Houblon, le « cépage » de la bière

CHRONIQUE/ Chez le consommateur averti, le houblon est à la bière ce que le cépage est au vin. Il recherche des saveurs et des profils gustatifs typiques dans des cultivars différents. La culture bière évoluant, il est de moins en moins rare de voir les cultivars de houblons utilisés dans une recette de bière. Petit guide de cinq houblons fréquents.

Cascade

Le houblon le plus commun pour brasser des Pale Ale et India Pale Ale « américaines ». Le Cascade est un acteur important de la révolution microbrassicole des années 70-80. Il est tout aussi aromatique qu’amérisant. On y retrouve des notes légèrement épicées, mais surtout d’agrumes et de fleurs. Il est utilisé dans de très nombreuses bières amères sur le continent nord-américain.

Citra

Plus souvent utilisé pour ses arômes que pour ses propriétés amérisantes, le Citra développe un magnifique bouquet aromatique aux notes tropicales et fruitées. Certains y trouveront de la pêche, de la mangue ou des agrumes. On l’utilise également très souvent pour les bières IPA contemporaines. 

Fuggles

Utilisé depuis des siècles par les brasseries anglaises, le Fuggles est peu amer et propose des notes terreuses, épicées et légèrement boisées. Ce houblon est principalement utilisé dans les stouts, porter ou autres ales anglaises. Il a comme rôle premier de « protéger » la bière. Auparavant, lorsqu’il était trop aromatique, les brasseurs anglais le laissait vieillir pour n’en conserver que les propriétés amérisantes et antiseptiques naturelles. 

Saaz

Il fait partie de la famille des houblons nobles. On l’utilise depuis des siècles dans les lagers tchèques ou allemandes. La pilsner est principalement brassée avec du houblon Saaz. Faible en amertume, il développe des notes herbacées typiques. Un consommateur averti reconnaîtra très facilement le type de bière en fonction des arômes perçus. Il fait un retour en force, considérant que de plus en plus de brasseurs prennent plaisir à brasser des bières légères de type lager.

Ekuanot

Très peu connu, ce houblon est disponible seulement depuis 2014. Ses hautes propriétés amérisantes et ses arômes très prononcés d’orange, lime, papaye et poivre frais en font un houblon très recherché par des brasseurs soucieux de vouloir offrir de nouveaux produits sur le marché. Je l’ai choisi comme clin d’œil à tous ces nouveaux houblons disponibles chaque année, toujours plus amers, toujours plus aromatiques. 

SUGGESTIONS DE LA SEMAINE

Lager Saaz

Oshlag, Montréal

Présentation

Une lager bonde, brassée principalement avec du houblon Saaz. Elle titre 4 % alc/vol et fait partie de la grande famille des lager.

Description

Belle couleur blond doré. Au nez, les arômes herbacés se mélangent bien avec ceux de la céréale. On y retrouve une belle dose aromatique de houblon, car celui-ci s’est vu offrir un houblonnage à cru. En bouche, l’amertume est typique du style. Un produit assez classique, ce qui en fait justement un produit différent. 

Accord gastronomique

Aucun, pour apprécier les notes aromatiques du houblon. 

Appréciation

Le retour des lagers légères et douces. Oshlag nous offre une très belle interprétation. C’est simple, c’est désaltérant et ça plaira aux amateurs de bières blondes légères. Essayez-la.

Simple Malt Cascade

Brasseurs Illimités, Saint-Eustache

Présentation

Brassée avec du houblon Cascade élevé au Québec. La Simple Malt Cascade permet de mieux comprendre les caractéristiques spécifiques de chaque cultivar de houblon. Dans ce cas-ci, le Cascade.

Description

Ambrée, sous un fin collet de mousse, la Simple Malt Cascade propose un nez d’agrumes assez prononcé qui est typique du cultivar utilisé. En bouche, l’amertume est soutenue jusqu’à la dernière gorgée. En rétro-olfaction, les notes d’agrumes s’expriment de plus en plus, accentuant les arômes et le gout. 

Accord gastronomique

Aucun, pour apprécier les notes aromatiques du houblon. 

Appréciation

On a tendance à oublier les « premières » bières houblonnées nord-américaines, actrices d’une révolution du goût en pleine mutation ces dernières années. Cette Simple Malt Cascade est un artefact de la courte histoire de la bière sur le continent. À essayer.