As-tu vu ça

En pleine face!

Trop premier degré, ces photos de gens tombant en pleine face? Que non!

L’artiste romain Sandro Giordano Remmidemmi, créateur de la collection In extremis, bodies with no regret (corps sans regret), explique son œuvre de façon éloquente.

À lui la parole : «Mes photos sont des histoires à propos d’un monde en chute libre. Elles montrent des personnages usés et fatigués qui, dans un soudain black-out du corps et de l’esprit, s’écrasent sans même tenter de se sauver. Ils en sont incapables, opprimés qu’ils sont par le joug de l’apparence. Mais je crois que la perfection est dans l’imperfection. Elle est dans les contrastes, dans la fragilité et dans l’humanité qui nous rend différents des autres. Cette chute est un point de non-retour. Mes personnages ont atteint la limite au-delà de laquelle leurs fausses personnalités ne peuvent aller. Si mes histoires arrivent à soutirer un rire du spectateur, elles deviennent alors des auspices favorables où l’on peut croire en un avenir plus authentique. Ce rire, en fin de compte, est une révélation!»

Plutôt philosophique comme rire, non? 

À voir : sandrogiordanoinextremis.it sur Internet ou @__remmidemmi sur Instagram

P'tit Mag

À vos applis: les contes populaires

ALIBABA (6 à 8 ans)

Ce livre interactif réalisé par l’entreprise Chocolapps est une agréable façon de redécouvrir le conte populaire d’Alibaba et les quarante voleurs. Tu pourras découvrir le secret de la caverne aux trésors ainsi que la formule magique pour y entrer. Mais, Alibaba devra être prudent! Les voleurs s’apercevront de son passage et tenteront de le retrouver. Réussiront-ils à le capturer? Tout est agrémenté d’animations qui s’apparentent à un dessin animé. Les textes sont bien dégagés des images, il est alors facile d’y pratiquer ta lecture. 2,99 $

Recettes

Barres tendres au quinoa

Préparation : 25 minutes
Cuisson : 40 minutes
Quantité : 16 carrés

INGRÉDIENTS

  • 125 ml (1/2 tasse) de quinoa, rincé et égoutté
  • 375 ml (1 1/2 tasse) d’eau
  • 80 ml (1/3 de tasse) de sirop d’érable
  • 80 ml (1/3 de tasse) d’huile de noix de coco
  • 60 ml (1/4 de tasse) de beurre d’amande
  • 5 ml (1 c. à thé) d’extrait de vanille
  • 125 ml (1/2 tasse) de noix de cajou hachées
  • 125 ml (1/2 tasse) d’amandes hachées
  • 30 ml (2 c. à soupe) de graines de chia
  • 125 ml (1/2 tasse) de dattes coupées en dés
  • 150 g (1/3 de lb) de chocolat noir 70 %

PRÉPARATION

  • Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). 
  • Dans une casserole, porter l’eau à ébullition. Ajouter le quinoa, puis couvrir et cuire de 15 à 18 minutes à feu doux, jusqu’à absorption complète du liquide. Retirer du feu et laisser reposer 5 minutes avant de remuer à l’aide d’une fourchette. Laisser tiédir.
  • Dans une autre casserole, mélanger le sirop d’érable avec l’huile de noix de coco, le beurre d’amande et la vanille. Porter à ébullition.
  • Ajouter le quinoa, les noix de cajou, les amandes, les graines de chia et les dattes dans la casserole. Remuer. 
  • Tapisser une plaque de cuisson de 33 cm x 23 cm (13 po x 9 po) de papier parchemin, puis y étaler la préparation en une couche uniforme. Égaliser la surface en pressant fermement à l’aide d’une spatule.
  • Cuire au four de 25 à 30 minutes.
  • Dans un bol allant au micro-ondes, faire fondre le chocolat. 
  • Verser le chocolat fondu sur la préparation au quinoa et l’étendre en une couche uniforme. Laisser tiédir jusqu’à ce que le chocolat soit figé.
  • Couper en 16 barres. 

> J’aime parce que… c’est aussi bon en collation qu’en dessert 

Peut-être est-ce grâce à leur texture bien croquante ou en raison de leur sublime couche de chocolat noir, mais toujours est-il que l’on aurait envie de savourer ces barres tendres à toute heure du jour! Collation parfaite pour nous soutenir entre les repas, son petit côté chocolaté en fait également un dessert qui a de quoi nous faire oublier les gourmandises habituelles. Pleines de bonnes choses, elles sont une agréable façon de satisfaire notre dent sucrée de manière équilibrée! 

