NOS EXPERTS

Bouger, c'est la santé!

Difficile de bouger l’hiver? La météo hivernale n’est pas de tout repos : une journée à -25 avec le facteur vent, une sans neige ou trop de neige, l’autre sous la pluie verglaçante… Faut-il être courageux pour bouger en plein air l’hiver?

« Le froid est un risque pour la santé des enfants, surtout les plus jeunes, qui sont plus à même d’avoir des engelures, de l’hypothermie ou de l’asthme », explique Élaine Dupras, directrice de la Sporthèque. « La Société canadienne de pédiatrie recommande de réduire les jeux extérieurs si la température est de -15 degrés et de ne pas sortir les jeunes enfants si elle est de -27 degrés ou moins. Il faut tenir compte de l’âge des enfants, surtout les plus jeunes qui sont difficilement capables de ressentir la sensation du froid et de l’exprimer. » 

Jouer à l’intérieur
Dans ces températures peu clémentes, les activités à l’intérieur sont idéales pour dépenser notre énergie. « L’été, on est souvent dehors. Alors l’hiver, c’est le temps d’essayer des activités à l’intérieur. Pourquoi ne pas nager dans une piscine intérieure, aller dans un centre d’escalade, s’entraîner dans un centre sportif, essayer un sport de raquette ou le studio Fit (circuit d’exercices)? C’est l’occasion d’essayer un nouveau cours, se développer une nouvelle passion et se créer un nouveau réseau! » Nous sommes chanceux d’avoir quatre saisons au Québec qui offrent plus de possibilités d’activités extérieures. Chaque hiver, nous renouons avec nos sports préférés - ou nous en découvrons de nouveaux! 


« Mais une fois en plein air, toute la famille est contente. C’est important d’y aller avec eux aussi. Pas besoin d’aller loin ni de rester longtemps! Faire un bonhomme de neige dans la cour est tout aussi amusant qu’une randonnée dans le parc de la Gatineau. »
Mme Élaine Dupras Associée, directrice générale Sporthèque
Mme Élaine Dupras Associée, directrice générale Sporthèque

Tant à faire!
« Il y a plusieurs activités l’hiver en Outaouais, notamment pour les enfants », souligne Mme Dupras. Pensons au Domaine des flocons, aux glissades, aux patinoires (celle du Lac-des-Loups, du canal Rideau ou du ruisseau de la Brasserie), aux centres de ski alpin. Avec la carte Accès Gatineau, il est possible de louer de l’équipement gratuitement. C’est l’occasion d’essayer un nouveau sport en famille! »

Oui, mais quoi faire quand le jeune (lire : l’ado) trouve que sortir dehors est la pire punition du monde? « Ce n’est pas facile de faire sortir nos ados dehors », admet Mme Dupras. « C’est une habitude à prendre dès l’enfance. S’ils sont initiés aux sports d’hiver en bas âge (ski de fond, ski alpin, patin, etc.), ils développeront un cercle d’amis sportifs et seront plus enclins à jouer dehors. Convaincre et habiller les jeunes demandent un peu d’effort aux parents.