La cire ravive la peinture âgée et protège la peinture neuve. On devrait cirer son véhicule chaque année, préférablement chaque saison.

Automobile

L'entretien d'automne, déjà le temps d'y penser

Sans trop vous en rendre compte, votre véhicule a été exposé à toutes sortes d’attaques au cours de l’été : le soleil qui brûle la peinture, les mouches et fientes d’oiseaux, la boue sous la carrosserie, les feuilles mortes qui s’accumulent dans les moindres interstices… Pour qu’il survive à l’hiver qui vient, suivez ces quelques trucs et conseils.

Une cire avec ça?

L’application d’une cire protège la peinture du soleil, de la sève des arbres, des dépôts d’oiseaux et autres contaminants. La cire ravive la peinture âgée et protège la peinture neuve. On devrait cirer son véhicule chaque année, préférablement chaque saison. Il existe de nombreux produits liquides ou en pâte pour vous faciliter la tâche. N’oubliez pas le dessous des portes!

Rouille? Connais pas

De nos jours, la plupart des véhicules neufs viennent avec une bonne protection antirouille.

Alors, pourquoi en ajouter? Parce qu’elle réduit considérablement la rouille des pièces mécaniques exposées et augmente la valeur de revente du véhicule. L’antirouille à base d’huile chasse l’humidité et s’infiltre partout, mais il doit être refait chaque année. Ceux à base de graisse sont plus coûteux, mais plus durables. On peut aussi appliquer une peinture ultrarésistante sur les surfaces exposées.

Avez-vous le câble?

Les câbles à survoltage sont indispensables dans une voiture. Ils peuvent vous dépanner ou venir en aide à quelqu’un en détresse.

Assurez-vous qu’ils soient à portée de main, sans devenir un projectile lors d’un freinage brusque. Ne survoltez jamais une batterie complètement à plat ou celle dont les parois sont gonflées.

Au secours!

Plusieurs personnes n’ont jamais vu leur pneu de secours. En cas d’incident, ils s’exposent à de mauvaises surprises! En effet, un pneu qui subit des variations de température peut être à plat même s’il n’a jamais servi. Il pourrait aussi avoir été remplacé par un pneu endommagé. Par ailleurs, ceux qui installent des roues de grande dimension oublient souvent de se munir d’un pneu de secours en conséquence. Enfin, la roue de secours vieillit avec les années et doit éventuellement être remplacée. Votre garagiste peut en faire l’évaluation pour vous.