PAR PORTION

Calories    226
Protéines    4 g
Matières grasses    15 g
Glucides    21 g
Fibres    3 g
Fer    3 mg
Calcium    54 mg
Sodium    11 mg

Recettes

Riz mexicain

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 10 minutes
Quantité : 6 portions

INGRÉDIENTS

  • 15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 450 g (1 lb) de bœuf haché mi-maigre
  • 1 oignon haché
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’ail haché
  • 3 demi-poivrons de couleurs variées coupés en dés 
  • 15 ml (1 c. à soupe) de poudre de chili
  • 1 boîte de tomates en dés de 540 ml
  • 15 ml (1 c. à soupe) de pâte de tomates
  • 250 ml (1 tasse) de bouillon de bœuf 
  • 250 ml (1 tasse) de maïs en grains
  • 1 boîte de haricots rouges de 540 ml, rincés et égouttés 
  • 310 ml (1 ¼ de tasse) de riz blanc instantané
  • 2 avocats émincés
  • 125 ml (1/2 tasse) de crème sure légère
  • 30 ml (2 c. à soupe) de feuilles de coriandre fraîche

PRÉPARATION

  • Dans une casserole, chauffer l’huile à feu moyen. Cuire le bœuf haché de 4 à 5 minutes en égrainant la viande à l’aide d’une cuillère en bois, jusqu’à ce qu’elle ait perdu sa teinte rosée. 
  • Ajouter l’oignon, l’ail, les poivrons et la poudre de chili. Cuire 1 minute. 
  • Ajouter les tomates en dés, la pâte de tomates, le bouillon, le maïs, les haricots et le riz. Remuer. Porter à ébullition, puis laisser mijoter à feu doux-moyen de 5 à 8 minutes. 
  • Répartir le riz dans les assiettes. Servir avec les avocats, la crème sure et la coriandre.

> J’aime aussi… troquer la crème sure contre du yogourt grec

Plutôt que de servir de la crème sure en accompagnement, pensez à la remplacer par du yogourt grec : non seulement cela apportera un vent de changement à ce plat de riz mexicain, mais vous obtiendrez du même coup un repas beaucoup plus nutritif. En effet, une portion de 180 ml (3/4 de tasse) de yogourt grec nature 2% fournit 16 g de protéines. Par ailleurs, cela vous permettra de couper dans le gras et les calories, présents en plus grande quantité dans la crème sure. Enfin, le procédé de fabrication du yogourt grec, soit l’égouttage, lui confère une texture naturellement riche et onctueuse en bouche qui n’a rien à envier à celle de la crème sure.

PAR PORTION

Calories    554
Protéines    27 g
Matières grasses    26 g
Glucides    58 g
Fibres    11 g
Fer    6 mg
Calcium    127 mg
Sodium    512 mg

Le Mag

La renaissance de la contraception sans hormone

En 1960, la première pilule contraceptive est homologuée au Canada. Elle est administrée sous le couvert du «produit d’hygiène féminine» pour le soulagement des problèmes gynécologiques ou la régularisation du cycle menstruel. Sa prescription à des fins contraceptive ne sera légalisée qu’en 1969. Enfin, les femmes ont le contrôle sur leur corps, et leur avenir. Aujourd’hui, elles sont nombreuses à abandonner les anovulants ou toutes autres formes de contraceptions hormonales. Pour des raisons de santé, selon certaines, ou pour des considérations féministes, pour d’autres.

Le nombre d’ordonnances reliées à la pilule contraceptive est en déclin, selon les données de la Régie de l’assurance malade du Québec (RAMQ). En 2015, 1 028 074 services reliés à une ordonnance de pilules contraceptives ont été offerts. En 2018, leurs nombres étaient de 900 413. Il s’agit d’une baisse de près de 12,5 %.

À 20 ans, Laurence Taschereau a fait un petit caillot sanguin qui a monté à son cerveau. Rien d’alarmant, mais suffisamment pour devoir cesser la pilule contraceptive. Gabrielle Authier, elle, a eu un peu moins de chance. Le caillot causé par la pilule contraceptive puis emmagasiné dans son aine s’est détaché et a provoqué une embolie pulmonaire. Résultat : deux semaines à l’hôpital, deux mois sans marcher, six mois d’anticoagulant oral. L’absorption d’hormones lui est interdite à vie. Elle avait 22 ans.

En juillet, une action collective contre le géant pharmaceutique Bayer visant à dédommager les femmes ayant utilisé ou reçu une prescription des pilules contraceptives Yasmin ou Yaz, était autorisée au Québec. Selon l’action, elles accroîtraient les risques de thrombose artérielle, de thromboembolique veineuse, une embolie pulmonaire ou de maladie de la vésicule biliaire.

«Les risques de faire une embolie pulmonaire sont trois fois plus élevés» avec la prise de contraceptifs oraux, rappelle Céline Bouchard, gynécologue à la Clinique de recherches en santé de la femme à Québec. 

Migraines, maux de ventre, symptômes dépressifs, baisse de libido, fatigue : quoique plus modérés, les autres effets secondaires des contraceptifs hormonaux sont nombreux. Sarah-Jeanne Lapointe portait le dispositif intra-utérin hormonal Mirena, également propriété de la compagnie Bayer. Elle souffrait de maux de dos chroniques. 

«Après plusieurs traitements, sans succès, mon chiropraticien et mon médecin ont évoqué que plusieurs patientes portant le stérilet souffraient aussi de douleurs au dos», raconte la jeune femme. Elle a choisi d’arrêter toute contraception. Et depuis, les maux ont diminué.

Sortie prendre l'air

Opémican, une nouvelle carte de visite pour l’Abitibi-Témiscamingue

CHRONIQUE / Je n’avais jamais mis les pieds en Abitibi-Témiscamingue. C’est par la grande porte que j’y suis entrée, en découvrant le tout nouveau parc national d’Opémican, le dernier né du réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq). Opémican et son grand frère Aiguebelle deviennent deux bons prétextes pour se déplacer dans cette région.

