Le Sommet du G7

Si tu écoutes ou lis parfois les nouvelles, tu as dû entendre parler du Sommet du G7. Cette formule ne désigne pas une stratégie au Bingo, mais une rencontre entre les dirigeants de sept pays qui influencent la destinée de la planète.

Chaque pays du «groupe des sept» préside et accueille le sommet à tour de rôle. En 2018, c’est au tour du Canada. La rencontre aura lieu au Manoir Richelieu, à La Malbaie, dans la région de Charlevoix, les 8 et 9 juin.

À l’ordre du jour

La croissance économique, les emplois de l’avenir, l’égalité des sexes, les changements climatiques, la paix et la sécurité. Comme tu vois, c’est plutôt vaste...

Comme une forteresse

Policiers, militaires, tireurs d’élite, drones et caméras de surveillance… Les mesures de sécurité, pour protéger les chefs d’État, sont très importantes lors d’un sommet du G7.

Un périmètre de sécurité a été tracé autour du Manoir Richelieu. Il faudra un laissez-passer pour y accéder (même pour ceux qui habitent dans cette zone). Des hélicoptères patrouilleront au-dessus de ce territoire, qui sera toutefois interdit aux avions.

Manifestations

Le Sommet et les mesures de sécurité qui l’entourent coûtent plusieurs centaines de millions de dollars. Les groupes anti-G7 organisent des manifestations pour dénoncer cette dépense. Ils militent également pour l’ouverture des frontières et contre les politiques racistes et sexistes. Ils voudraient que les politiciens cessent de favoriser les banques et les compagnies pétrolières (entre autres choses) au détriment de la population. Les manifestations auront surtout lieu à Québec, autour du Parlement. Josianne Desloges

La liste des invités

Les dirigeants du G7 en 2017

Sources : g7.gc.ca, antig7.org