Échanges lors du colloque CIRTA 2018 organisé par la TÉLUQ et ayant pour thème «Présent et futur de l’enseignement et de l’apprentissage numérique».

L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC CÉLÈBRE SES 50 ANS

Branché sur les milieux et ouvert sur le monde

Le réseau de l’Université du Québec a permis aux popu­lations de toutes les régions d’accéder à l’enseignement supérieur, d’exprimer de façon particulière leurs besoins et attentes. Des formations et des créneaux de recherche originaux y sont développés, en collaboration avec divers partenaires des régions et d’autres pays, contribuant à la science en français.

«L’Université du Québec a toujours été l’antithèse du concept de tour d’ivoire. Nous avons des antennes partout et nous travaillons en symbiose. Bien connectés, nous sommes à l’écoute et capables de construire, de coconstruire avec les milieux et d’arriver avec de
la recherche et de la formation pertinentes aux besoins actuels et futurs. Nous avons aussi la préoccupation d’amener la connaissance dans tous les milieux desservis par le réseau afin que ceux-ci puissent s’en servir comme levier.»

Jean-Pierre Ouellet, recteur de l’UQAR  

«Il y a une coconstruction à faire avec les collèges avec lesquels on doit développer encore plus de partenariats. Pour l’accessibilité aux études, particulièrement dans les régions, les deux grands réseaux d’établissements en enseignement supérieur doivent être encore plus en phase. Il faut être capable de faire preuve d’ouverture et c’est de cette manière qu’on va continuer à se démarquer et à réaliser notre mission dans un contexte toujours très actuel pour les cinquante prochaines années.»

Denis Martel, recteur de l’UQAT

Le professeur Stéphane Bouchard, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en cyberpsychologie clinique dans la voûte immersive PSYCHÉ à l’UQO.
Gabriel Côté-Castonguay est étudiant au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale à l’UQAR.
  • Les personnes formées à l’Université du Québec contribuent au développement de toutes les régions, la moitié des diplômés travaillant à l’exté­rieur des centres urbains de Québec et de Montréal. 
  • 10$ en retombées éco­nomiques générées par l’Université du Québec pour chaque dollar net investi par le gouver­nement du Québec.
  • Plus de 200M$ obtenus en subvention de recherche.
  • Un article scientifique sur deux est signé avec un chercheur d’un autre pays.