L’habit fait l’astronaute!

Sais-tu quel est le plus petit vaisseau au monde capable de transporter un humain dans l’espace? C’est la combinaison spatiale que portent les astronautes quand ils sortent dans l’espace. Elle leur sert de «petit véhicule spatial personnel», comme l’explique la NASA.

La semaine dernière, un imbroglio est survenu à bord de la Station spatiale internationale (ISS) au sujet de cette combinaison protectrice. Le 29 mars, Christina Koch et Anne McClain devaient effectuer une marche dans l’espace ensemble, ce qui aurait été la première sortie 100 % féminine de l’histoire.

L’astronaute Anne McClain lors d’un exercice dans un module de la Station spatiale internationale.

Mais Mme Koch est sortie avec son collègue Nick Hague à cause… d’un problème de grandeur de combinaison! Crois-le ou non, l’astronaute Anne McClain a grandi de cinq centimètres, avec l’effet de l’apesanteur, depuis qu’elle est montée à bord de l’ISS, en décembre dernier, en même temps que notre compatriote David Saint-Jacques.

Résultat: en «allongeant» un peu, elle est passée d’une combinaison au torse rigide de grandeur Large à Medium.

Comme le deuxième torse rigide Medium n’était pas préparé pour sortir, et que Christina Koch portait l’autre, Mme McClain fera finalement sa longue marche dans l’espace lundi, avec… David Saint-Jacques! 

Tu pourras suivre ça en direct sur la chaîne YouTube de l’Agence spatiale canadienne dès 6h30, le 8 avril. Les astronautes devraient sortir du sas de la Station vers 8h20.

Sources: NASAAgence spatiale canadienne

***

La combinaison spatiale vue de près

  • La combinaison spatiale actuelle a été développée en 1974.
  • Il n’y a pas de différence entre celle pour femme ou pour homme.
  • La combinaison complète est composée de différentes parties interchangeables (casque, bas du corps, gants, etc.) disponibles en plusieurs grandeurs, pour s’adapter à tous les astronautes. 
  • En détail, elle est faite de 18 000 pièces et contient 100 mètres de câbles (pour l’oxygène, l’eau, etc.).
  • Sur Terre, elle pèse 280 livres, et dans l’espace… rien!
  • Elle est fabriquée d’au moins 12 couches protectrices.
  • Elle peut résister à des températures extrêmes de -100 °C jusqu’à +120 °C.
  • Elle est blanche pour refléter la lumière du Soleil. 
  • Les astronautes peuvent y accrocher entre 70 et 110 outils.
Les sept astronautes 
du Projet Mercury, photographiés 
le 9 avril 1959, portaient 
des combinaisons spatiales 
bien différentes de celles d’aujourd’hui…

***
18 mars 1965

Première sortie dans l’espace de l’histoire par le cosmonaute russe Alexei Leonov

Le cosmonaute russe Alexei Leonov