PUBLIREPORTAGE

Soutien aux aînés victimes d’abus: favorisons la bientraitance chez nos aînés  

Contenu commandité
Le 15 juin souligne annuellement la Journée mondiale contre la maltraitance envers les aînés. Le vieillissement représente une cible propice aux stéréotypes et aux préjugés. En effet, des croyances généralisées face au vieillissement, ainsi que des attitudes négatives envers nos aînés, affectent leur estime et contribuent à la vulnérabilité et l’exclusion sociale.  

En 1969, le Dr. Robert N. Butler cristallise le thème de l’âgisme comme une forme de discrimination contre la personne âgée. Cette attitude préjudiciable fait partie des sept types de maltraitance envers les aînés. Qu’elle soit psychologique, physique, sexuelle, matérielle ou finan-cière, organisationnelle ou qu’il s’agisse d’une violation des droits ou de l’âgisme, cette discrimination envers la personne aînée lui fait subir un préjudice qui affecte sa qualité de vie. 

Trouver le rythme

Dans notre société de productivité et de performance, il est parfois difficile de respecter le rythme des personnes vieillissantes et cela engendre chez eux un sentiment d’impuissance et un risque vers l’isolement. À l’approche de la journée mondiale pour lutter contre la maltraitance, une sensibilisation est de mise et un nouveau regard s’impose pour mettre en avant-plan la bientraitance chez nos aînés. N’oublions pas que l’expérience et la sagesse n’ont pas de prix!

Le projet Intervention SAVA (Soutien aux aînés victimes d’abus) offre un service intégré complet de dépistage, d’accompagnement et de soutien aux aînés qui sont victimes d’abus ou de maltraitance. Il travaille en collaboration avec différents organismes, dont la Table régionale œuvrant auprès des aînés pour contrer la maltraitance en Outaouais. Cette ressource spécialisée est proactive et favorise la bientraitance chez nos aînés. 

Son action porte particulièrement dans les cas d’abus lorsque les personnes âgées ne sont pas connues du réseau et lorsqu’elles hésitent ou ne veulent pas dénoncer la situation d’abus. En créant rapidement un filet de sécurité, nous permettons à ces personnes d’avoir le soutien nécessaire pour retrouver une confiance suffisante afin d’éviter de nouvelles situations d’abus. 

Renseignez-vous auprès du Centre Action Générations des Aînés de la Vallée-de-la-Lièvre au cagavl.ca, ou contactez Intervention SAVA au 873.655.1395.