Cette nouvelle carte de visite de l’Abitibi-Témiscamingue a ouvert ses portes pour la première fois aux visiteurs à la fin juin; le secteur de la Rivière-Kipawa avait fait l’objet d’une préouverture l’an passé. 

En guise de terrain de jeux, les lacs Témiscamingue et Kipawa s’étirent à perte de vue. C’est d’ailleurs là, dans l’immensité du lac Témiscamingue (110 km!), que j’ai été initiée au rabaska, cette embarcation plus grande qu’un canot et parfaite pour les activités de « team building ».

Même en mode plein air, l’occasion est belle d’en apprendre sur le passé du Québec et de l’Abitibi-Témiscamingue. Le parc national d’Opémican est chargé d’histoire, comme en témoignent les bâtiments que l’on retrouve dans le secteur de la Pointe-Opémican, entre les municipalités de Laniel et Témiscaming.

Dans les années 1800, plus particulièrement vers 1895, l’endroit devient un haut lieu de flottaison du bois. Le pic des activités survient vers 1950-1960. Le bois coupé était transformé en billots, qui servaient pour du sciage ou la fabrication de mâts de bateau en Angleterre.

L’auberge Jodoin, un bâtiment qui date de 1883 sur les rives du lac Témiscamingue, sera restaurée pour être mise en valeur. L’endroit a aussi servi de bureau de poste.

En marchant autour, on peut aussi voir l’ancienne maison du surintendant, la chalouperie-menuiserie, de même que l’ancienne forge; celle-ci est accessible aux visiteurs, qui peuvent y voir une présentation multimédia. L’ancien hangar à estacades, qui servaient à remorquer les billots de bois, est aussi encore debout. 

De courts sentiers offrent de beaux points de vue sur l’étendue d’eau, qu’on peut aussi voir en parcourant une piste multifonctionnelle, à pied ou en vélo. Le sentier des Piers, une boucle de 1,7 km, offre d’ailleurs un joli coup d’œil sur l’ancien poste de relais de flottage du bois. 

Ouvert l’an dernier, le secteur de la Rivière-Kipawa a dû être fermé exceptionnellement cette année. Un pont a été détruit par la force de la rivière Kipawa le printemps dernier. C’était du jamais vu : la rivière, avec ses quelque 180 mètres cube habituels, est passé à 500 mètres cubes... on pensait pourtant avoir connu un seuil historique avec 300 mètres cubes en 2017, année où d’importantes inondations ont touché le Québec.

Le pont a été détruit par la force de l’eau, rendant le secteur de la Grande-Chute de la rivière Kipawa inaccessible aux randonneurs et aux visiteurs momentanément. Sachez cependant que si vous passez par là cet été, des sentiers alternatifs sont accessibles pour voir la Grande-Chute.

Celle-ci représente bien la force et la puissance des cours d’eau de la région : la rivière Kipawa, qui dévale jusqu’au lac Témiscamingue, tombe de plus de 15 mètres à cet endroit et représente l’un des points forts du parc.

À la vôtre

Doux août

CHRONIQUE / Tandis qu’une petite accalmie s’installe au vignoble, je vous propose de vous désaltérer avec un grüner veltliner autrichien biodynamique disponible pour la première fois en SAQ, un rouge pour les BBQ de grandes occasions et un pinot noir abordable!

Wagram 2018, Am Berg Grüner Veltliner, Bernhard Ott
23,80 $ • 12646520
12 % • 1,4 g

S’il y a un cépage qui me fasse saliver, c’est bien le grüner veltliner. Sa fraîcheur et sa minéralité semblent avoir été conçues sur mesure pour accompagner la saison estivale. Je découvre ce grüner pour la première fois, comme la plupart des Québécois d’ailleurs. Après avoir résisté aux avances de la SAQ pendant nombre d’années (me raconte l’agent qui représente le domaine au Québec), le talentueux vigneron Bernhard Ott a finalement accepté de partager quelques caisses de ses précieux avec les Québécois. C’est donc le moment ou jamais de mettre la main sur cet arrivage de cuvées biodynamiques convoitées de la région de Wagram, en Basse-Autriche. 

C’est évidemment cultivé et vinifié de la manière la plus naturelle possible. Tant et si bien que le vigneron est devenu un véritable maître reconnu des vinifications aux levures indigènes. Comme vin de patio, on pourrait difficilement mieux faire. C’est frais, minéral, sec, et, en prime, on a une texture ronde et enveloppante. Aie-je besoin d’en rajouter? Ah, vous allez adorer sa jolie finale saline! Sortez les coquillages, les pâtes au pesto ou les chips sel et vinaigre, selon l’envie du moment.

Voyages

La beauté brute de la Côte-Nord

VOYAGE / Je crois ne m’être jamais fait autant remercier d’avoir choisi un lieu comme destination touristique. C’est pourtant ce qui nous est arrivé, lorsqu’on a mis le pied à Havre-Saint-Pierre, lors de la première semaine des vacances de la construction.

« Merci vraiment d’avoir choisi la Côte-Nord pour vos vacances. Sans les touristes, on ne pourrait pas faire ce travail qui nous passionne. Et disons que ce n’est pas tout le monde qui choisit notre région comme destination », nous a dit une guide de la Réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan, lors d’une excursion sur les magnifiques îles qui longent cette partie de la Côte-Nord.

