Un homme s'adresse à la foule pendant une manifestation devant des soldats de la Garde nationale à la suite de la mort de George Floyd, à Los Angeles, en Californie, aux États-Unis.
Un homme s'adresse à la foule pendant une manifestation devant des soldats de la Garde nationale à la suite de la mort de George Floyd, à Los Angeles, en Californie, aux États-Unis.

As-tu lu ça dans l'actualité cette semaine?

Tu veux toujours en savoir plus sur le monde qui t’entoure? Le P’tit Mag te présente un rendez-vous parfait pour toi! Chaque samedi, Eve Tessier-Bouchard déniche les nouvelles les plus intéressantes de la semaine. Elle en fait un résumé par de courts textes illustrés et des capsules animées à lire et à voir dans le journal, dans l’appli et sur notre site Web!

L'AFFAIRE GEORGE FLOYD

C’est un drame qui fait beaucoup de bruit en ce moment. Il s’agit de la mort de George Floyd la semaine dernière à Minneapolis, aux États-Unis. 

George Floyd était un homme afro-américain de 46 ans. Il a été arrêté parce que des commerçants le soupçonnaient d’avoir payé avec un faux billet de 20$. Pendant son arrestation, même s’il ne résistait pas, il a été maintenu au sol par un policier, blanc, qui l’a immobilisé en mettant son genou sur sa gorge, ce qui l’a empêché de respirer. Malheureusement, cela a provoqué son décès.

La scène a été filmée par un passant, témoin de la scène et a été remis à la police. La vidéo démontrait que George Floyd demande au policier d’arrêter et que celui-ci ne bouge pas. Ce policier s’appelle Derek Chauvin et ce n’est pas la première fois qu’il est accusé de brutalité policière. Cette fois il est accusé de meurtre non-prémédité et les trois policiers qui étaient avec lui et ne sont pas intervenus pour sauver M. Floyd sont accusés de complicité de meurtre.

Ce qui s’est passé est extrêmement grave. Les policiers ont le devoir de protéger et servir, c’est même leur devise. Et en aucun cas une arrestation de ce genre ne peut justifier une telle violence. De plus, ce drame s’ajoute à d’autres cas d’agressions ou de meurtres de personnes noires par des policiers qui ont eu lieu ces dernières années. 

Ce cas soulève l’indignation et la colère parce qu’il s’ajoute à d’autres dossiers qui démontrent du racisme dans la police américaine. Il semble que plusieurs de ces policiers ont tendance à traiter les personnes noires avec moins de respect et souvent beaucoup plus violemment, que les personnes blanches. 

Une chose est sûre : personne, jamais, ne devrait avoir peur pour sa sécurité à cause de sa couleur de peau. 

George Floyd était un homme afro-américain de 46 ans qui est décédé la semaine dernière à Minneapolis, aux États-Unis.

+

MANIFESTATIONS CONTRE LE RACISME

La triste histoire de George Floyd a provoqué de nombreuses manifestations ces derniers jours, aux États-Unis et au Canada. Parmi les villes dans lesquelles il y a eu des manifestations, on compte Minneapolis, Los Angeles, Washington et New-York et aussi Toronto et Montréal. 

Les milliers de personnes qui s’y rassemblent protestent contre le racisme et pour le respect des droits civiques. Ils exigent aussi une justice et une police équitables pour tous, quelle que soit notre couleur de peau. Leurs slogans, sont, par exemple «Black Lives Matter» («les vies des Noirs comptent») ou encore «I can’t breathe» (je ne peux pas respirer), les derniers mots de George Floyd.

Leur colère est en réaction à de nombreuses morts de personnes afro-américaines à la suite d’interventions policières ces dernières années. 

Un peu partout, mais surtout aux États-Unis, il y a eu des affrontements lors de ces manifestations. Des vitrines ont été cassées et des voitures brûlées. Il est possible que ces violences aient été provoquées par des « casseurs », des personnes qui vont dans les manifestations pour faire du grabuge. Aux États-Unis, plusieurs villes ont réagi en faisant intervenir la police, tout en appelant au calme. 

C’est un dossier important, qui remue l’actualité nord-américaine et même mondiale. 

Un homme s'adresse à la foule pendant une manifestation devant des soldats de la Garde nationale à la suite de la mort de George Floyd, à Los Angeles, en Californie, aux États-Unis.

+

LIBÉRATION D'UN PIGEON EN INDE

C’est une drôle d’histoire que nous te partageons aujourd’hui! Celle d’un pigeon arrêté par la police! 

Cela s’est passé le 25 mai dernier, dans la région du Cachemire, en Inde. Cette région partage une frontière avec le Pakistan, un pays voisin avec qui l’Inde a vécu de très longues et violentes tensions. Encore aujourd’hui, cette zone est très surveillée par la police et l’armée indiennes. 

Alors lorsqu’un pigeon a survolé la région, après avoir traversé la frontière avec le Pakistan, les policiers ont eu peur qu’il s’agisse d’un espion! D’autant plus qu’il portait à la patte un petit anneau où étaient inscrits de bien mystérieux chiffres, que les policiers ont pris pour un message codé. 

Le pigeon a donc été arrêté par la police et mis en prison le temps d’en savoir plus sur son histoire. Après enquête, les policiers ont découvert que le pigeon appartenait à un pêcheur pakistanais, qui l’entrainait pour un tournoi de course de pigeons! Et les chiffres à sa patte étaient simplement le numéro de téléphone de son propriétaire, qui avait peur de le perdre… 

Tout est bien qui finit bien, le pigeon a été libéré par la police et rendu à son maitre! Il a tout de même avoir eu toute une frayeur! 

Le pigeon a été arrêté par la police et mis en prison le temps d’en savoir plus sur son histoire, parce que les policiers ont eu peur qu’il s’agisse d’un espion!

+

UNE CRÈME GLACÉE APPELÉE COVID-19!

Avec les pâtes et la pizza, les crèmes glacées artisanales, appelées «gelati», font partie des grandes spécialités culinaires italiennes! D’ailleurs, chaque Italien en consomme en moyenne 6 kilos par an et le secteur emploie 150 000 personnes dans le pays. Sans compter qu’il existe en Italie près de 39 000 «gelataria», des magasins de crème glacée artisanale. 

Tu imagines donc que les Italiens avaient très hâte au déconfinement pour pouvoir retrouver le plaisir de manger une délicieuse crème glacée au soleil! Depuis quelques jours, c’est à nouveau possible et les ventes ont explosé! 

Pour fêter ça et mettre un peu d’humour dans la vie de ses clients, un fabricant et vendeur de crème glacée de la ville de Milan a inventé et mis en magasin une crème glacée appelée… COVID-19! Elle est à base de chocolat blanc et de sauce pistache, et semble délicieuse… En quelques heures, il en a vendu plusieurs kilos! 

Même si ce n’est pas un remède, nous sommes sûrs qu’avec la chaleur, une crème glacée ne peut qu’avoir un effet positif sur notre moral! 

Pour fêter le déconfinement et mettre un peu d’humour dans la vie de ses clients, un fabricant et vendeur de crème glacée italien a inventé une crème glacée appelée… COVID-19!