Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Moscow Mule
Moscow Mule

La recette de Monsieur Cocktail: le Moscow Mule

Patrice Plante
Patrice Plante
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Quel est selon vous le cocktail «originel» de la vodka? Est-ce le martini? Le Vesper de James Bond? Le cosmopolitan?

Bien entendu, il n’y a pas vraiment de cocktail originel comme tel pour la vodka, si ce n’est en shooter bien gelé lors d’un souper en accompagnement de caviar et de blinis. Toutefois, un cocktail particulier sort du lot malgré tout : celui qui a permis de populariser la vodka partout aux États-Unis dans les années 1940.

La légende commence à Los Angeles en 1941. Les rumeurs veulent qu’un certain John G. Martin — dont la compagnie venait d’importer la vodka Smirnoff pour la première fois en Amérique — se lamentait de l’impopularité de son spiritueux, alors qu’il était accoudé au bar du Cock’n Bull, propriété de son ami Jack Morgan. De son côté, ce dernier n’arrivait pas à vendre l’immense quantité de bière au gingembre qu’il avait commandée pour l’établissement. Fait intéressant : la conjointe de Morgan était propriétaire d’une compagnie manufacturière de produits en cuivre.

Il n’en fallait pas plus pour que Wes Price, le bartender de l’établissement, invente une recette qui utilisait de la Smirnoff et de la bière de gingembre pour «passer le stock», en bon québécois. Il le servit dans une tasse en cuivre et voilà, le légendaire Moscow Mule était né.

Durant les années suivantes, c’est grâce au génie du marketing de John G. Martin que le cocktail — et donc sa vodka — devinrent de plus en plus populaires. Considérant que la vodka est le spiritueux le plus vendu en Amérique du Nord depuis des décennies, on peut dire qu’il a réussi.

Son truc? Le Polaroid. Pendant des années, il se déplaçait de bar en bar pour montrer à leurs propriétaires une photo Polaroid de leur compétiteur du bar voisin, avec une bouteille de vodka dans une main et un Moscow Mule dans l’autre. Jaloux de ce succès, ils introduisaient alors le cocktail dans leur établissement. Martin les prenait en photo à leur tour et continuait son pèlerinage.

Le Moscow Mule est de loin un des cocktails les plus rafraîchissants. Je préfère le préparer avec un sirop 100 % fait de vrai gingembre et sans additif; les bières au gingembre contiennent souvent des arômes de poivre et de piments pour les rendre plus piquantes et n’ont pas la texture et la fraîcheur du gingembre frais.

Voici donc ma recette personnelle préférée, Polaroid non inclus.

Moscow Mule

INGRÉDIENTS

  • 1,5 oz de vodka
  • 1 oz de sirop de gingembre Monsieur Cocktail*
  • 3 oz d’eau pétillante
  • Rondelle de lime et menthe (pour décorer)

*Vous pouvez remplacer le sirop de gingembre et l’eau pétillante par 4 oz de bière au gingembre et le jus d’une demi-lime.

PRÉPARATION

  1. Ajouter tous les ingrédients, sauf l’eau pétillante, dans une tasse en cuivre ou un verre rempli de glace.
  2. Mélanger à la baguette ou à la cuillère de bar jusqu’à ce que vos doigts soient froids.
  3. Compléter avec l’eau pétillante.
  4. Décorer d’une rondelle de lime et de menthe fraîche.

Santé!

Moscow Mule