Recettes

Garniture à tacos au bœuf

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 30 minutes
Quantité : 4 portions

Ingrédients

  • 250 ml (1 tasse) de sauce tomate 
  • 60 ml (1/4 de tasse) de bouillon de poulet
  • 20 ml (4 c. à thé) de poudre de chili
  • 5 ml (1 c. à thé) de paprika
  • 5 ml (1 c. à thé) d’origan frais haché
  • 450 g (1 lb) de bœuf haché congelé
  • 1 oignon haché
  • 3 demi-poivrons de couleurs variées coupés en dés
  • 10 ml (2 c. à thé) d’ail haché
  • Sel et poivre au goût
  • 8 petites tortillas
  • Garniture au choix (guacamole, chou rouge, radis, coriandre, feta, etc.)

Recettes

Miche de pain

Préparation : 20 minutes
Gonflage de la pâte : 3 heures 30 minutes
Cuisson au four : 45 minutes
Temps de repos : 30 minutes
Quantité : 1 pain (10 tranches)

Ingrédients

  • 875 ml (3 1/2 tasses) de farine
  • 7,5 ml (1/2 c. à soupe) de sel
  • 5 ml (1 c. à thé) de levure instantanée à levée rapide
  • 5 ml (1 c. à thé) de sucre
  • 375 ml (1 1/2 tasse) d’eau tiède

As-tu vu ça

Portraits au cube

Rien de plus banal qu’un cube Rubik? Certainement pas entre les mains de Giovanni Contardi!

L’artiste italien dans la mi-vingtaine, qui a fracassé trois records du monde de vitesse pour résoudre ce puzzle, crée de grands portraits d’acteurs, de musiciens ou de personnages connus du grand public avec un minimum de 700 cubes Rubik.

Voyages

Une semaine de canot-camping sur l’Ashuapmushuan [VIDÉO]

J’avais 17 ans. Je partais pour 23 jours sur la rivière Ashuapmushuan. Nous étions dix du même âge, accompagnées de deux monitrices exceptionnelles. Fières, nous avons réussi ce défi de taille où seule la nature nous guidait. Sept ans plus tard, me revoilà. Avec une gang d’amis, je suis retournée sur cette rivière qui m’a tant forgée. Pour une deuxième fois, j’ai campé dans ce paysage idyllique au nord-ouest du Lac-Saint-Jean.

Des rivières, j’en ai aimé, j’en ai dévoré. Pendant deux ans, j’ai eu la chance de guider des expéditions de 14 jours sur les rivières Mattawin, Batiscan, Ouasiemsca-Mistassini et Métabetchouane. Tout ça, avec le camp Minogami. Mais une chose me manquait — un regret peut-être? —, je ne suis jamais retournée sur l’Ashuapmushuan, cette rivière qui m’a tant marquée et qui m’a fait découvrir l’amour que j’ai aujourd’hui pour le silence, la symphonie des rapides, l’odeur du feu, les épinettes et la rosée du matin. Cette année, j’ai un peu recollé les morceaux de cet appel de l’aventure. J’attendais ça depuis longtemps.

Planifier une expé, c’est pas si simple!

Janvier : on est quelques adeptes de canot du Club plein air L’AVAL à se rencontrer. «Cet été, on part en expé !» On a commencé à planifier le tout : nourriture déshydratée, équipement, canots, qui apportent quoi? Après quatre rencontres — intenses, longues et plaisantes — un plan d’urgence de 15 pages est créé, incluant matériel, coordonnées et cartes de la rivière. Notre plan de match : Pierre, Justine, Francis, Antoine et moi partons une semaine sur la rivière, et Éric et Tom nous rejoignent pour les trois dernières journées.

Alimentation

Beaux les cocos!

L’été bat son plein! Il fait beau, il fait chaud, les jardins foisonnent et… les poules pondent! Autour de moi, ils sont nombreux ceux qui prennent soin de poules durant l’été — et je les envie un peu! Un œuf par jour, tous les jours de l’été et autant d’idées à popoter! Crème glacée maison, pavlova, choux à la crème ou encore, plus simplement, des quiches, des omelettes et un shakshuka. Aussi savoureux à manger qu’à prononcer, ce met originaire de l’Afrique du Nord combine des œufs frais et des tomates. Comme ces deux ingrédients sont particulièrement de saison, j’ai pensé te partager ma version du plat qui en comprend des centaines. C’est un plat que l’on sert souvent lors des brunchs, mais ça fait un excellent dîner accompagné d’une salade verte. Et son point fort? La recette nécessite qu’un poêlon et une cuillère de bois. Une idée sympa pour ton prochain séjour de camping!

SHAKSHUKA

• Donne six portions

• Prévois des tranches de pain naan ou du pain de ménage lors du service. Elles seront très utiles pour ne rien perdre de la sauce au fond de l’assiette!

Ingrédients

3 c. à soupe d’huile végétale
1 poireau
4 gousses d’ail
1 poivron rouge
1 c. à thé de cumin
1 c. à thé de paprika
1 pincée de poivre de Cayenne
6 tomates mûres
1/2 c. à thé de sel
1 1/2 tasse de feuilles d’épinards
1 tasse de feta
6 œufs
Origan et persil frais

Chroniques

Rallykart: d’un rêve de petit gars à la réalité

Lorsqu’il était petit, Danny Gervais était toujours « dans les pattes » de son père, Carol, qui bricolait dans le garage. C’est à neuf ans que Danny est littéralement tombé en amour avec la mécanique, alors que son père lui avait conçu un petit bolide électrique, à partir d’un moteur de fauteuil roulant. Cette passion que partagent le père et le fils ne s’est jamais essoufflée, si bien qu’il y a une semaine, le duo était présent au Grand Prix de Trois-Rivières, où il présentait officiellement le RallyKart, un véhicule capable d’affronter les voitures les plus puissantes.

