Des touristes dans l’espace

La Nasa — l’agence qui dirige le programme spatial des États-Unis — vient de faire une annonce étonnante : elle louera bientôt la Station spatiale internationale à des touristes. Ce sera comme un séjour à l’hôtel, sauf que dans ce cas-ci l’hôtel est en orbite autour de la Terre! Si tu avais assez de sous, serais-tu prêt à faire un tour dans l’espace? Si oui, voici ce qu’il faut savoir…

Dès 2020, la Nasa permettra à une douzaine de personnes par année de monter à bord de la station, ce bâtiment futuriste grimpé à 410 kilomètres d’altitude. C’est la distance entre les villes de Québec et de Matane (en Gaspésie), mais à la verticale! Et s’y rendre ne sera pas aussi simple que de faire quatre heures en voiture. 

Toutefois, il ne sera pas permis à ces astronautes privés d’enfiler une combinaison et de sortir en apesanteur dans le vide de l’espace. Pour cela, il faut beaucoup de connaissances et d’entraînement.

La Station spatiale internationale, en 2018, en orbite autour de la Terre.

À quel prix?

Pendant son séjour en orbite, chaque touriste devra payer ses frais de nourriture, d’eau, etc. Le prix de ce séjour : 35 000 dollars américains ($US) par nuit et par personne. Ça représente le prix d’une voiture chaque nuit! Et pas plus de 30 jours de suite.

En plus, l’accès à l’Internet n’est pas fourni. Il en coûtera 50 $US par gigaoctet pour le WiFi, pas mal plus dispendieux que la facture Internet de tes parents!

Mais ce qui coûtera le plus cher, ce sera le voyage dans une fusée : 58 millions $US aller-retour, par personne. Pour l’instant, ces fusées développées par SpaceX et Boeing ne sont pas encore prêtes. Il faudra au moins attendre 2020 pour que commencent les voyages.

Ce sont des fusées développées par SpaceX et Boeing qui devraient transporter les touristes vers la station spatiale internationale.

Depuis 2001

Les touristes de l’espace, ce n’est rien de nouveau. L’homme d’affaires américain Dennis Tito a été le premier à tenter l’expérience. Les Russes l’avaient emmené lors d’une mission en 2001. 

D’autres l’ont imité depuis, dont le Québécois Guy Laliberté, riche fondateur du Cirque du Soleil, en 2009.

Et puis, es-tu toujours tenté par le tourisme spatial? 

D'après AFP

L’astronaute québécois David Saint-Jacques est actuellement en mission dans la Station spatiale internationale. Lui, ce n’est pas un touriste!