Les Détaillants bières spécialisés du Québec (DBSQ) ont travaillé fort pour offrir des caisses de l’Avent qui respectent plusieurs budgets.

Les calendriers de l’Avent, version bière

CHRONIQUE / Certes, j’ai un peu de retard pour vous parler des calendriers de l’Avent. Originaire d’Allemagne, le calendrier de l’Avent était, autrefois, une collection d’images que l’on distribuait, chaque jour, aux enfants, jusqu’à la veillée de Noël. 24 jours exactement !

Aujourd’hui, le calendrier de l’avent est surtout associé aux petites bouchées chocolatées que l’on découvre chaque jour de décembre. On en retrouve des dizaines de modèles différents, souvent placés dans une boîte en carton composée de 24 fenêtres et au graphisme du temps des Fêtes. Oui, mais, 24, c’est aussi le même nombre de bières dans la fameuse caisse de… 24 , format standard utilisé depuis de nombreuses années par les grands brasseurs. Prétexte parfait pour transformer un peu la tradition.

Du côté des brasseries, seule Sleeman-Unibroue a lancé une caisse de l’Avent particulière. Une belle façon de redécouvrir les classiques d’Unibroue tout en plongeant ses lèvres dans des produits qui ne sont pas disponibles en tout temps.

On découvre donc la « caisse de l’Avent », 24 bières surprises que vous déboucherez, chaque jour de décembre, pour le plaisir de la découverte et du partage. La tradition est assez récente au Québec et a commencé par quelques initiatives isolées, souvent dans des caisses de carton génériques, pour se transformer en initiative commerciale. Pourquoi vous en parler si tard ? Parce que la tradition veut que personne ne sache ce qu’elle contient avant de l’ouvrir, ma chronique au mois de novembre aurait donc été… plus courte!

Chez le détaillant uniquement 

Les Détaillants bières spécialisés du Québec (DBSQ) ont travaillé fort pour offrir des caisses de l’Avent qui respectent plusieurs budgets. Les 31 membres de l’association ont commandé neuf produits exclusifs de différentes brasseries et ont complété, en fonction de leur inventaire, les 15 cases vides avec des produits différents.

Les caisses de l’Avent étaient donc vendues à des tarifs différents, selon le magasin visité. Initiative intéressante: on y retrouve également des coupons de réduction pour différents établissements à travers le Québec.C

Du côté des brasseries, seule Sleeman-Unibroue a lancé une caisse de l’Avent particulière. La loi obligeant l’affichage des produits sur l’emballage, le consommateur connaît à l’avance les bières, mais ne connaît pas l’ordre de service. Une belle façon de redécouvrir les classiques d’Unibroue tout en plongeant ses lèvres dans des produits qui ne sont pas disponibles en tout temps.

Envie de vous procurer la prochaine caisse de l’Avent de la DBSQ ? Visitez leur site internet pour connaître la liste des membres détaillants et présentez-vous en novembre prochain. Il y aura encore plus de surprises. Quant à la caisse de l’Avent de Sleeman-Unibroue, elle est disponible uniquement chez Costco.