Contenu commandité

Des jeunes nous parlent

La vie hyperactive de l’école!

Des projets, des initiatives et des activités, il y en a à la tonne à l’école secondaire Sieur-de-Coulonge. Activités culturelles, équipes sportives, voyages, sorties et comités, il y en a pour tous les goûts. L’énergique directrice encourage tout ce beau monde à s’impliquer et à trouver sa voie parmi les nombreuses possibilités.

L'école a remporté deux des quatre prix en Outaouais pour le concours Force avenir. C’est grâce à l’initiative de Tyler LaSalle que le groupe Entraide a vu le jour. Ce groupe, composé d’une douzaine d’élèves, se rencontre une fois par semaine et organise des activités pour améliorer la vie sociale de l’école et pour diriger les élèves qui en ont besoin vers les bonnes ressources. 

La majorité des membres d’Entraide ont déjà été victime d’intimidation, alors ils comprennent à quel point il peut être difficile d’être aux prises avec ce problème et d’en parler aux adultes. Ils sont donc toujours disponibles pour aider ceux qui en ressentent le besoin. 

Le parlement scolaire s’est aussi illustré pour Force avenir. Avec des députés élus dans chacune des classes, des ministres et un premier ministre, les élèves peuvent vivre et comprendre le système politique canadien. Le parlement qui se forme en début d’année est actif pendant toute l’année scolaire. Puis, en mai dernier, Shanny-Claude Denis-Gauthier a remporté la plume d’argent en tant que journaliste dans l’Étudiant Outaouais.

Des jeunes nous parlent

Si j’étais ministre...

Si le ministre de l’Éducation était devant vous, quelle principale question lui poseriez-vous ? Ou si vous étiez le ministre de l’Éducation, quelle décision prendriez-vous en premier ?

Q Le ministre de l’éducation est devant vous. Vous lui dites quoi ?

R Que les gens moins fortunés et de classe moyenne devraient pouvoir se payer des études postsecondaires sans se ruiner. Peut-être établir un montant fixe, établi selon le revenu. Les « pauvres » paient un certain montant, la classe moyenne un autre et les plus riches un montant plus élevé.

R Que les enseignants devraient avoir plus de liberté et de latitude dans leurs classes. C’est dommage que les profs doivent suivre un curriculum strict. Ils devraient pouvoir adapter leurs cours selon leur style d’enseignement, mais aussi au genre d’élèves à qui ils enseignent. Les élèves apprécient particulièrement leur prof d’histoire, qui commence chaque cour en leur parlant d’actualités. 

R Que les salles de classe et l’enseignement en général devraient évoluer avec les technologies qui sont offertes. Fournir des tablettes électroniques par exemple. Il n’est pas normal que tout se fasse encore avec des manuels. Présentement il y a des livres avec des codes numériques, mais comme le code change tous les ans, ça crée plus de dépenses pour les parents.