Fêtons les Rois!

Le 6 janvier, alors que le congé d’école tire à sa fin, on célèbre la Fête des Rois, qu’on appelle aussi l’Épiphanie. Peut-être as-tu déjà mangé un morceau de galette, dans l’espoir de trouver la fève qui y est cachée et d’être couronné roi? Cette tradition remonte à loin.

Fête du soleil

La nuit du 21 décembre est la plus longue de l’année. Ce qui veut dire que dès le lendemain, les journées commencent à rallonger et le Soleil est de plus en plus présent. La galette dorée lui ressemble, n’est-ce pas? Pendant l’Antiquité, pour marquer ce retour de la lumière, les Romains fêtaient les Saturnales, sept jours pendant lesquels esclaves et maîtres pouvaient changer de place. Toutes les bouffonneries étaient permises.

La fête chrétienne

Le 6 janvier (ou le 2e dimanche après Noël, dans certains pays), les Chrétiens fêtent l’Épiphanie, qui célèbre le Messie, Jésus, venu et incarné dans le monde. Au Québec, jusqu’aux années 1960, les Rois se fêtent comme un dimanche et les gens vont à la messe.

La galette

La galette

La tradition de la galette des rois viendrait de France. Le plus souvent, il s’agit d’un gâteau plat, fait de pâte feuilletée, à l’intérieur duquel on met des pommes ou de la frangipane (de la crème aux amandes). On y cache une fève ou un petit objet — en s’assurant qu’il ne risque pas d’être avalé.

Le jeu

Pour respecter la tradition, on devrait couper autant de parts qu’il y a de personnes autour de la table, plus une, pour le premier pauvre qui se présenterait à la porte. Le plus jeune enfant de la famille devrait aller sous la table pour décider dans quel ordre les gens seront servis. (On lui garde une part, bien sûr!) Celui qui découvre la fève devient le roi de la journée! On peut faire des variantes, comme cacher deux fèves pour désigner un roi et une reine.

Les trois Rois Mages

Les rois mages

La fête des Rois s’appelle comme ça à cause des rois mages, qui auraient suivi l’étoile de Bethléem jusqu’à l’enfant Jésus pour lui offrir de l’or, de l’encens et de la myrrhe (une gomme résineuse qui permet de créer une huile et de l’onguent). Les noms Gaspard, Melchior et Balthasar ne viennent pas de la Bible, mais de l’historien Bède, mort en 735.

Ailleurs dans le monde

En Espagne, au Portugal et dans les pays d’Amérique latine, la fête des Rois est un jour férié et les enfants reçoivent leurs cadeaux ce jour-là plutôt qu’à Noël.

Depuis 1975, à Paris, les boulangers-pâtissiers fabriquent une galette géante qui est servie aux élus, à l’Élysée. Elle ne contient aucune fève, pour ne pas qu’on puisse désigner de roi.

Dans les campagnes flamandes, pendant la journée, les enfants parcourent les rues en chantant la chanson de l’étoile et font du porte-à-porte pour recevoir des mandarines et des bonbons.

Sources : Wikipedia.org, ici.radio-canada.ca, rdaq.banq.qc.ca, ca.ambafrance.org

***