PETITE ENFANCE

Apprendre : l’importance du jeu

En intégrant le jeu dans votre quotidien et celui de votre enfant, vous contribuerez ainsi à son développement et vous formerez une génération prête à affronter les défis de la vie quotidienne.

Le poupon secoue le hochet pour découvrir des sons, le bambin empile des blocs et les laisse tomber pour en comprendre l’effet, le préscolaire utilise des jeux de rôle pour se représenter le monde, et l’enfant d’âge scolaire s’investit dans des jeux de construction ou de société pour faire des déductions et émettre des hypothèses. Le jeu évolue selon l’âge de l’enfant, mais l’apprentissage qu’il en retire dépasse largement tout enseignement magistral qui provient de la part de l’adulte. 

Le jeu est primordial pour le sain développement de l’enfant et contribuerait même à sa réussite scolaire, professionnelle et sociale une fois adulte. Il a aussi des effets bénéfiques sur sa santé mentale. La littérature scientifique est sans équivoque : le jeu est le moyen d’apprentissage à privilégier.

Permettre à l’enfant d’explorer, de manipuler et d’expérimenter favorise la consolidation des apprentissages et la compréhension du monde qui l’entoure, contribuant ainsi à faire de lui un citoyen prêt à affronter la réalité de tous les jours.

Julie Benoit, M. PSÉD, EPEI

Prisonnier des écrans?
Malheureusement, le jeu traditionnel est souvent remplacé par le temps d’écran. La Société canadienne de pédiatrie rapporte que l’exposition à un temps d’écran prolongé nuit au développement du langage, aux fonctions exécutives, aux habiletés sociales, aux habiletés en lecture et en mathématique, aux capacités d’adaptation, aux habitudes de sommeil et aux comportements de l’enfant. La directive canadienne en matière de comportement sédentaire recommande qu’on en limite l’utilisation à moins d’une heure par jour pour les 3 à 5 ans et à moins de deux heures par jour pour les 5 à 17 ans; on privilégie alors un contenu à caractère éducatif.

Impliquez-vous!
L’implication de l’adulte dans le jeu de l’enfant augmente l’engagement de ce dernier face à son jeu. Suivez l’initiative de votre enfant, observez-le, soyez à l’écoute, laissez-vous guider par sa créativité et son imagination; vous retrouverez rapidement votre cœur d’enfant! Profitez du jeu pour faciliter son apprentissage. Utilisez-le pour faciliter la routine du matin, par exemple en chantant des chansons. La période des devoirs pourrait être plus agréable? Pourquoi ne pas apprendre les additions avec un jeu de ballon ou avec un jeu de blocs? La plupart des tâches ménagères, transformées en jeu, peuvent devenir pour votre enfant une belle expérience d’apprentissage.