Les écoles catholiques du Centre-Est

Un nouveau dôme sportif

Le 30 octobre dernier, le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a concrétisé son partenariat avec le club de football des Sooners d’Ottawa en soulignant le début des travaux qui mèneront à la construction du futur dôme sportif à l’École secondaire catholique Paul-Desmarais. Pour l’occasion, la communauté scolaire du CECCE et les Sooners d’Ottawa, entourés de leurs partenaires, ont procédé à une première pelletée de terre symbolique cet après-midi, sur le site où le nouveau dôme sportif sera construit et dont l’ouverture est prévue en mai 2019.

La présidente du Conseil, Johanne Lacombe, insiste sur l’importance du partenariat qui allie le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est et le Club de football des Sooners d’Ottawa : « Grâce au travail acharné de nos précieux partenaires, dont le Club de football des Sooners d’Ottawa, sans qui ce projet n’aurait pas pu voir le jour, l’École secondaire catholique Paul-Desmarais se démarquera parmi les écoles de la région, alors qu’elle se verra offrir des installations de haute qualité à ses élèves, mais également à l’ensemble de la communauté de Stittsville. Je souhaite également remercier le conseiller municipal, monsieur Shad Qadri, pour son appui et ses judicieux conseils, tout au long du processus. »

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté que le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est accueille la construction d’un nouveau dôme sportif, qui permettra à la communauté scolaire d’y pratiquer, tout au long de l’année, une multitude de sports. D’ailleurs, le Conseil prévoit effectuer une consultation publique auprès des familles d’ici la fin de l’année, dans le but de mettre en place des programmes sportifs adaptés aux intérêts des élèves. Le Conseil a également à coeur la santé mentale et physique de ses élèves, ainsi que leur bien-être. Il se fait donc un point d’honneur de leur offrir les installations appropriées pour promouvoir et encourager, notamment, la pratique régulière de l’activité physique », exprime Réjean Sirois, directeur de l’éducation.