Toute cette histoire a commencé il y a 15 ans, dans le garage de la résidence familiale de Jonquière. Le patriarche, Carol Gervais, mécanicien industriel de carrière, passait son temps libre à bricoler.

Sexologie

Trop fatiguée pour avoir de la libido

CHRONIQUE / Bonjour à vous, possible superwoman! Comme pour plus d’une, est-ce que je me trompe en supposant que vous êtes du type multifonctionnel, efficace, productif, voire même performant? Une réponse par l’affirmative me confirmerait possiblement cette sensation de déjà-vu meublant les quatre murs de mon bureau, mais aussi votre niveau de fatigue. Je vous comprends!

Dans ce cas, pas étonnant que le corps abdique en commençant par remercier cette libido qui, disons-le, n’est pas essentielle à votre survie ici et maintenant.

Sur la route avec Philippe

Le tour du lac Ontario, de Toronto à Kingston par les États-Unis

CHRONIQUE / On quitte Toronto en direction de Niagara Falls. Pas la peine de s’y arrêter, la ville ne propose pas grand-chose sur le plan gastronomique et les tarifs appliqués sont prohibitifs. Préférez Niagara-on-The-Lake pour un petit arrêt gourmand, sur le bord du lac, et la visite de quelques vignobles. Pensez à visiter Dillon’s Distillers sur la route entre Hamilton et Niagara Falls; leurs gins sont incroyables.

Sur les routes du Québec (et d’ailleurs) durant tout l’été, j’en profite pour vous parler de l’actualité bière, de rencontres d’artisans ou de découvertes brassicoles. Le fil conducteur de cette chronique ? De la spontanéité et de la bière.

Horticulture

Des feuilles géantes au jardin

En planifiant une plate-bande, on a surtout des fleurs en tête. Mais parfois les feuilles peuvent voler la vedette, surtout les très grandes. Par leur démesure, elles donnent une allure tropicale à l’aménagement, même un effet jurassique! Voici quelques exemples de ces plantes gigantesques qui épateront les visiteurs. Votre terrain est-il tout petit? Tant mieux! Ces plantes paraîtront encore plus immenses, et votre cour encore plus intime.

Hosta géant
Hosta ‘Empress Wu’

Déjà, plusieurs hostas courants ont des feuilles gigantesques, mais ‘Empress Wu’ bat tous les records. Ce géant atteint 1,5 mètre de diamètre, même 2 mètres, avec des feuilles larges de 45cm et longues de 65cm. Autrement dit, un seul plant remplit une plate-bande! Il produit une ombre si dense qu’il étouffe toutes les mauvaises herbes à son pied. Son feuillage est si épais que les limaces n’arrivent pas à le bouffer. Les feuilles sont vertes et joliment rainurées. Ses fleurs, modestes, sont violet pâle. Si vous cherchez plus de couleur, il existe aussi une mutation de cet hosta, ‘Wu-La-La’, à feuillage panaché, une nouveauté 2019 à marge jaune vert. Soleil ou ombre. 90-120cm x 1,5-2m. Zone 3.

Astilboïde
Astilboides tabularis

Ses grandes feuilles rondes sont si larges (jusqu’à 90cm de diamètre) qu’elles pourraient servir de parasol. Vert pâle, elles sont découpées sur le bord, vert pomme et duveteuses. L’épais pétiole qui retient la feuille peut mesurer 1 m de hauteur. La feuille ressemble à une table, d’où l’épithète tabularis. Il fleurit aussi, avec des fleurs mousseuses blanches sur une tige de 1,5m de hauteur. Pour bien réussir, il lui faut un emplacement humide et protégé du vent, de préférence à la mi-ombre, et un sol riche et meuble qui ne s’assèche jamais. 1,2m x 90cm. Zone 3.

vins

Où s’en va le millésime 2019 ?

C’est fou comme le temps passe vite en bonne compagnie. Déjà trois mois que je troque mon bureau, les salons et les dégustations pour les vignes du Domaine Bergeville. Bilan de mi-saison au décollage tardif et deux blancs à saveur estivale à déguster!

Rias Baixas 2018, Albariño, Pazo de Villarei

19,20 $ • 14005873 • 13 % • 1,7 g/l

Recettes

Galettes de pommes de terre parmigiana

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 5 minutes
Quantité : 4 portions (8 galettes)
Sans œuf / Sans noix / Se congèle

INGRÉDIENTS

  • 1 contenant de 200 g de dinde effilochée de type Maple Leaf Natural Selections
  • 125 ml (1/2 tasse) de parmesan râpé
  • 250 ml (1 tasse) de chapelure panko
  • 375 ml (1 1/2 tasse) de reste de purée de pommes de terre
  • 250 ml (1 tasse) de sauce marinara du commerce
  • 1 oignon haché

Facultatif :

  • 15 ml (1 c. à soupe) d’ail haché
  • 80 ml (1/3 de tasse) de persil frais haché

PRÉPARATION

Dans une poêle, chauffer un peu d’huile d’olive à feu moyen. Cuire l’oignon et, si désiré, l’ail, 1 minute.

