Es-tu au courant?

Le Québec s’est donné un grand défi récemment : profiter de l’hydroélectricité pour réduire notre consommation de pétrole, qui sert entre autres de carburant dans la voiture de tes parents. L’hydroélectricité, c’est l’électricité créée grâce à l’eau. C’est une ressource renouvelable qui produit une énergie propre, car elle ne relâche pas de gaz polluants dans l’air. Mais comment l’eau qui coule dans les rivières peut-elle arriver à faire fonctionner une ampoule, un téléviseur et même une auto?

1 > De l’énergie dans l’eau

Pour produire de l’électricité, il faut beaucoup de force. Plus qu’il s’en trouve dans les biceps de l’homme le plus fort du monde!

Peux-tu croire que l’eau ordinaire possède cette force? Quand elle est en mouvement, elle a beaucoup d’énergie. Imagine que tu essaies d’arrêter le courant d’une rivière. Impossible! 

On construit donc des centrales près des rivières au courant puissant. Et on bâtit des barrages gigantesques qui font monter le niveau de l’eau. On laisse ensuite tomber cette eau vers une turbine. Plus elle tombe de haut, plus elle va vite, plus elle a de force.

Voici l'illustration d'une centrale hydroélectrique : le barrage fait monter le niveau de l'eau, la conduite forcée amène l'eau vers la turbine qui fait tourner l'alternateur au-dessus.

2 > L’eau fait tourner la turbine

Pour produire de l’électricité, il faut faire tourner d’énormes turbines. Une turbine, ç’a un peu l’air d’un ventilateur géant. L’eau vient frapper les aubes de la turbine (comme les pales d’une hélice), qui se met alors à tourner vite. La turbine entraîne avec elle un appareil qu’on appelle alternateur. À quelle vitesse? Les alternateurs de la centrale La Grande-3 font 112 tours chaque minute!

Le groupe turbine-alternateur.

3 > L’alternateur crée le courant

En tournant, la partie centrale de l’alternateur (nommée rotor) fait bouger des aimants — plus puissants que ceux sur ton frigo! — au milieu d’une bobine de cuivre. Et bouger un aimant près d’un fil de métal a un effet fascinant : ça fait «vibrer» des électrons. Un électron est une partie de l’atome, cette minuscule particule invisible à l’œil qui constitue tout ce qui existe : toi, les arbres, les planètes. Quand l’alternateur fonctionne, les électrons dans la bobine se déplacent comme des dominos qui tombent. C’est ce mouvement qu’on appelle électricité. Et on l’envoie par de longs fils de la centrale jusqu’à ta maison où tu peux brancher une ampoule, un téléviseur… et même une auto.

Voilà, maintenant tu es au courant!

Source : Hydro-Québec