Semaine de l'action bénévole

Saviez-vous que…?

Plus de 2,2 millions de Québécoises et Québécois âgés de 15 ans et plus font du bénévolat chaque année. C’est un peu plus de toute la population de Gatineau-Ottawa !

Les bénévoles ont offert 268 millions d’heures auprès des organismes québécois. Payées au salaire moyen, on parlerait de 7 milliards de dollars. Pour le Canada, la proportion passe à un peu moins de 2 milliards d’heures, soit environ l’équivalent de 1 million de postes à temps plein!

Pour chaque dollar investi par le gouvernement provincial, les béné-voles et leur association génèrent une moyenne de 4$ en prestation de services variée au sein de leur communauté.

32% des Québécois (âgés de 15 ans et plus) font du bénévolat auprès d’organismes, ce qui représente l’un des plus bas taux de bénévolat com-parativement aux autres provinces et territoires.

À l’échelle du pays, 8 Canadiens sur 10 font du bénévolat non encadré, en offrant une aide directe à une personne en dehors de leur ménage, comme des personnes apparentées, des amis et des voisins. La plus grande partie de l’aide directe à autrui était un soutien relatif à des activités de tous les jours, comme effectuer des tâches ménagères et d’entretien de maison, prodiguer des soins de santé ou personnels, et faire des courses.

Un petit nombre de bénévoles (25%) donne la majorité (77%) des heures de bénévolat.

Les jeunes Canadiens (âgés de 15 à 19 ans) sont le groupe d’âge qui a le plus haut taux de bénévolat (66%). Par contre, ils donnent beaucoup moins d’heures que leurs aînés : les jeunes de 15 à 19 ans donnent 110 heures en moyenne comparativement aux personnes âgées de 65 à 74 ans, qui donnent 231 heures en moyenne.

Les hommes et les femmes ont des taux de bénévolat semblable (42% chez les hommes et 45% chez les femmes).

Les personnes qui ont fait des études universitaires, qui ont des enfants d’âge scolaire ou qui sont actives sur le plan religieux sont plus susceptibles de faire du bénévolat et de consacrer un plus grand nombre d’heures à ces activités.

Être personnellement touché par une cause n’est pas la principale raison de l’engagement des Québécois dans le bénévolat ; en fait, cette raison arrive en 3e place (63,9%), derrière le désir de contribuer à la communauté (1re place, 91,5%), et de mettre à profit leurs compétences et leur expérience (2e place, 71,6%). 

Les organismes qui attirent le plus de bénévoles sont ceux qui se consacrent aux sports et aux loisirs, aux services sociaux, à la religion ainsi qu’à l’édu-cation et à la recherche.

Sources : Statistique Canada, Enquête sociale générale sur le don, le bénévolat et la participation 2013 ; Réseau de l’action bénévole du Québec. www.rabq.ca