Mois de la santé buccodentaire

Tourisme dentaire : soyez avertis !

Vous faire fabriquer un nouveau dentier sous les cocotiers, ça vous dit ? Chaque année, des dizaines de milliers de Canadiens s’envolent vers les tropiques pour obtenir une prothèse ou des implants dentaires à une fraction du prix qui leur serait facturé ici. Leur nombre ne cesse d’augmenter, mais les récits de traitements bâclés et de réclamations refusés se multiplient eux aussi. Évitez de perdre le sourire : avant de boucler vos valises, lisez les recommandations suivantes.

Couverture, expertise et solutions

  • Étudiez soigneusement votre régime d’assurance dentaire, si vous en avez un. Examinez l’étendue de votre couverture et assurez-vous que cette dernière est maintenue si vous obtenez vos soins à l’étranger.
  • Vérifiez que la clinique jouit d’une bonne réputation et que ses dentistes sont dûment formés, agréés et homologués.
  • Renseignez-vous à l’avance sur les diverses solutions qui s’offrent à vous et sur leur coût. Par exemple, il est possible que l’on vous recommande un implant coûteux, alors qu’un pont, plus économique, suffirait.

Douleur, estimation et références

  • Les soins de dentisterie peuvent s’avérer douloureux, surtout si vous en recevez plusieurs en une courte période de temps. N’oubliez pas de discuter avec votre dentiste de la gestion de la douleur, à l’étranger et à votre retour.
  • Exigez d’obtenir une estimation écrite du coût total. Naturellement, il est possible que le dentiste apporte un ajustement au coût estimé initialement. Cela dit, vous devez convenir d’un prix avant votre départ.
  • Demandez à obtenir des témoignages d’anciens patients. Une équipe de praticiens compétents devrait être en mesure d’en fournir à ses clients potentiels.

Avant, pendant, après

  • Vérifiez que tous les soins peuvent être effectués au cours d’un seul déplacement. Si vous devez vous rendre à l’étranger à plusieurs reprises, vos économies pourraient fondre au soleil.
  • Exigez d’obtenir en format numérique vos radiographies, vos estimations, vos résultats d’examen et tous les autres documents que vous devriez fournir à votre dentiste à votre retour. Vous éviterez ainsi de payer à nouveau pour les obtenir.
  • Renseignez-vous sur la compatibilité des pièces et matériaux utilisés. Les normes relatives aux pratiques et à l’équipement varient d’un pays à l’autre, et l’incompatibilité peut entraîner des difficultés après le traitement.

Rappellez-vous : L’engouement pour le tourisme dentaire a entraîné une prolifération de pratiques frauduleuses. Si une offre vous semble trop belle pour être vraie, écoutez votre instinct.