NOS EXPERTS

Verrue plantaire : soignez vos pieds

Les verrues plantaires sont causées par un virus appartenant à la famille des papillomavirus humains (VPH). Elles sont parfois douloureuses et très contagieuses.

Comment savoir que c’est bien une verrue plantaire?
Il est parfois difficile d’identifier une verrue plantaire. Elles peuvent être très petites ou ressembler à un corps étranger ou à un cor plantaire. À la Clinique podiatrique de Gatineau, les podiatres utilisent le dermatoscore pour identifier toute lésion cutanée d’apparence douteuse. 

Il faut noter que certaines verrues ont une apparence inhabituelle. Si bien qu’on ne peut pas toujours identifier la lésion avec certitude. 

Il existe cinq caractéristiques qui permettent de bien distinguer une verrue :

  • Des petits points noirs
  • Les lignes de peaux sont déviées
  • Douleur au pincement
  • Une peau plus dure
  • Lésion surélevée 

Comment prévenir les verrues plantaires?

Les moyens pour éviter de contracter des verrues plantaires ou pour prévenir leur propagation sont simples et efficaces :

  • Toujours utiliser des sandales dans les vestiaires et dans les douches publiques;
  • À la maison, portez des chaussures ou des pantoufles en tout temps;
  • À la sortie de la douche, nettoyez le plancher avec un produit désinfectant;
  • Évitez de marcher pieds nus ou seulement avec des bas : les bas n’offrent aucune protection!
  • Si vous transpirez abondamment, lavez vos pieds, changez de chaussures et appliquez l’antisudorifique prescrit par votre podiatre;
  • Désinfectez l’intérieur de vos chaussures avec une lingette désinfectante, une à deux fois par semaine.

L’importance de consulter
Il existe plusieurs types de verrues plantaires. Certaines sont très contagieuses et peuvent se répandre sur tout le corps! Les podiatres possèdent l’expertise médicale pour identifier le type de verrues en cause et des instruments à la fine pointe de la technologie pour les soigner, telles que le laser et les injections de bléomycine.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une référence du médecin pour consulter un podiatre. Les services sont remboursés par la majorité des régimes d’assurance.