Transférer l’oignon et l’ail dans un bol. Ajouter la dinde effilochée, le parmesan, 60 ml (1/4 de tasse) de chapelure panko, la purée de pommes de terre et, si désiré, le persil. Saler, poivrer et remuer jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.

Façonner huit galettes en utilisant environ 80 ml (1/3 de tasse) de préparation pour chacune d’elles.

Déposer le reste de la chapelure dans une assiette creuse. Enrober les galettes de chapelure.

Dans une poêle, chauffer un peu d’huile d’olive à feu doux-moyen. Cuire les galettes de 2 à 3 minutes de chaque côté. Servir avec la sauce marinara réchauffée.

Version maison de la sauce marinara

Dans une casserole, chauffer 15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive à feu moyen. Cuire 1 oignon haché et 10 ml (2 c. à thé) d’ail haché de 1 à 2 minutes. Ajouter 1 boîte de tomates étuvées de 540 ml. Saler et poivrer. Laisser mijoter 15 minutes à feu doux-moyen.

Recettes

Bagel au saumon fumé et pomme

Préparation : 15 minutes  
Quantité : 4 portions
Sans noix / Sans œuf

INGRÉDIENTS

  • 125 ml (1/2 tasse) de yogourt grec nature 0 %
  • 15 ml (1 c. à soupe) de câpres hachées
  • 4 bagels aux graines de pavot
  • 2 paquets de 120 g chacun de saumon fumé
  • 1 pomme verte émincée
  • 15 ml (1 c. à soupe) de miel

Facultatif :

  • 30 ml (2 c. à soupe) de ciboulette fraîche hachée
  • 500 ml (2 tasses) de bébés épinards

PRÉPARATION

Dans un bol, mélanger le yogourt avec les câpres, le miel et, si désiré, la ciboulette. Saler et poivrer.Si désiré, faire griller les bagels au grille-pain.Tartiner la base des bagels de préparation au yogourt. Garnir de saumon fumé, de pomme et d’épinards. Couvrir avec le dessus des bagels.

Recettes

Salade de quinoa aux crevettes grillées

Préparation : 15 minutes
Marinage : 15 minutes
Cuisson : 4 minutes
Quantité : 4 portions
Sans noix / Se congèle

INGRÉDIENTS

  1. Vinaigrette italienne: 310 ml (1 1/4 tasse)
  2. 30 grosses crevettes (calibre 21/25) crues et décortiquées
  3. 2 mini-concombres
  4. Quinoa cuit: 375 ml (1 1/2 tasse)
  5. Bébés épinards: 750 ml (3 tasses)

Prévoir aussi:
1 petit oignon rouge

Facultatif:
8 gros radis

PRÉPARATION

Verser le tiers de la vinaigrette dans un sac hermétique. Ajouter les crevettes et secouer pour les enrober de vinaigrette. Sceller le sac et laisser mariner 15 minutes au frais.

Au moment de la cuisson, préchauffer le barbecue à puissance moyenne-élevée.

À l’aide d’une mandoline, couper les mini-concombres et, si désiré, les radis en tranches fines. Émincer l’oignon rouge.

Dans un saladier, mélanger les mini-concombres avec les radis, l’oignon, le quinoa cuit, les bébés épinards et le reste de la vinaigrette. Réserver.

Égoutter les crevettes et jeter la marinade. Piquer les crevettes sur quatre brochettes.

Sur la grille chaude et huilée du barbecue, déposer les brochettes. Fermer le couvercle et cuire les brochettes de 2 à 3 minutes de chaque côté.

Répartir la salade de quinoa dans les assiettes. Garnir chaque portion de crevettes.

Croûtons grillés à l’huile de parmesan

Dans un bol, mélanger 30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive avec 45 ml (3 c. à soupe) de beurre fondu, 60 ml (1/4 de tasse) de parmesan râpé, 10 ml (2 c. à thé) de thym frais haché, 5 ml (1 c. à thé) de poudre d’oignon et 2,5 ml (1/2 c. à thé) de poudre d’ail. Saler et poivrer. Couper 1/2 baguette de pain ciabatta en 12 tranches. Badigeonner les tranches d’huile parfumée. Cuire les tranches de pain sur la grille chaude et huilée du barbecue 1 minute de chaque côté à puissance moyenne-élevée.

Voyages

Bains de boue dans les lagunes roses de la mer Noire

BURGAS — À l’ombre des parasols et des tonnelles pour se protéger du soleil, certains préfèrent s’enduire de boue dans les lacs salés de Bourgas, sur le littoral bulgare, un «spa» naturel dont le succès ne se dément pas.

Prisés depuis des décennies par les locaux et les touristes réguliers, les bains de boue et de sel de Bourgas s’ouvrent à un nouveau public alors que les stations balnéaires de la mer Noire en Bulgarie, réputées parmi les moins chères d’Europe, attirent un nombre croissant de vacanciers.

Le paysage est saisissant : à quelques encablures de la côte et de ses plages, une succession de lagunes aux teintes rosées, bordées d’ajoncs, déploient leurs eaux épaisses, chargées de minéraux et de résidus organiques.

