Et pourtant elle tourne...

Les sciences t’intéressent? Tu te poses des questions sur les animaux, les plantes, l’espace ou n’importe quelle autre partie du monde qui t’entoure? C’est bien normal: les sciences, ce n’est pas que pour les adultes! Alors, envoie-les-moi à jfcliche@lesoleil.com. Une fois par mois, je répondrai à une ou deux questions que tu m’envoies.

Question: Pourquoi on ne sent rien même si la Terre tourne sur elle-même? 

Arturo

*

Réponse : C’est parce que tout tourne en même temps que la planète. Alors c’est comme quand on voyage en voiture sur l’autoroute, on ne ressent rien parce que nous allons à la même vitesse que le véhicule. À deux différences près.

D’abord, bien sûr, en auto on sent une force qui nous pousse vers l’arrière à l’accélération et qui nous «attire» vers l’avant au freinage. Ensuite, quand on ouvre une fenêtre, on sent un courant d’air qui peut être très fort quand on file à vive allure.

Mais la rotation terrestre ne nous fait rien ressentir de tout cela parce que la Terre tourne sur elle-même à un rythme constant (il n’y a pas d’accélération ni de freinage) et parce que les gaz de l’atmosphère se déplacent à la même vitesse. Il en est ainsi depuis que la Terre s’est formée, il y a environ 4,5 milliards d’années: la planète fut d’abord une sorte de «gros nuage» de poussière qui tournait sur lui-même dans l’espace, puis ces poussières ont fini par s’agglomérer pour former une sphère qui tournait sur elle-même.

Alors de ce point de vue, nous sommes vraiment sur Terre comme dans une auto qui roule les vitres fermées: nous ne sentons pas le déplacement parce que nous filons nous-mêmes à la même vitesse et parce que les gaz de l’habitacle vont eux aussi à la même vitesse.