Simon Maltais

L'éducation des adultes

Courage et persévérance

Il faut le dire : les élèves qui s’inscrivent à l’éducation aux adultes, peu importe le niveau, ont à surmonter leurs craintes. Leurs souvenirs d’école sont souvent douloureux, marqués par des échecs, des déceptions et parfois même, de l’humiliation. Retourner sur les bancs d’école quand on est adulte demande humilité, courage et persévérance.

Combattre les préjugés

Un obstacle de taille au retour à l’école, ce sont les préjugés, comme l’explique Brigitte Ménard, animatrice de la vie étudiante à l’édifice Nouvel-Horizon du Centre d’éducation aux adultes des Draveurs. « L’adulte se dit souvent des choses du genre “ j’ai jamais
été bon à l’école, pourquoi je réussirais maintenant? ” ou “ À mon âge, qu’est-ce que les gens vont penser? ” Pourtant, la réalité est que les personnes reviennent à l’école pour toutes sortes de raisons. Personne ne juge l’autre. Et puis, l’étudiant apprend à SON rythme. Ça n’a rien à voir avec la formule traditionnelle du professeur à l’avant. « Ici, c’est un enseignement individualisé! »

En fait, la réussite est même chose courante : « Ce que j’entends et qui me fait tellement plaisir, c’est des choses comme “ Je ne savais pas que je pouvais être bon à l’école! ” Quand on réussit, on se sent compétent et alors, tout
devient possible », croit Mme Ménard. 

Motivation

Il serait pourtant simple d’opter pour la facilité et le travail au salaire minimum. Mais ceux qui s’inscrivent à l’éducation aux adultes ont souvent goûté aux emplois sans lendemain et leur motivation est de s’offrir un meilleur avenir. « Ils sont persévérants », explique l’animatrice. « Ils savent que les efforts qu’ils investissent maintenant déboucheront sur un meilleur avenir, une meilleure qualité de vie. Ces étudiants-là, ils se donnent à fond! »

Quant à l’ambiance, elle se veut très conviviale. Qu’on soit du type solitaire ou social, on finit tôt ou tard par s’intégrer dans cette grande famille, le temps des études. Le temps de se donner un nouveau départ. 

Et vous, qu’attendez-vous ?

www.cea.csdraveurs.qc.ca/