Notre chroniqueur vous propose une série d’accords bière, bouffe et football à l’occasion du Super Bowl.

Une bière à chaque quart pour le Super Bowl

CHRONIQUE / Je suis un admirateur de football. Depuis que fiston a été accepté dans un programme sport-études de l’équipe de football de son école, on parle ballon ovale assez souvent. Ce dimanche 4 février, on sera devant la télé. J’anticipe une victoire des Eagles, elle sera difficile, mais ô combien savoureuse. Ce n’est pas pour vous parler football que je profite de cette chronique, mais de la fameuse « bouffe de Super Bowl » et ses accords bières. Je vous propose une soirée d’accords assez particulière, classée par quart de jeu. Pourquoi pas ?

1er Quart – Avantage Patriots
Un quart difficile et plein d’amertume pour les Eagles. Les Patriots rivaliseront de toutes leurs forces avec une équipe offensive en forme et un quart arrière qui n’a plus rien à perdre. Faut quand même avouer qu’il a du talent ce Brady, même avec une main sensible. Les Eagles devront donc laisser tomber l’amertume pour planifier des jeux pleins de finesse. Voilà l’occasion parfaite de se servir une NEIPA (New England IPA). Originaires de la Nouvelle-Angleterre, elles sont plus fruitées et florales que leurs cousines de la côte ouest. L’amertume y est plus fine. Prétexte parfait pour sortir un plat de nachos composé de guacamole, crème sure, fromage frais et filet de porc. Le tout arrosé de jus de lime, pour la fraîcheur.

2e Quart – Avantage Eagles
Vous êtes assis sur le bord du canapé, prêt à bondir à chaque touché. Le score est serré, les Eagles ont la chance de marquer grâce à une interception. Il est temps de profiter d’une bière plus maltée, riche et ronde. Le prétexte idéal pour se servir une bière céréalière de style Red Ale ou Brown Ale. Les côtes levées attendent dans le four. La bière rebondit sur la sauce et vous offre un accord gourmand et réconfortant. La mi-temps vient calmer le jeu, on vous surprend en train de manger vos côtes levées, debout sur le canapé. Les Eagles mènent par quelques points.

3e Quart – Avantage Eagles
Justin Timberlake venant à peine de terminer son spectacle de la mi-temps, les deux équipes retournent sur le terrain, déterminées à en finir, le tout pour le tout. Les jeux au sol sont techniques, fluides, rapides et précis. Pas la peine de foncer vers les bières bien houblonnées et amères, on y va dans la subtilité et la fraîcheur. Une bière de blé, blanche voilée, légèrement épicée et acidulée sera la complice parfaite d’une trempette aux légumes et fromage frais. Un pain bien grillé sera le joueur idéal pour accompagner la fraîcheur.

4e Quart – Les Eagles s’accrochent
Les patriotes ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de rattraper le pointage en peu de temps. C’est le quart décisif, les Eagles doivent tenir. Ils ont besoin de soutien et de force. On sort la Barleywine. Du sucre résiduel, de l’alcool, des arômes et une bonne amertume soutenue. Elle accompagne toutes les décisions de jeu : croustilles, ailes de poulet, côtes levées, steak de 38 oz. Pas de limites ! Ce n’est pas tous les jours le Super Bowl, on fera régime demain !

La victoire
Ça y est, les Eagles ont gagné. Gardez un peu de bière rousse pour accompagner un Philly Cheese Steak Sandwich. Et si je me trompe, la blanche accompagnera très bien un homard vapeur.

Bon Super Bowl. Que le meilleur gagne. Buvez avec modération, mais en vous ouvrant à la découverte!