Étudier le droit civil à l’Université d’Ottawa

Investir dans son avenir!

La Section de droit civil de l’Université d’Ottawa offre depuis 1953 le programme de licence en droit (LL.L.), lequel prépare à l’admission aux ordres professionnels de juristes du Québec, le Barreau et la Chambre des notaires, et forme des professionnels du droit qui sauront s’adapter à l’évolution de la pratique dans des domaines et des contextes de plus en plus variés.

La Section de droit civil jouit d’une excellente réputation et offre un environnement d’apprentissage à échelle humaine, qui permet des interactions personnelles entre les étudiants et les professeurs. Elle fait constamment bonne figure dans les sondages de fin d’étude, notamment grâce à son programme d’enseignement appliqué en petits groupes (médiation, plaidoirie, séminaires d’exposé juridique). 

En collaboration avec la Section de common law, la Section de droit civil est en mesure d’offrir une formation bijuridique et bilingue, en donnant une importance particulière au droit et aux cultures juridiques autochtones. La Faculté de droit fait partie des 100 premières de sa catégorie au monde et arrive en 6e place au Canada, selon le dernier classement du Times Higher Education (2019).

Apprentissage expérientiel

Tous les étudiants ont accès à des options d’apprentissage expérientiel. Le programme d’enseignement coopératif permet aux étudiants d’acquérir une expérience de travail au cours de trois stages rémunérés dans un cabinet d’avocats ou de notaires, ou encore au sein de la fonction publique fédérale ou québécoise. De même, notre programme d’enseignement clinique permet aux étudiants d’être jumelés avec un juriste une journée par semaine pendant toute une session. La participation à des concours de plaidoirie interfacultaires, à des cliniques juridiques ainsi qu’au programme d’initiation à la recherche au premier cycle (permettant de faire de la recherche avec un professeur) sont autant d’autres occasions d’apprendre le droit par la pratique et de devenir un juriste accompli. Dans ces efforts, la Section de droit civil est heureuse et reconnaissante de pouvoir compter sur la participation des institutions fédérales, des cabinets d’avocats et de notaires, de la magistrature, du Centre de justice de proximité de l’Outaouais ainsi que de la Clinique de droit notarial de Gatineau. 

« Mon parcours à la Section de droit civil a été pour moi l’occasion de combiner apprentissage et implication scolaire, et je crois sincèrement que Fauteux est l’endroit idéal pour tout étudiant voulant repousser ses limites et ayant comme objectif de faire une différence autour de lui. »

Olivier Lacoursière, président, Association des étudiantes et des étudiants en droit civil de l’Outaouais (AEEDCO), finissant, LL.L/DVM

Formation intensive en droit autochtone

Déjà engagée dans la voie de la réconciliation depuis plusieurs années, notamment à travers son école d’été en territoire innu, la Section de droit civil a accru ses efforts pour sensibiliser ses étudiants aux réalités du droit autochtone. Elle offre dorénavant une formation intensive à tous les étudiants de première année qui vise à les initier aux perspectives autochtones sur le droit et aux cultures juridiques autochtones. 

« Un élément de mon parcours universitaire qui intègre une flèche immuable à mon arc est ma participation en tant que membre du Comité Vérité et Réconciliation. Cela me permet enfin de voir mes aspirations se concrétiser en m’impliquant dans le cadre d’une vision proactive sur le droit autochtone. La Section de droit civil m’a outillée au-delà que j’aurais pu l’espérer et m’a confirmé à maintes reprises que, certes je suis dans le bon domaine, mais surtout au bon endroit. »  

Joëlle Perron-Thibodeau, étudiante au premier cycle

Programme d’échanges internationaux

La Section de droit civil est ouverte sur le monde! Dès la deuxième année du programme de licence en droit, les étudiants peuvent participer à un programme d’échange international. Ainsi, de 2008 à 2018, plus de 200 étudiants ont effectué un échange dans une faculté de droit étrangère.

« L’environnement stimulant et dynamique que l’on retrouve à la faculté m’a encouragée à me dépasser autant sur le plan académique que personnel. En effet, j’ai eu l’occasion de participer à un échange étudiant à Lyon en France. Cette expérience m’a permis d’aller au-delà de ma zone de confort et de découvrir bon nombre de villes uniques. »

Laurence Boucher, étudiante au programme LL.L./DVM.

Un programme conjoint en droit, développement international et mondialisation

Les défis auxquels nous faisons face comme citoyen de la planète appellent des solutions interdisciplinaires et novatrices. Un programme conjoint permet ainsi aux étudiants d’obtenir en quatre ans, la licence en droit et le baccalauréat en développement international et mondialisation (LL.L./DVM). Ce programme vise à assurer la formation de juristes capables de bien comprendre la problématique du développement international et de la mondialisation et de contribuer à différents titres à l’utilisation du droit dans le contexte de la coopération internationale.

« Le programme LL.L./DVM offre des opportunités d’apprentissage uniques, pouvant être personnalisées. En effet, nos professeurs nous forment d’abord à maîtriser le droit sous ses divers aspects, puis on a l’occasion d’appliquer ces notions juridiques aux branches des sciences sociales nous intéressant tout particulièrement. »

Déborah Stephenson, candidate 2019 LL.L./DVM, coordonnatrice de programme - Pro Bono et présidente - Association du droit de l’environnement et du droit autochtone

Pour plus d’information, visitez le site Web : https://droitcivil.uottawa.ca/fr