Au centre, le nuage en rouleau photographié aux Îles-de-la-Madeleine par Louise Mercier a toutes les caractéristiques d'un volutus.

La tête dans les nuages

Le Soleil publiait mardi la photo d’un nuage peu commun, aperçu aux Îles-de-la-Madeleine, un volutus. Ce long rouleau de basse altitude, qui semble tournoyer sur un axe horizontal, fait partie de la grande famille des stratocumulus. Le nez en l’air, les yeux vers le ciel, sais-tu différencier les nuages?

Les plus connus

Les cirrus

Des cirrus

Nuages très hauts dans le ciel et formés d’amas de glace, même en été. Les cirrus sont annonciateurs de beau temps. Ils ont souvent une allure effilochée à cause des vents qui soufflent à haute altitude.

Les stratus 

Journée grise de stratus

Nuages très bas qui touchent le sol. Ils sont souvent associés au brouillard. On les retrouve notamment le long des côtes, dans les régions maritimes. En été, ils apparaissent le matin, se retirent sur l’océan en journée et reviennent vers la côte la nuit.

Les cumulus

Les jolis cumulus

Nuages de beau temps typiques des matins d’été. On dirait des petites boules de ouate dans le ciel. Quand ils deviennent plus hauts que larges, ils peuvent annoncer des averses.

Les cumulonimbus

La menace d'un cumulonimbus

Nuages d’orage. On les voit de loin et ils sont très épais et gris en dessous. Ils ont souvent une forme d’enclume sur le dessus et, avant que la pluie commence, sont accompagnés de bonnes rafales.

Indices dans le nom

La plupart des noms de nuage sont composés de préfixes et de suffixes latins qui donnent une indication du type de nuage :

Alto- : étage moyen (même si altus en latin signifie haut)

Cirrus/cirro- : filament, fin

Cumulus/cumulo- : amas, moutonneux

Nimbus/nimbo- : porteur de pluie

Stratus/strato- : étendu, couche, continu

Les plus beaux

Les mammatus offrent un spectacle impressionnant. Il s’agit de poches circulaires à la base de nuages comme les altocumulus et les cumulonimbus. Leur couleur est normalement bleu-gris, mais ils peuvent prendre des tons or ou rougeâtres lorsque le soleil couchant les illumine.

Superbes mammatus vus au Népal

Depuis l’an dernier, l’Atlas international des nuages comprend une nouvelle catégorie, l’asperitas, qui est une formation nuageuse semblable à la surface inversée d’une mer houleuse.

Les asperitas ressemblent à une mer déchaînée.

 Les nuages en chiffres

1803 

Année durant laquelle le météorologue amateur Luke Howard a élaboré les bases du système international de classification des nuages encore utilisé aujourd’hui.

Plus de 5000 mètres

Altitude de base des nuages de l’étage supérieur

Entre 2000 et 7000 mètres

Altitude des nuages de l’étage moyen

2000 mètres

Altitude maximale des nuages de l’étage inférieur

Sources : Steve Boily, météorologue pour Environnement et Changement climatique Canada, Atlas international des nuages, Organisation météorologique mondiale, Wikipédia

***

C'EST MALADE!

Le règne animal en ballons

Une chenille

Aujourd’hui, nous te proposons un coup d’œil sur le travail de l’artiste japonais Masayoshi Matsumoto, qui fait des merveilles avec des ballons gonflables. Ses sculptures reproduisent animaux et insectes avec énormément de justesse et de détails. 

Un poisson rouge

L’artiste précise qu’il n’utilise aucun crayon-feutre ni ruban adhésif pour ses créations. Que des ballons, qu’il tord avec beaucoup de talent. Dans un échange de courriels avec Le Soleil, Masayoshi Matsumoto explique avoir fabriqué ses premiers animaux réalistes lors d’un événement il y a huit ans. 

Un macareux cornu
Un taon

«Je suis fasciné par toutes les créatures depuis que je suis petit», écrit-il. Pour voir l’ensemble de ses œuvres, tu peux visiter son site Web isopresso.tumblr.com. Alexandra Perron

***

C'EST PLATE... QU'EST-CE QU'ON FAIT?

Le paradis des jeux

Tu aimes jouer? Aujourd’hui, de 9h30 à 16h30, tu trouveras tout ce dont tu rêves pour t’amuser à la Fête mondiale du jeu : jeux gonflables, escalade, tyrolienne, jeux d’adresse et scientifiques, personnages de Jedi, voitures de police : tu ne sauras plus où donner de la tête! Tu pourras même embarquer dans la séismobile, un simulateur de tremblement de terre. Ça se passe sur le terrain de l’école secondaire de Rochebelle. L’activité aura lieu au Centre sportif de Sainte-Foy en cas de pluie. L’entrée et le stationnement sont gratuits. Info : ­www.­facebook.com/­fetemondialedujeu ­Daphné Bédard

***