Michaëlle Jean, secrétaire générale de la francophonie

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE

Fais de toi un franco !

Voilà maintenant 30 ans que l’on souligne la Journée internationale de la francophonie. Mais au-delà des affirmations creuses qui nous invitent à nous congratuler de nous exprimer encore dans la langue de Vigneault, quel sens pouvons-nous donner à cette célébration ? Il est grand temps de sortir notre langue de notre poche!

Agir de concert

Être fiers de parler français ne suffit plus. Alors que les frontières s’effacent et que la planète rétrécit, notre langue doit servir de contrepoids à la rhétorique xénophobe et de levier pour l’équité et l’inclusion. En ce 20 mars 2018, c’est justement sous le thème « La langue française, notre trait d’union pour agir » que la Canadienne Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, invite les francophones du monde entier à défendre fraternellement « le bien commun de l’humanité. »

Agir tous azimuts

Ce bien commun, il se construit par toute forme d’initiatives, de stratégies et de solutions. Trop souvent vue comme la chasse gardée des académiciens, linguistes et puristes de ce monde, la langue française s’incarne pourtant concrètement dans tous les champs de l’activité humaine. Depuis la gouvernance démocratique jusqu’au développement durable, en passant par la recherche, les médias, l’économie et l’innovation, c’est sans complexes, insiste Mme Jean, que nous devons étendre notre action en tant que francophones.

Agir avec force

Parler français, c’est plus que perpétuer une tradition : c’est se récrier contre les injustices, s’élever contre les fausses nouvelles et se révolter contre l’oppression. Pour « briser les solitudes générées par l’indifférence et l’égoïsme », rappelle Mme Jean, nous devons « dénoncer les dérives de la mondialisation, la violation des droits et libertés, particulièrement des femmes, les appels à la haine et au rejet de l’autre, l’obscurantisme et la terreur. »

En célébrant notre appartenance à la francophonie, nous devons nous rappeler la formidable puissance des mots dans notre lutte pour la justice.  

La JIF fête ses 30 ans !

La Journée internationale de la Francophonie fait référence au 20 mars 1970, qui marqua la création à Niamey, au Niger, de la future Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Créée en 1988, cette journée permet aux francophones du monde entier d’exprimer leur solidarité et leur désir de vivre ensemble, dans leurs différences et leur diversité.