Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le chef d'orchestre Rafael Payare
Le chef d'orchestre Rafael Payare

La semaine d'actu du 16 janvier 2021

Ève Tessier-Bouchard
Coopérative nationale de l'information indépendante (CN2i)
Article réservé aux abonnés
Tu veux toujours en savoir plus sur le monde qui t’entoure? Le P’tit Mag te présente un rendez-vous parfait pour toi! Chaque samedi, on déniche les nouvelles les plus intéressantes de la semaine pour t'en faire un résumé facile à comprendre! À voir dans le journal, dans l’appli et sur notre site Web!

Un nouveau chef d’orchestre pour l’OSM! 

L’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) est un orchestre de musique classique célèbre dans le monde entier! Depuis maintenant 16 ans, son chef d’orchestre est l’Américain Kent Nagano. Un chef d’orchestre est un musicien qui dirige l’ensemble de l’orchestre et pilote tous ses concerts. On l’appelle maestro! C’est un mot italien qui veut dire maitre. 

• Le chef d’orchestre cède sa place.
Kent Nagano est un grand musicien qui a travaillé dans de nombreux orchestres avant d’arriver à Montréal. Il est réputé pour être très humain et audacieux. 

Le contrat de Kent Nagano se termine en septembre 2021 et il a décidé de laisser sa place à une autre personne. Et l’Orchestre symphonique de Montréal a déjà choisi son remplaçant! Il s’agit de Rafael Payare. 

• Un look de rock star!
Rafael Payare est un musicien de 40 ans originaire du Venezuela qui est en ce moment chef d’orchestre à San Diego aux États-Unis. Il a auparavant travaillé comme chef d’orchestre partout dans le monde. On dit de lui qu’il a un look de «rock star»! C’est vrai qu’avec ses cheveux et son style, on le verrait jouer de la guitare électrique! Mais avant d’être chef d’orchestre, maestro Payare jouait du cor français, un instrument à vent. Il a fait partie d’un orchestre de jeunes enfants dans son enfance au Venezuela et c’est là que sa passion est née.

Rafael Payare prendra son poste le 1er septembre prochain. Il est très content de sa nomination. Il a dit : «Être au Québec, aujourd’hui, ça m’inspire l’émotion d’aventure et me donne envie de découvrir la culture québécoise». Il souhaite tellement bien s’imprégner de la culture québécoise qu’il est en train d’apprendre le français de façon intensive. Il suit cinq heures de cours de français par jour! Bienvenue maestro Payare!

*****

Une élève critiquée pour le port d’une jupe traditionnelle 

À l’occasion d’une journée officielle organisée à son école de Kamsak (Saskatchewan), en décembre dernier, Isabella Kulak, 10 ans, avait décidé de porter une jupe traditionnelle à rubans. Cette jupe était une création de sa tante et s’inscrivait dans la tradition de la Première Nation Cote à laquelle Isabella et sa famille appartiennent. 

Isabella avait choisi cette jupe pour montrer fièrement les traditions de sa communauté et aussi parce qu’elle la trouve très jolie! 

• On critique sa tenue!
Mais à son arrivée à l’école, elle a subi des critiques d’un adulte qui trouvait que sa jupe n’était pas appropriée pour cette journée officielle. Ces commentaires ont blessé Isabella, qui les a rapportés à son père, le soir même. Son père a dit : «Nous avons trouvé cela très offensant, surtout avec la culture liée à la jupe à rubans et le caractère sacré qui se cache derrière pour les femmes autochtones».

• Des vêtements interdits?!
Tu dois savoir qu’à une certaine époque, il avait été interdit aux autochtones de porter leurs costumes traditionnels, comme les jolies jupes à rubans. Aujourd’hui, les femmes et les filles autochtones sont fières d’avoir repris ce droit de porter ces vêtements qui sont devenus le symbole de leur courage et leur fierté. 

• Du soutien pour Isabella…
Très vite, de nombreuses personnes issues des communautés des Premières Nations canadiennes ont montré leur soutien à Isabella, à travers des messages mais aussi des photos les montrant portant à leur tour des vêtements traditionnels. Et des femmes de sa communauté l’ont accompagnée à son retour en classe le 4 janvier, toutes vêtues de leurs jupes traditionnelles. L’école s’est excusée auprès d’Isabella et de sa famille. Elle a reconnu que les commentaires qui lui avaient été faits étaient très déplacés! Isabella et sa belle jupe auront réussi à faire réfléchir plusieurs personnes!

*****

Accès interdit aux réseaux sociaux pour Trump

Si tu es passionné par l’actualité américaine, tu sais que le président américain, Donald Trump, passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. En effet, il aime publier une quantité énorme de messages sur le réseau social Twitter.

Toutefois, après l’attaque du Capitole par ses partisans, Twitter et d’autres réseaux sociaux comme Facebook ont décidé de suspendre les comptes de Donald Trump de manière indéfinie.

• Une mauvaise utilisation!
Bien qu’il utilisait les réseaux sociaux pour faire des annonces politiques, Donald Trump propageait aussi de fausses nouvelles dans ses publications. Il attaquait ou insultait des adversaires politiques ou même des vedettes mondiales comme la jeune militante suédoise Greta Thunberg.

• Ça suffit Donald!
Après ce qui s’est passé au Capitole la semaine dernière et afin d’éviter d’autres moments de violence, les patrons de Twitter, Facebook, Youtube, Instagram et même Twitch ont jugé qu’il était préférable de bloquer l’accès à Donald Trump sur leurs plateformes. Certains l’ont banni pour toujours, d’autres pour un certain temps. Plusieurs comptes de complotistes ou de partisans violents de Trump ont aussi été suspendus.

*****

La revanche des pitous!

Cette caricature d’André-Philippe Côté est inspirée du couvre-feu instauré au Québec depuis une semaine. Tout le monde doit rester dans sa maison à compter de 20h le soir. Mais certaines exceptions permettent de sortir! Promener son chien est une de ces exceptions. Et le caricaturiste a imaginé ici que certains chiens pourraient se servir de leur pouvoir pour mettre leurs maitres au pas et dicter les règles de la promenade!