La nostalgie des catalogues

CHRONIQUE / Les catalogues sont des icônes de la société de consommation, qui à une certaine époque, faisaient rêvasser bon nombre d’enfants, dont celui qui écrit ces lignes! Bien qu’ils furent distribués dans la quasi-totalité des foyers québécois, peu d’exemplaires en bon état ont survécu. Le Montréalais Éric St-Cyr, fondateur du site catalogues.quebec, s’est donné pour mission de conserver ce patrimoine.

L’idée de faire ce type de collection remonte à environ 11 ans, au moment où M. St-Cyr a rencontré sa conjointe, qui elle aussi est une grande admiratrice de culture populaire, de catalogues et de jeux rétro. Lors d’une conversation avec sa conjointe à propos du Pixel2000, une petite caméra vidéo pour enfant, elle a ressorti un catalogue Eaton de Noël 1975.

«Suite à ça, je me suis dit que j’aimerais ça, retrouver des catalogues de Distribution aux consommateurs parce que j’aimais ça, les catalogues. C’est parti comme ça et 11 ans plus tard, on s’approche des 200 catalogues», raconte, M. St-Cyr, qui a par la suite décidé de partager des pages de sa collection sur Facebook (www.facebook.com/cataloguesquebec) en fondant en 2016 la page Catalogues Québec.

À la suite au succès de la page Facebook qui compte plus de 9000 membres, il démarre en 2018 le site catalogues.quebec afin d’offrir des catalogues et circulaires complets sur Internet sous forme de «FlippingBook» qui sont désormais accessibles via toutes les plates-formes.

«La nostalgie nous a toujours fascinés, parce que ça nous rappelle nos expériences de jeunesse où chacun a son histoire», ajoute M. St-Cyr, qui adapte ses publications Facebook à l’actualité avec souvent une touche humoristique.

Le travail de numérisation se fait à l’aide d’un équipement spécialisé qui permet de ne pas altérer ni découper les pages afin de conserver les catalogues dans leur état d’origine.

La tâche est colossale, car numériser un catalogue complet peut prendre plusieurs heures nécessitant bon nombre d’interventions humaines, le processus étant loin d’être automatique.

Un appel à tous

La quête de circulaires et de catalogues se poursuit sans relâche et la contribution du public est essentielle. Si vous avez en votre possession des pièces susceptibles d’être intéressantes pour enrichir cette collection numérique, vous pouvez communiquer directement avec Éric St-Cyr sur la page Facebook ou le site Internet catalogues.quebec. Vous pouvez donner ou tout simplement prêter vos pièces de collection qui vous seront retournées après la numérisation.

L’hébergement du site Internet, l’acquisition des logiciels et des équipements nécessitent des investissements que ne peut supporter catalogues.quebec. Afin de couvrir les nombreux frais, il est possible de faire un don via la page Facebook et les commanditaires sont également les bienvenus ! M. St-Cyr évoque qu’une campagne de socio financement pourrait même voir le jour dans un avenir très rapproché.

La passion d’Éric St-Cyr est contagieuse et les publications de catalogues.quebec sont de véritables bijoux qui éveillent souvenirs et nostalgie, nous rappelant au passage à quel point nous sommes désormais tributaires de l’instantanéité du monde d’aujourd’hui, car il fut un temps où feuilleter, c’était rêver!