Économie familiale

Se préparer à son tout premier emploi

Contenu commandité
Jean-Marc Dufresne
Rédacteur publicitaire
L’école se termine, les commerces et restaurants recommencent à accueillir les clients. Des milliers d’adolescents embrasseront bientôt ce rite de passage vers le monde adulte: la recherche et l’obtention du premier emploi. Et, bien qu’elle favorise l’autonomie, cette importante étape se fait mieux avec la collaboration de papa et maman.

La recherche d’un emploi aide l’ado à développer sa confiance en soi et à faire des choix. L’opportunité de travailler devrait lui permettre de développer son sens des responsabilités, du travail d’équipe, mais aussi la gestion de son argent et, souhaitons-le, l’épargne. En effet, le nouveau sentiment de richesse vient avec son lot de tentations!

Un petit travail de réflexion doit toutefois être entrepris avant de parcourir la ville, CV à la main. 

Avant l’emploi

Il n’y a pas que le salaire qui importe dans le choix d’un emploi. Le lieu de travail est-il situé loin, nécessitant des changements d’autobus? L’horaire prévu convient-il? Par exemple, une jeune fille de 16 ans a-t-elle vraiment envie de se retrouver seule à l’arrêt d’autobus à minuit, après le travail? Peut-on s’y rendre sécuritairement à vélo ou en scooter? 

La question des horaires de travail ne se limite d’ailleurs pas à l’heure du départ. Combien d’heures par semaine l’ado veut-il travailler?  Ces heures entrent-elles en conflit avec l’école ou d’autres activités? Devra-t-il s’absenter pour suivre la famille en vacances?

Les conditions de travail ont aussi leur importance. La formation est-elle rémunérée? L’emploi prévoit-il une pause et des jours fériés payés?

Pendant l’emploi
« Une fois l’emploi obtenu, vous devrez probablement aider votre ado à comprendre son premier relevé de paye », souligne Natacha Isel Mbangu, conseillère – finances personnelles, équipe jeunesse de la Caisse Desjardins de Hull-Aylmer. « Ses heures sont-elles bien rapportées? Une erreur est toujours possible. Également, aidez-le dans la mesure du possible à comprendre les informations relatives aux impôts et autres prélèvements à la source. »

La tentation de s’offrir des gâteries sera grande; la conseillère suggère de motiver votre ado à épargner en vue de projets comme ses études ou un voyage qu’il a à cœur. « Il peut aussi prévoir ses dépenses à venir avant sa prochaine paye. La fierté de voir son épargne s’accumuler sera une très bonne source de motivation! »

Enfin, Desjardins offre Mes finances, mes choix: un programme d’éducation financière pour jeunes adultes. Il s’agit d’une série de 17 modules visant à apprivoiser l’épargne, la consommation, le crédit, et en faire ses alliés; entreprendre sa vie financière avec confiance; apprendre à faire travailler son argent pour soi; s’outiller par rapport aux risques du surendettement et de la surconsommation; et enfin, pour mieux connaître ses droits et obligations.

Renseignez-vous au desjardins.com/coopmoi/difference-desjardins/mes-finances