En plus d'améliorer la santé globale, faire de l'exercice permet aussi de garder la forme... au lit.

En forme pour durer

CHRONIQUE / Empowerment! Cette appropriation ou réappropriation de votre pouvoir, ça vous dit quelque chose? Messieurs, vous qui tenez possiblement tellement à votre érection, c’est aujourd’hui que je vous indique que pour la maintenir, durement et longtemps, vous voici le principal auteur de cette turgescence. Mais côté entretien, que faites-vous réellement?

Des hommes malades ou à risque plus, plus, plus de le devenir, j’en vois. Soucieux pour autant? Pas nécessairement. Les conscientiser, pas toujours évident. De ce fait, exit prévention de l’obésité, du diabète, des maladies cardiovasculaires, troubles urologiques, alouette, la sexologue en moi congédie aujourd’hui l’infirmière que je suis aussi.

Puisque qu’une insuffisance rénale, la cécité, l’angine de poitrine, les caillots ou je ne sais trop quoi ne semblent, du moins pour plusieurs, jamais vous interpeller autant qu’un pénis en souffrance, laissez-moi vous parler de prévention de la dysfonction érectile et par conséquent, d’autres problèmes prioritaires de santé.

Bougez

La sédentarité, mère de bien des maux! Qui dit veillées répétitives au sofa dit possiblement prise de poids et par le fait même, probable perturbation de l’irrigation sanguine.

Un plus un égalant indéniablement deux, sans «pool» de sang, difficile pour monsieur pénis de se mettre en érection. Sans faire le Grand défi Pierre Lavoie, un trente minutes de marche quotidienne a fait ses preuves en termes de prévention, mais aussi d’amélioration des symptômes de ladite problématique érectile.

Mangez bien

Sources d’énergie, plus les aliments seront sains, plus vous en aurez pour la levée du drapeau! Adieu aliments à la valeur nutritive moins zéro et les repas comportant une liste d’ingrédients longue comme le bras.

Ces gras saturés maudits, ce poison qui est le sucre et ces fibres vides ne font qu’obstruer vos boyaux. Mangez simplement, sans transformation ni invention. En plus de vous faire perdre cet abdomen digne d’une gestation que je vous souhaite débutante, qui sait, peut-être reverrez-vous votre membre viril, et ce, en plus de dire bye à l’hypercholestérolémie, l’hyperglycémie et l’hypertension artérielle.

Écrasez et buvez de l’eau 

Qui n’a jamais vu cette photo de cigarette mollassonne imitant indéniablement cette verge en manque de tonus? Image saisissante, prenant quasi la superficie totale du paquet de cigarettes, nettement pas pour rien.

Au diable cancer du poumon, si vous êtes du type à siphonner le mégot, sachez que votre prévalence à faire niet les soirs de grandes célébrations se voit considérablement plus élevée que chez ce bougre aux poumons roses. Remerciez cette nicotine encore à la base d’une perturbation circulatoire et tant qu’à y être, aussi excellente pour faire paniquer votre libido.

Qui après une soirée bien arrosée ne s’est pas vu dans l’incapacité d’opérer? Anecdotique la fois de l’année où ça arrive, tout autrement lorsque la séquence se répète avec une levée du coude importante.

Ayant un impact sur la sécrétion de la testostérone, entre autres, une consommation excessive d’alcool peut aussi être une cause indéniable du trouble érectile.

Calmez-vous

Que de stress vous habite mes pauvres hommes! « Cool Raoul, relaxe Max », ai-je si souvent envie de vous répéter. Préoccupés au point de ne pas bander, voici le lot de plus d’un. La grande question reste à savoir après quoi courez-vous tant? Qu’y a-t-il de si important pour que la détente devienne à ce point inaccessible? Quand le pénis abdique, il y a maintenant lieu de revoir l’important pour vous.

Propriétaires de phallus, vous en êtes les grands responsables. Parce qu’une vie sexuelle épanouissante constitue aussi une sphère de votre santé globale, à vous de jouer comme principal intervenant. À votre maintenance!