Dans une partie des bassins, le sel est récolté et traité dans l’usine attenante; dans l’autre partie, des milliers de visiteurs passent la journée à se couvrir à volonté de boue aux vertus réputées curatives.

L’eau de la zone de «spa» est le concentré qui se forme naturellement pendant le processus d’extraction du sel quand l’eau du bassin commence à s’évaporer. Elle contient un cocktail de substances minérales — chlorite de sodium, magnésium, potassium, soufre — recommandées pour traiter une multitude de maux, articulaires et musculaires.

Éclats de rire garantis chez les visiteurs qui se photographient couverts de la tête aux pieds d’une épaisse pâte noire ramassée dans les bassins dont la densité, due à la teneur en sel, est si forte qu’on y flotte sans effort.

Pour Gerhard Müller, un touriste allemand de 70 ans qui revient régulièrement s’immerger dans les lagunes de Bourgas, il ne s’agit pas d’une simple attraction. Il assure que ces bains ont apaisé une douleur persistante à l’épaule. «J’aime venir autant que je peux, c’est très bon», assure-t-il un chapeau de paille sur la tête, le corps enduit jusqu’au cou.

Natalia Yaneva, une jeune habitante de Bourgas, apprécie la sensation de sa peau «veloutée» après l’immersion dans le sel et la boue.

Ce spa de plein air improvisé, qu’utilisaient surtout les habitants de Bourgas, a récemment été équipé d’allées et de plateformes en bois. Les propriétaires de la saline se félicitent d’accueillir quotidiennement 4000 visiteurs pour le prix d’un euro (1,50 $CAN) la journée.

Bourlingueur

Voyager en ville

Dans l’ultime espoir de réaliser le palmarès des palmarès, un site internet demandait récemment à des voyageurs expérimentés de nommer leurs trois villes les plus intéressantes à visiter. Les destinations chouchous, urbaines assurément, qui pourraient faire partie d’une compilation des 50 cités à explorer dans sa vie.

Parmi les critères, les caractéristiques prévisibles : ambiance, architecture, modernité, patrimoine, alouette…

En me foutant de toute forme de grille d’évaluation, j’ai rapidement identifié mon numéro 1. Mais une partie de moi s’est demandé s’il fallait vraiment déchaîner les hordes de touristes dans ces endroits qu’on aime, au risque de les changer. Prague, en République tchèque, est qualifiée d’une des plus belles villes du monde. Elle perd néanmoins de son charme quand on a l’impression que tout est organisé pour le tourisme, quand tout autour de nous se met à nous ressembler.

Idem pour Dubrovnik, en Croatie, magnifique vue d’en haut comme d’en dedans. Pour éviter la strangulation par claustrophobie imposée, on s’aventure dans sa vieille ville en soirée, quand les passagers des bateaux de croisière sont partis et que ceux du lendemain sont encore en route. Zagreb, un peu moins jolie, est pourtant plus intéressante à mon avis.

Prague et Dubrovnik se fraieront certainement un chemin parmi les 50 premières positions des villes coup de cœur. Et je soupçonne Paris, Rome ou New York de convoiter le premier rang. Pas de bol pour ma sélection à moi, mon grand coup de cœur pour la capitale danoise : Copenhague.

La place énorme faite au vélo, l’architecture d’antan se mélangeant aux prouesses de l’urbanisme moderne, la beauté d’une ville bâtie au cours de l’eau… Dieu que je m’y suis attardé et que j’ai eu du mal à m’en séparer. J’arrivais dans la dispendieuse capitale en prévoyant n’y passer que deux jours, trois au plus. J’y suis resté collé toute une semaine. À quoi bon chercher ailleurs quand le cœur nous bat déjà beaucoup trop fort?

Et pour me rendre jaloux, on m’annonçait pas plus tard que la semaine dernière qu’Oslo et Hambourg se montraient encore plus belles. Alors très bien : n’envahissez pas trop le Danemark et cherchez plutôt à conquérir ses voisins. C’en fera plus pour moi.

Pour les deux autres marches du podium, j’ai hésité. Quito, en Équateur, m’avait fait le même effet que Copenhague. Elle m’avait hypnotisée au point de me détourner des îles Galapagos, raison principale de mon détour par l’Amérique du Sud. 

Du balcon de mon auberge, dans un quartier où il ne faisait pas bon sortir la nuit, on apercevait le volcan Pichincha au loin et les traces d’un marché de rue dans l’ombre que je projetais devant moi. L’âme de cette belle ville a enlacé la mienne. Son parc Itchimba, moins fréquenté des touristes, ou son musée de la Capilla del hombre, consacré à Guayasamin, m’ont littéralement retenu dans la capitale.

Valparaiso, au Chili, a usé de tactiques semblables pour me faire regretter de n’y avoir passé qu’une journée. La combinaison des collines et de la mer, peut-être, un peu comme à San Francisco, me réconforte. Ce sont les avantages de la montagne et du bord de l’eau à la fois. Ce sont les conditions, peut-être, qui alimentent la créativité d’artistes qui fleurissent dans ces belles villes.

Au risque de me perdre dans le champ gauche, j’ai néanmoins décerné la médaille d’argent à Santiago de Querétaro, au Mexique, dont je ne suis pas encore revenu depuis mon passage en février. Elle m’a fait fondre, littéralement, sous son chaud soleil de février, en même temps qu’elle cultivait le mystère en se voilant d’une extrême simplicité. 

