MAISON+CONDO+IMMO

Achetez maintenant !

L’économie va bien. Conséquence, les taux d’intérêt sortent de leur longue hibernation et semblent prendre leur envol. Votre rêve d’acheter une maison vient-il de s’envoler aussi? Pas nécessairement. Au contraire, malgré un récent redressement, les taux demeurent très avantageux et il faut en profiter.

Depuis un an, les institutions prêteuses doivent vous faire passer un « test de stress », essentiellement une simulation de votre capacité financière à affronter une hausse des taux d’intérêt. Si vous croyez que la légère hausse récente des taux et la nouvelle mesure mettent un frein à votre capacité d’accéder à votre prochaine maison, il n’en est rien. 

En effet, les différentes études du marché démontrent que les acheteurs optent simplement pour un achat plus modeste, mais ne se privent pas d’acquérir une propriété. Sur une maison de 600 000 dollars, la différence est d’environ 60 000$. Or, le marché immobilier permet encore de faire d’excellentes affaires bien en deçà de ce montant, surtout en Outaouais.

Fin de l’inflation?

Les économistes s’entendent pour dire que nous sommes présentement dans un marché qui connaît la seconde plus longue période haussière de son histoire. Malgré l’apparente vigueur des économies américaine et canadienne, il faut prévoir un réajustement des marchés boursiers qui aura un impact sur l’économie et donc, sur les taux qui devront rester bas pour stimuler les achats.

De plus, l’immobilier demeure un excellent investissement et peut constituer une partie du capital dont vous aurez besoin à la retraite. 

Acheter maintenant ou pas?

Si vous ne pouvez fournir au moins 20% du prix de la propriété à l’achat, deux options s’offrent à vous : rester en logement jusqu’à ce que la cible financière soit atteinte. Ainsi, vous éviterez de payer des frais supplémentaires d’assurance-prêt, mais en contrepartie, le coût de la propriété peut avoir augmenté. L’autre option est de passer par une garantie de prêt comme la Société canadienne d’hypothèque et de logement. La prime sera ajoutée à votre prêt, mais vous pourrez devenir propriétaire maintenant, sur approbation de crédit, et évidemment sortir plus tôt de votre prêt dans la vie.

Dans un cas comme dans l’autre, un conseiller financier peut vous aider dans votre décision.