Ah! Les fameux sites de rencontre!

CHRONIQUE / «Bonjour Myriam, ça m’est arrivé. C’était supposément fini avec mon chum. Durant cette séparation, il a eu recours aux sites de rencontre. Finalement, après la volonté de nous redonner une seconde chance, je me rends compte qu’il magasine encore sur ces sites en cachette ! Qu’en penses-tu ?»

Ah ! les fameux sites de rencontre ! Ce monde virtuel où bien des choses se passent à l’insu de plusieurs. Qu’est-ce que je pense de cette situation ? La femme s’abstiendra de répondre, histoire de faire taire ses valeurs, mais la sexologue vous dira par contre que tout est relatif ! Précisons…

Commençons chère amie par définir ce que signifiait d’abord pour votre couple cette dite séparation. Puisqu’il y a possibilité de double problématique dans la situation décrite, je me dois de tout analyser. Bon ! S’agissait-il d’une rupture définitive, du divorce en bonne et due forme, d’une cessation « finale-bâton » du couple ou plutôt d’une simple pause, d’une période de recul, de réflexion, d’analyse de votre vie à deux ?

Dans ce premier cas, votre chéri devenu désormais « ex » se voit libre de tout ! Adios amigos, grand bien lui fasse de rencontrer où il veut avec ou sans votre bénédiction ! Tout comme vous, d’ailleurs. Passons à autre chose. 

Mieux vaut prévenir

S’il en est autrement, en revanche, voilà où tout devient relatif. Pour reprendre les dires de mon amie Marie-Pier, la notaire, « rien de mieux que de prévoir avant coups » ! Ce qui implique, sexologiquement parlant, des règles précises définissant préalablement ce qui est acceptable ou non pour vous pendant la mise en veilleuse de la vie conjugale. Certains respecteront une entente maintenant l’exclusivité, si tel était le cas, alors que d’autres en profiteront pour vivre une récréation côté rencontre, libertinage, sexe. Les sites de rencontre ne deviennent alors que de simples outils pour en venir aux fins.

De ce fait, si absence d’accord il y avait entre vous deux, madame, officiellement que l’inscription à divers sites puisse vous avoir blessé quoique malencontreusement. Ce qui semble horrible pour l’un peut paraître fort convenable pour l’autre, d’où l’importance de jaser un tant soit peu avant !

Secundo. Le meilleur des mondes arrive maintenant ! Alléluia, vous voici raccommodés ! Partir sur des bases nouvelles pour offrir ce second souffle que votre couple nécessitait probablement. Un beau bonheur jusqu’à ce que la découverte se fasse. Oui, je me dois de déduire qu’encore cette fameuse exclusivité fasse partie intégrante de votre « prise 2 » puisque cachette vous m’avez mentionnée. 

Réaction variable

Votre réaction peut varier selon, bien entendu, les sites utilisés et forcément selon votre tolérance face aux rencontres 2.0. Oui, je constate souvent une hiérarchie-maison du degré de gravité des sites utilisés par l’autre en catimini en fonction du « produit » offert. Je vois aussi de ceux qui n’apportent pas le même intérêt au fait que les rencontres puissent se passer seulement et uniquement à travers un écran versus la concrétisation d’un rendez-vous dans la vraie vie. C’est selon ! Et pour vous ? 

Comment interpréter cette consommation furtive de votre chum ? Je ne le sais pas parce qu’il me manque des données ! Ceci dit, je pourrais facilement imaginer la vague d’émotions pouvant vous traverser ; colère, peine, sentiment de « bouche-trou », trahison, déception, découragement, agressivité, alouette…

Et si, pour éclaircir tout cela, la solution ne gravitait pas autour de la communication ? D’abord pour nommer votre découverte, ensuite pour étaler votre ressenti et finalement pour refixer vos limites. Comme quoi rien ne pourrait être plus clair ! Allez, bonne soirée…