Se mettre au vert

Juin, mois de l’eau: récupérez l’eau de pluie

Contenu commandité
Le réseau municipal d’aqueduc doit fournir de l’eau potable en quantité suffisante pour les besoins prioritaires de la population (boire, cuisiner, se laver, etc.). Or, nous utilisons d’énormes quantités d’eau pour des besoins secondaires comme arroser la pelouse, les plates-bandes, ou remplir sa piscine. En été, l’arrosage de la pelouse et l’utilisation de l’eau potable à l’extérieur peuvent représenter de 50 à 80% de l’utilisation d’eau¹.

Heureusement, des solutions individuelles sont à la portée des propriétaires de résidences afin de réduire efficacement leur utilisation d’eau potable pour l’arrosage extérieur!

Profiter de la pluie
Un baril récupérateur d’eau de pluie peut complètement changer votre façon d’arroser! 

Offert dans les centres jardins et les quincailleries, il s’installe sur le bord de la maison, là où descend une gouttière qui transporte l’eau de pluie qui ruisselle du toit. Un robinet au bas du baril permet d’y remplir un arrosoir à main ou d’y brancher un boyau, pour ensuite arroser les plates-bandes, le potager, ou même pour avoir de l’eau pour nettoyer les meubles de jardin, par exemple2

Il est vrai qu’acheter un baril récupérateur d’eau de pluie requiert un investissement en argent (entre 50$ et 120$ selon le modèle) et temps d’installation (entre une heure et une demi-journée). Mais sachez que ce projet spécial vous permettra d’utiliser jusqu’à 6000 litres d’eau de pluie par été, autant d’eau potable économisée!

Efficace, le boyau?
Arroser au boyau avec le pistolet est parfois simple et rapide, mais souvent inefficace. Nous gaspillons collectivement beaucoup d’eau à arroser « le dessus » des plantes et fleurs avec un boyau, favorisant l’évaporation de l’eau le jour et la création de moisissure sur les plantes la nuit. Outre la recommandation de base qui est d’arroser les racines des plantes, d’autres astuces peuvent venir optimiser cette procédure. 

D’abord, créez vous-même des dispositifs d’arrosage de racines pour votre potager. La version la plus simple: reprenez une bouteille de vin vide propre et remplissez-la avec de l’eau du baril de pluie. Placez-la dans votre potager, pleine, le goulot planté dans la terre près d’une plante. La terre qui s’insérera dans le goulot de la bouteille agira comme bouchon-filtre qui laissera couler doucement l’eau vers le sol, au profit des racines. Au bout de quelques jours, remplissez à nouveau la bouteille et replantez-la près de la plante à un endroit différent. 

Avec quelques bouteilles de vin judicieusement placées dans le potager ou les plates-bandes, vous avez là un système d’arrosage goutte à goutte des racines sans aucun gaspillage d’eau! Et en plus, pas besoin d’arroser tous les jours! Ce système vous permet de partir la fin de semaine en sachant que vos plantes sont abreuvées. Ou alors, achetez des dispositifs commerciaux d’arrosage de racines qui sont encore plus performants, mais qui fonctionnent selon le même principe du remplissage avec de l’eau de pluie3

Prenons soin de la nature en réduisant les occasions de gaspillage d’eau potable qui sont reliées à l’arrosage!

Enviro Éduc-Action accompagne et sensibilise les citoyens et organisations de l’Outaouais vers des comportements et actions favorables à la santé de l’environnement. 

Geneviève Carrier
DG, Enviro Éduc-Action

1. Ville de Gatineau gatineau.ca/portail/default.aspx?p=guichet_municipal/eau_potable 
2. Tout sur les barils de pluie. Ville d’Ottawa: ottawa.ca/fr/vivre-ottawa/environnement-conservation-et-climatique/protection-des-cours-deau-dottawa/leau-de-pluie
3. Exemple de dispositif d’arrosage de racines: logissol.ca