alors, pourquoi cette personne-ci? Il y a anguille sous roche...

Friend zone

Ayant le dos plus que large, l’amitié peut être utilisée dans différents contextes pour justifier un peu plus de rapprochements avec l’autre.

De ces victimes de l’amour se faisant passer, faute de mieux ou encore par choix, espoir ou patience, pour des compagnons, je pourrais vous en parler longuement.

Usant de la friend zone pour en venir à leurs fins, ces dernières justifient certainement un tant soit peu cette mauvaise presse qu’a l’amitié homme-femme.

L’amitié homme-femme, une relation officiellement possible, à condition qu’elle y soit pour les bonnes raisons!