Le Belmont Station de Portland, en Oregon

Cinq villes américaines à ne pas manquer

CHRONIQUE / Vous préparez vos destinations vacances et vous désirez découvrir le berceau de la révolution microbrassicole aux États-Unis. Voici cinq régions qui vous permettront d’en savoir plus sur la bière « américaine »

Portland, Oregon

La ville aux centaines de « Food Trucks ». Je vous invite d’ailleurs à essayer Nong’s Khao Man Gai, un petit kiosque, en plein centre-ville, qui propose du poulet et du riz, tout simplement. Mais un poulet tendre, un riz crémeux et une sauce qui lie le tout pour le plus grand plaisir de vos papilles. C’est un délice de simplicité. Côté bière, Portland est reconnue pour ses très nombreuses brasseries artisanales et sa consommation de bières de microbrasserie. Plus d’une bière sur deux consommée est une bière de microbrasserie. Le Belmont Station, tenu par la fantastique spécialiste bière Lisa Morrison, vous propose une belle sélection de bières locales et des plus grands crus aux États-Unis. Plus proche du centre-ville, le Bailey’s TapRoom est une alternative intéressante.

Brasseries à découvrir : Hair of the Dog, Cascade Brewing Barrel House, Upright Brewing 

*****

San Diego, Californie

Le mouvement microbrassicole des années soixante-dix a débuté dans le nord-ouest des États-Unis, mais le courant brassicole des bières fortes, bien houblonnées, a commencé dans la grande région de San Diego. On y dénombre plus d’une centaine de brasseries dans la grande région de la ville. Il vous faut absolument profiter des installations de la brasserie Stone à Escondido. Un havre de paix à découvrir, une bonne bière dans les mains. Le centre-ville n’est pas forcément une priorité, mais la vieille ville est fort amusante, surtout avec un cigare à la main et une Double IPA bien fraîche. 

Brasseries à découvrir : Stone, Port Brewing Company, AleSmith

American Flatbread à Burlington, au Vermont

Burlington, Vermont

La ville la plus proche du Québec. On y trouve un très chouette quartier piétonnier, un centre-ville fort agréable et une superbe pizza chez American Flatbread, qui héberge également le brew pub de la brasserie Zero Gravity. Vous y entendrez souvent parler de bière en français. Le Vermont est reconnu pour son taux très élevé de brasseries par habitant. C’est aussi le berceau de plusieurs styles tendance, comme les IPA aromatiques, et la culture de l’achat local y est très ancrée. 

Brasseries à découvrir : Zero Gravity, The Alchemist, Lost Nation

*****

Denver, Colorado

Entourée de montagnes, Denver propose quelques sports d’hiver et de bonnes bières. L’été, il ne vous reste plus que la bière. Les amateurs seront ravis. LE bar à bière de Denver s’appelle Falling Rock Taphouse. Vous y trouverez de très belles cuvées de plusieurs brasseries des États-Unis, voire du monde. Mais ne manquez pas de faire un tour du côté du Star Bar, où on exerce un intéressant style de karaoké. Les connaisseurs se reconnaîtront. Côté bière, les styles IPA et acidulés ont été peaufinés par plusieurs brasseries et sont reconnus comme étant des références par plusieurs brasseurs américains. Denver est aussi une ville d’équipes sportives. Profitez-en pour aller voir les Broncos. 

Brasseries à découvrir : Crooked Stave, Epic Brewing, Great Divide

*****

Asheville, Caroline du Nord

Voilà une ville bien étrange située au milieu de la « Bible Belt ». Asheville s’est arrêtée au temps des sixties et vous propose un joyeux mélange de ville branchée, mais ô combien accrochée à l’époque hippie des États-Unis. Lorsque j’y étais, c’était la « Santa Pub Crawl ». Amusant de voir autant de papas Noël et mamans Noël sur les terrasses des nombreuses brasseries dans la région. Cet été, vous devriez en voir beaucoup moins. Côté bière, Asheville, pour sa taille, propose une incroyable variété de brasseries et bars à bière. Vous ne vous y ennuierez pas. 

Brasseries à découvrir : Wicked Weed, Burial Beer Co., Oysterhouse Brewing Company