Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Bellini
Le Bellini

La recette de Monsieur Cocktail: le parfait apéro pour maman

Patrice Plante
Patrice Plante
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
L’un de mes plus beaux souvenirs de création de cocktails remonte à 2016, lors de l’écriture de mon livre L’Aventure de la mixologie. Durant toutes mes années passées derrière le bar, jamais ne m’a-t-on commandé le roi mondial des brunchs : le Bellini. M’étant donné comme mission de faire connaître les plus grands classiques de tous les temps, je me suis attaqué pour la première fois à ce cocktail mythique.

Le Bellini a été inventé dans les années 1930 ou 1940 par le chef Giuseppe Cipriani, fondateur du Harry’s Bar de Venise, en Italie. À une purée de pêches blanches, il a ajouté des framboises afin de donner une teinte rosée. La couleur du cocktail lui rappelait une peinture du 15e siècle de l’artiste vénitien Giovanni Bellini. Et c’est ainsi que cette petite spécialité locale devint un succès planétaire, une légende.

Je dois vous avouer que mes premières tentatives m’ont fait comprendre le sens du mot gâchis. Au contact des bulles très fines du prosecco, la purée faisait mousser le cocktail de façon carrément apocalyptique. J’ai découvert à ce moment la pertinence de cette technique — que j’assimilais à du «pétage de bretelles» — qui consiste à faire couler les bulles doucement le long d’une cuillère torsadée. Ceci permet à la mousse de monter avec légèreté sans avoir à passer la journée à essuyer votre comptoir et vous rendre compte que l’heure de l’apéro est terminée. Vous pouvez également réussir le Bellini en versant les bulles délicatement sur le dos d’une cuillère. Rien de trop beau pour gâter les mamans de votre vie.

Notez que les variations du Bellini sont infinies (la purée de pêches peut être remplacée par du sirop de pêche, du jus de mandarine, de la purée de fraises ou du jus de grenade). L’important, c’est de ne jamais faire la version décevante et trop sucrée des années disco en substituant une liqueur de pêche de type schnapps à la purée ou au sirop de pêche.

Ma proposition — à base de pêches blanches et de framboises — respecte la recette originale servie par Giuseppe lui-même. Par contre, si vous ne pouvez mettre la main sur des pêches blanches, ne vous empêchez pas de réaliser cette recette : utilisez simplement les pêches à la chair jaune classique disponibles partout.

Bonne fête des Mères!

Bellini

INGRÉDIENTS

  • 2 oz de purée de pêches maison*
  • 5 oz de prosecco sec et froid (ou mousseux sans alcool)
  • Tranches de pêche (pour décorer)

PRÉPARATION

  1. Dans une flûte à champagne, verser la purée.
  2. Ajouter les bulles délicatement sur le dos d’une cuillère pour ne pas créer un col de mousse.
  3. Décorer de tranches de pêche.

+

*Purée de pêches maison
Mélanger dans un robot mélangeur 1 tasse de pêches à chair blanche ou jaune (congelées ou mûres), 1,5 oz de sirop de framboise et 2 oz de jus d’orange fraîchement pressé jusqu’à ce que la texture de la purée devienne lisse. Conserver au réfrigérateur pendant une semaine.

Santé!

Le Bellini