Semaine nationale des soins infirmiers

S’adapter aux besoins d’une clientèle en croissance

Le vieillissement de la population s’accélère. Au premier rang des professions touchées : les infirmières et infirmiers.

Face au nombre croissant d’aînés canadiens qui auront besoin de soins continus au cours des 30 prochaines années, il importe de se pencher sur la place qu’occupera la profession infirmière dans le système de santé.

Quelques statistiques

  • La demande générale en personnel infirmier pour assurer des soins continus aux aînés devrait passer d’un peu moins de 64 000 emplois à temps plein à 142 000 d’ici 2035 !
  • Les centenaires constituent le groupe d’âge qui a connu la plus forte croissance entre 2011 et 2016.
  • À l’heure actuelle, une personne sur huit a 85 ans ou plus. Entre 2011 et 2016, la population dans cette tranche d’âge a crû quatre fois plus vite que l’ensemble de la population canadienne.

Nouvelle réalité, nouveaux rôles

La fonction des infirmières et infirmiers se transforme. Selon l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), la profession infirmière joue un rôle clé pour ce qui est d’offrir des soins mieux adaptés aux personnes âgées : selon l’Association, le personnel infirmier est le mieux à même :

  • de promouvoir et de rétablir les capacités des aînés et de prévenir leur détérioration fonctionnelle;
  • de i) gérer des transitions de soins réussies; ii) d’améliorer les soins dans leur ensemble; iii) de réduire les coûts liés aux complications et aux réadmissions;
  • de collaborer avec les aînés et leur soignant et de leur fournir les connaissances et les outils voulus pour mieux soutenir les soins à domicile;
  • de gérer des soins complexes et des états de santé non urgents sur place, de prodiguer des soins axés sur la personne et la famille et de réduire les coûts des transferts vers l’urgence ou des consultations externes.