Et les gagnants sont... (bis)

La semaine dernière, je vous ai présenté les gagnants 6 à 10 du concours Tendance Jardins, tenu pendant tout l’été 2017 au Domaine Joly-De Lotbinière. Voici maintenant les cinq premiers gagnants, par ordre décroissant.

5. Piment décoratif ‘NuMex Easter’

Piment décoratif ‘NuMex Easter’

Les piments décoratifs gagnent du terrain comme plantes ornementales et avec raison : leurs petites fleurs font rapidement place à des fruits colorés qui durent toute la saison. De plus, les fruits sont comestibles, mais de goût très intense : après tout, c’est un piment fort! 

‘NuMex Easter’ a reçu son nom à cause des petits fruits qui ont une forme et une coloration qui rappellent les œufs de Pâques (Easter signifie Pâques en français). En effet, ils passent d’ivoire à violet et rouge en mûrissant. 

Cette plante très bien ramifiée se recouvre de fruits et a gagné un prix Sélections All-America en 2014 pour sa performance au jardin. La plante très compacte atteint 25 cm de hauteur et 20 cm de diamètre. Plantez-la au plein soleil dans un sol riche. Elle est très jolie en pot et peut aussi servir de plante d’intérieur. Annuelle.

4. Échinacée Sombrero Adobe Orange

Échinacée Sombrero Adobe Orange

Rappelez-vous quand on appelait l’échinacée «rudbeckie pourpre» et qu’elle ne venait qu’en deux couleurs, rose et blanc? Cette époque est bien révolue. Aujourd’hui, on peut trouver les fleurs en marguerite des échinacées, avec leur disque surélevé aux piquants rappelant un hérisson (le sens du mot échinacée), dans toute une gamme de teintes. 

La variété Sombrero Adobe Orange en est un bel exemple avec ses fleurs simples orange vif à disque brun rouille. Les rayons extra larges se chevauchent sur une fleur plus grosse que la moyenne. Aussi, la plante se ramifie abondamment, vous assurant un grand nombre de fleurs. La plante commence à fleurir en juillet et continue jusqu’à l’automne, attirant bien sûr les papillons. Si vous ne supprimez pas les fleurs fanées, les oiseaux à l’automne viennent chercher les graines. La plante est compacte (60-65 cm de hauteur et 40-45 cm de diamètre) et devrait se montrer de bonne rusticité (au moins zone 4). Cultivez-la dans un sol bien drainé et moyennement riche, au soleil ou à la mi-ombre. Vivace.

3. Pourpier Colorblast Watermelon Punch

Pourpier Colorblast Watermelon Punch

Que d’éclat! Les fleurs sont essentiellement tricolores et semblent briller, comme si elles étaient parsemées d’étincelles! Chaque pétale jaune porte une tache magenta à l’extrémité et une barre rouge vif au centre, donnant une fleur qui attire tous les regards. 

Ce pourpier aime le plein soleil et les emplacements chauds. Grâce à ses feuilles succulentes, il peut bien tolérer la sécheresse, un atout majeur quand on le cultive en pot. Avec son port en dôme aplati légèrement retombant de 10 à 15 cm de hauteur et de 20 à 30 cm de diamètre, il débordera joliment d’un panier suspendu. Et pourquoi ne pas le planter en pleine terre, comme dans une rocaille ou en bordure? C’est une annuelle qu’on pourrait maintenir une deuxième année en rentrant des boutures à l’automne. 

2. Coléus Terra Nova Marrakesh

Coléus Terra Nova Marrakesh

C’est un coléus nouveau genre, pas haut aux feuilles larges comme la plupart des autres, mais au port bas et très ramifié, même sans le moindre pinçage, de 40 cm de hauteur par 75 cm de diamètre. Les feuilles bicolores varient en intensité selon les conditions, allant de rouge sombre marqué de jaune à vert pâle marbré de rouge. 

La plante est peu portée à fleurir, un trait considéré indésirable chez les coléus de toute façon. Un excellent choix pour un tapis de couleurs au jardin ou pour remplir un bac ou un panier. Il préfère un sol riche et plutôt humide et pousse aussi bien à l’ombre qu’au soleil. Bien qu’on le vende comme annuelle, en fait, il fait aussi une excellente plante d’intérieur où, à l’abri du gel, il peut vivre plusieurs années. N’hésitez donc pas à rentrer quelques boutures à la fin de la saison. 

