Contenu commandité

Genacol os et articulations

Ajoutez des années à votre vie et de la vie à vos années

Une réalisation du service de la promotion
Capitales Studio
Quand on est sédentaire et qu’on ne fait pas vraiment attention à son alimentation, on ne se rend pas tout de suite compte de la détérioration graduelle de son état de santé. Les changements physiologiques se font de façon insidieuse.

Au fil des années, vos muscles s’atrophient, votre densité osseuse diminue, votre respiration devient plus courte.  Mais à moins de prendre les escaliers ou de faire un sprint pour attraper l’autobus, vous avez toujours l’impression d’avoir la forme de vos 20 ans.

Puis, un beau jour, les petits bobos commencent à faire surface : douleurs et raideurs articulaires, faiblesse musculaire, grande fatigue et manque global d’énergie. Du jour au lendemain, on a l’impression d’avoir pris un coup de vieux.

Le mode de vie n’est pas le seul responsable. Le processus naturel de vieillissement entraîne un ralentissement de notre métabolisme, qui réduit notre capacité à synthétiser les protéines. Cette diminution débute vers l’âge de trente ans, à raison de 1 % en moyenne par an, et s’accentue à partir de la cinquantaine. Une de ces protéines est le collagène qui constitue 25% du poids des protéines du corps humain et, 75% de notre peau en est composée, dont la diminution peut causer diverses maladies chronique : arthrose (cartilage et ligaments), fibromyalgie (muscles) et ostéoporose (os). D'ailleurs, selon le Centre de Nutrition et des Sciences de l’Alimentation de l’Université McGill, lorsque l’organisme est incapable de synthétiser de nouvelles protéines pour en extraire les acides aminés essentiels, il doit absolument se procurer les acides aminés par l’alimentation.  Car, en plus d’aider à la digestion, à désintoxiquer le corps et à combattre les maladies, ces acides aminés contribuent à la formation de la plupart des composants du corps humain : tendons, cartilages, os, sang, cheveux, ongles, peau, muscles et nerfs.  Genacol Os et Articulations est constitué d'un collagène assimilable par le corps humain et procure les acides aminés essentiels permettant ainsi de combattre l’arthrose, prévenir l’ostéoporose et soulager les articulations. 

Genacol Original

Découvrez une autre manière de prendre soin de vous

Une réalisation du service de la promotion
Capitales Studio
Vous avez un style de vie plutôt actif et vous voulez maintenir vos os en bonne santé? Pour garder vos os forts et en santé le plus longtemps possible, il est important de prendre soin de ses articulations. Des gestes quotidiens peuvent être posés afin de vous aider à le faire. Au saut du lit, commencez par un réveil musculaire. Ce petit rituel matinal vous permettra de dérouiller votre corps et votre esprit.
  • Premièrement, après s'être levé, étirez-vous doucement.
  • Exécutez des mouvements continus et fluides.
  • Tournez dix fois vos poignets et chevilles dans le sens d'une aiguille d'une montre puis, répétez l'exercice dans l’autre sens.
  • Mettez vos mains sur les épaules, coudes pliés, et effectuez de petits cercles dans les deux sens. Terminez en faisant des rotations circulaires avec votre nuque, dans les deux sens encore une fois.

Ensuite dirigez-vous vers la cuisine pour vous préparer un smoothie contenant du collagène liquide. Le collagène est une protéine présente dans toutes les structures du corps (peau, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs) et il assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus. Il est donc un grand allié pour soulager l'inflammation, réduire la douleur et diminuer la rigidité des articulations.  De plus, à partir de 30 ans, sa production diminue et cela peut entrainer des douleurs articulaires, la dégénérescence des cartilages, et une diminution de l'élasticité, de la mobilité ou, encore, le manque d’agilité et de souplesse.  Ainsi, en ajoutant chaque matin à vos smoothies ou à votre jus 15ml de Genacol Original Liquide, vous en ressentirez les bienfaits dans tout votre corps.

Voici 3 recettes de smoothie simples et rapides :

Genacol Optimum

La douleur ne devrait pas vous empêcher de bouger!

Une réalisation du service de la promotion
Capitales Studio
Sportif devant l’éternel, sans être un grand athlète, vous ne manquez jamais une occasion de bouger. Vélo, course à pied, ski de fond sont pour vous des façons de garder tant la forme que le moral. Mais voilà que, ces dernières années, les petits bobos attribuables à votre style de vie actif comme les bursites sont plus fréquents et le poids de votre âge commence à se faire sentir, en particulier au lever. Douleurs et raideurs articulaires sont devenues votre lot quotidien, même après un jour de repos. Votre entourage vous exhorte de ralentir la cadence, voire de cesser la pratique de ces sports qui, selon eux, sont la source des maux qui vous affligent. Vous êtes peut-être trop vieux pour vous donnez autant, disent certains de vos parents et amis.

L’arthrose en cause

Vos douleurs articulaires ne sont pas causées par le sport, mais par l’arthrose, également connue sous le nom d’ostéoarthrite, une maladie des articulations résultant d’une usure chronique des cartilages. Elle affecte également l’ensemble des articulations, soit les ligaments, les os, les muscles et le liquide synovial. Si certains sports violents ou d’endurance peuvent provoquer une usure anormale menant à l’arthrose, l’activité physique comme telle n’est pas néfaste, bien au contraire.

Le mouvement est en effet bénéfique pour le cartilage. Il permet de maintenir la souplesse des articulations, de renforcer la musculature qui les soutient et de soulager la douleur en libérant des endorphines. De grandes études étalées sur plusieurs années ont montré notamment que faire de la course à pieds, à raison de moins de 30 kilomètres par semaine, était bénéfique pour le cartilage.

Contrairement aux muscles et aux tissus, le cartilage n’est pas irrigué par des vaisseaux sanguins. Il se nourrit des nutriments présents dans le liquide synovial, un lubrifiant naturel qui a aussi comme rôle de prévenir l’usure du cartilage. Or, chaque fois que les articulations sont sollicitées, le liquide synovial pénètre dans le cartilage. Le mouvement contribue donc à lubrifier et à nourrir le cartilage.

Avec l’âge, cependant, notre corps produit de moins en moins de collagène, une protéine qui compose une grande part de notre cartilage et de nos ligaments. Le vieillissement a également pour effet de réduire la teneur du liquide synovial en glucosamine et en chondroïtine, deux composés qui contribuent à ralentir la dégradation du cartilage.

Les douleurs et symptômes souvent associés à l’arthrose

Les symptômes associés à la maladie varient d’une personne à l’autre. Voici une liste non exhaustive des plus fréquents :

  • Vous expérimentez une douleur dans une articulation lorsque vous êtes en mouvement. Par exemple, des douleurs au genou en descendant l’escalier.
  • Vous éprouvez de l’inconfort dans l’articulation lors des changements de température.
  • Une légère pression sur une articulation vous procure de l’inconfort.
  • Vous ressentez une raideur dans l’articulation après une période d’immobilité ou au réveil. Il est normal d’être moins flexible le matin, cependant, cette raideur ne devrait pas durer plus de 30 minutes.
  • Vous observez de petites excroissances osseuses (ostéophytes) sur l’articulation.
  • Des craquements se font entendre à l’effort. Cela survient principalement en cas d’arthrose du genou.
  • Vous remarquez de la rougeur ou un gonflement de l’articulation. Ce symptôme est toutefois plus rare.