Voyages

Péninsule Bruce: les Caraïbes près de chez vous

Envie de vacances à proximité d’eaux cristallines? Et si l’on vous disait qu’il existe des plages (presque) aussi grandioses que celles des Caraïbes près de chez nous en Ontario? À distance de voiture du Québec, dans les eaux turquoise et limpides de la baie Géorgienne, baignent des îles, des grottes et plusieurs autres trésors. Petite virée dans la péninsule Bruce.

Pour les Québécois en quête d’une destination de vacances qui se compte en dollars canadiens, la péninsule Bruce peut s’avérer une destination abordable. Et elle n’a pas grand-chose à envier aux Caraïbes ou même à la Côte d’Azur, du moins en ce qui concerne ses plages limpides aux reflets turquoise bordées de cailloux. 

Un peu plus loin que Sandbanks (il faut compter presque 11 heures de voiture à partir de Québec), les paysages époustouflants de la péninsule Bruce valent bien les quelques heures supplémentaires de voyagement. Et d’ailleurs, à entendre notre accent résonner un peu partout, on se dit que nous ne sommes pas les premiers à avoir découvert le secret... 

Une journée à l'île Flowerpot

L’une des attractions vedettes de la péninsule Bruce se trouve au-delà de la pointe, au confluent de la baie Géorgienne et du lac Huron : l’île Flowerpot, célèbre pour ses deux piliers de pierre détachés du rivage. On s’y rend pour admirer ces structures en forme de pots de fleurs et, bien sûr, se baigner dans les eaux turquoise qui les bordent. 

Chaque jour, pendant la saison touristique, des traversiers déversent un flot de vacanciers qui viennent y passer la journée. En effet, on accède à la petite île de 2 km2 par bateau seulement, à partir du village de Tobermory, lui-même situé au bout de la péninsule. 

As-tu vu ça

Papa, photoshop mon dessin!

Tous les parents ont un jour menti à leurs enfants en jurant que leurs dessins approximatifs avaient «l’air tellement vrais»…

Las d’attendre que ses rejetons développent un talent d’artiste, le papa britannique Tom Curtis a décidé de donner un brin de réalisme à leurs coups de crayon. 

À l’aide d’un logiciel de retouche d’images, les œuvres des jeunes Dom et Al se transforment maintenant en photos tout droit sorties de l’imagination des tout-petits. 

Ainsi, on trouve un chien sans museau et aux dents pointues, des voitures à la silhouette douteuse et des portraits aussi bizarres qu’enfantins. 

Une idée si charmante que la famille Curtis en a fait un livre! Pour garder un œil sur les œuvres de Tom Curtis et de ses héritiers, suivez-les sur Instagram (@thingsihavedrawn) et sur Twitter (@iamtomcurtis). 

P'tit Mag

Le coin lecture

Voici pour vous, jeunes mordus de lecture, une sélection de livres à ne pas manquer, choisis par des gens qui s'y connaissent!

Hò, François Gravel, Québec Amérique

Horticulture

Cultiver la vigne en climat froid

CHRONIQUE / Pendant longtemps, on croyait que la culture de la vigne était impossible au Québec. Et effectivement, la vigne européenne (Vitis vinifiera) n’est pas très rustique (zone de rusticité 6 ou 7). Et même quand on la protège, son mûrissement tardif faisait souvent en sorte que le gel arrivait avant que les fruits soient mûrs.

Évidemment, il y a la vigne indigène, soit la vigne des rivages (V. riparia), qui est très rustique (zone 2), mais elle produit de petits fruits au goût peu sucré et ne donne surtout pas un vin de bonne qualité. Mais l’arrivée sur le marché des vignes hybrides plus rustiques, issues de croisements entre la vigne européenne et diverses espèces nord-américaines, change la donne. Il existe maintenant des vignes rustiques jusqu’en zone 2 qui sont de qualité plus que raisonnable et qui donnent des raisins de table et même un vin de bonne qualité. D’où la prolifération des vignobles aux quatre coins de notre province depuis les années 1970. 

De la vigne chez vous

Les jardiniers amateurs semblent toutefois hésiter à adopter la vigne, probablement parce que sa culture paraît si compliquée. Si l’on suit ce que font les vignerons, il est question de conduite en cordon et de tailles sévères et répétées, bien au-delà du traitement simple nécessaire pour produire d’autres fruits (pommes, bleuets, cerises, etc.). Mais cette culture très contrôlée a surtout pour but de faciliter la récolte à la machine. Si vous prévoyez récolter les raisins à la main, rien de cela n’est nécessaire. 

Vous découvrirez que la culture de la vigne est en fait facile si vous la laissez pousser plus ou moins à sa guise comme grimpante ornementale. Il suffit de choisir une variété de vigne adaptée à votre climat et à vos conditions, de la planter au soleil dans un sol bien drainé et modérément riche. Reste à lui offrir un support robuste quelconque sur lequel elle peut grimper : pergola, tonnelle, clôture en mailles de chaîne (de type Frost), arbre, etc. (La plupart des treillis sont trop petits pour une plante aussi massive que la vigne dont les branches peuvent attein­dre 7 mè­tres de long.) La vigne fera le reste. 

Il vous faut être patient aussi. C’est à partir de la troisième année que la production commence véritablement.