1. Impatiente interspécifique SunPatiens Compact Tropical Rose 

Impatiente interspécifique SunPatiens Compact Tropical Rose

Et maintenant la grande gagnante, la plante préférée du public! Pas de surprise ici. Cette impatiens, un hybride entre l’impatiens de Nouvelle-Guinée (I. x hawkeri) et l’impatiens des jardins (I. wallerana), a aussi gagné un prix parmi Les Exceptionnelles ce printemps. Elle ressemble davantage à son plus grand parent, l’impatiens de Nouvelle-Guinée, ayant hérité de ses grosses fleurs, de ses dimensions (40 à 80 cm de hauteur et 35 à 60 cm de diamètre) et de sa résistance au mildiou de l’impatiens, maladie qui a presque rayé l’impatiens des jardins de la carte. Même si les pépiniéristes prétendent qu’elle va bien à l’ombre, ce n’est pas mon expérience. Elle ne fleurit et pousse bien qu’au soleil ou à la mi-ombre. C’est une plante saisissante, avec ses grandes feuilles jaunes à marge verte et ses énormes fleurs rose foncé. Plantez-la dans un sol riche et bien drainé, au soleil ou à la mi-ombre, en pleine terre ou en pot, et arrosez régulièrement : elle déteste sécher. Mieux vaut traiter cette plante comme une annuelle et la laisser geler à l’automne. 

Toutes les plantes gagnantes d’un prix Tendance Jardin seront en vente dans la région l’an prochain. Prenez note de vos préférées, que vous pourrez aller chercher dans toute bonne jardinerie.

Vous venez de lire la dernière chronique horticole du Soleil pour l’année 2017. Elle reprendra au mois d’avril. Vous pouvez suivre le blogue sur le jardinage de Larry Hodgson à jardinierparesseux.com.

***

Réponses à vos questions

Une tomate infidèle

La tomate ‘Mariana’ est un hybride F1 et ne sera donc pas fidèle au type.

Cette année, une amie m’a offert un plant de tomates qu’elle appelait ‘Mariana’. J’aimerais bien le reproduire l’an prochain, car c’est vraiment une bonne variété. Cependant, on me dit que même si je conserve des graines du fruit de cette année pour repartir des plants l’an prochain, il n’est pas certain que le résultat sera fidèle au fruit de cette année. Je sais que le même phénomène existe chez certaines vivaces, dont les graines d’hémérocalle. J’aimerais savoir si je peux espérer obtenir les résultats attendus.

— Nicole Rhéaume

Les tomates non hybrides sont fidèles au type : on peut récolter tous les automnes les semences pour les ressemer au printemps et obtenir toujours le même fruit. Mais la tomate ‘MarianaF1’ est une variété hybride, obtenue en croisant deux variétés différentes ensemble, ce qui donne une plante particulièrement vigoureuse et résistante aux maladies. Par contre, comme la plante contient des gènes de deux parents différents, à la deuxième génération, un mélange de traits ressortira et ainsi la tomate ne sera pas fidèle au type d’origine. Elle peut avoir des fruits plus petits, d’autres formes ou couleurs et se montrer moins résistante aux maladies. Si vous voulez à tout prix ‘MarianaF1’, par contre, il est facile de commander des semences, notamment chez Semences Stokes (www.stokeseeds.com), une compagnie de l’Ontario.

***

Entretien horticole: avant la première neige durable

› Nettoyez et aiguisez vos outils de jardinage avant de les remiser pour l’hiver.

› Installer les protections hivernales sur les plantes mal adaptées à notre climat.

› Pour la dernière tonte de la saison, tondez très court : 5 cm. 

› Décorez vos pots et balconnières pour l’hiver avec des branches colorées, des branches portant des fruits et des fleurs séchées.

***

Calendrier horticole

› Bons outils de jardinage et entretien

Le mercredi 1er novembre à 19h30 au 51A, rue Déziel, la Société d’horticulture de Lévis vous invite à une conférence-démonstration avec Caroline Giroux qui parlera des bons outils de jardinage et de leur entretien. Coût : 6 $ pour les non-membres. Info : info@shlevis.org ou 418 838-9578.

› Une amaryllis pour la Société Huntington

Le 1er novembre prochain, la Société Huntington du Québec lance la Campagne des amaryllis, offrant au public la possibilité d’acheter des bulbes d’amaryllis ‘Orange Sovereign’ au coût de 15 $ l’unité, taxes incluses. Cha-que bulbe vient dans une élégante boîte cadeau qui contient le bulbe, le pot, le sous-pot, la terre et les directives. Les fonds ainsi ramassés iront à soutenir l’œuvre de la Société Huntington du Québec, soit aider les personnes touchées par la maladie de Huntington et leur famille. Il y a des points de chute à Québec, à Trois-Rivières, au Saguenay et à Montréal. Pour information, contactez Danièle Bouret au 1 877 220-0226 ou visitez le site Web www.huntingtonqc.org.