Des jeunes nous parlent

Découvrez les enjeux qui les touchent

Nous avons récolté les opinions, positives autant que négatives des jeunes par rapport à une dizaine de thèmes.

L'amitié

De leur propre aveu, sans leurs amis, les jeunes ne pourraient pas survivre !  Un bon ami écoute, fait preuve de respect et ne juge pas. On peut être nous-mêmes et l’on se sent bien dans notre peau lorsque nous sommes entourés de bons amis. De plus, ils sont dignes de confiance et savent nous faire rire. 

La famille

Les amis sont importants, mais la famille l’est toute autant. Notre famille est toujours présente et sera là, peu importe ce qui arrive. On peut tout dire aux membres de notre famille. Et même si plusieurs doivent composer avec des parents séparés, ils se sentent aimés et aiment leurs parents de façon égale. 

Les réseaux sociaux

La majorité des jeunes avouent être accros aux réseaux sociaux. Facebook, Snapchat et Instagram font partie intégrante de leur vie. Pour eux, les réseaux sociaux ont un impact à 50% positif et 50% négatif dans notre société ; on peut parler à nos proches, peu importe où ils vivent, mais la cyberintimidation est un nouveau fléau. 

L'argent

Les élèves s’accordent pour dire que de nos jours, tout coûte de l’argent. Et qui dépense le plus entre les filles et les gars ? Les avis sont partagés. Les filles dépensent trop et souvent en produits de beauté et les gars font de grosses dépenses pour les sports et les voitures. 

L'intimidation

60 à 70% des jeunes interrogés avouent déjà avoir été victime d’une forme ou l’autre d’intimidation. Se faire agacer, se faire niaiser, recevoir des propos inappropriés, se faire « parler dans le dos » ainsi que de la violence physique et verbale sont tous des exemples cités. 

L'immigration

Avec les réseaux sociaux, il est facile de voir des informations qui ne sont pas toujours vraies et les jeunes en sont conscients. On sent beaucoup l’opinion de l’entourage à savoir que les immigrants sont bienvenus, mais qu’ils doivent s’adapter à la culture canadienne. 

L'environnement

Les jeunes ont conscience du réchauffement climatique et des conséquences qu’il a sur leur environnement. Comme ils habitent un milieu rural, ils aiment la nature et savent qu’ils doivent la protéger en recyclant, notamment. Fait intéressant, c’est surtout à l’école qu’ils ont reçu leur éducation environnementale. 

La politique québécoise

Il est difficile de séparer la politique québécoise de la politique canadienne. Les jeunes connaissent les deux premiers ministres respectifs et ils comprennent le fonctionnement de la politique canadienne puisqu’ils ont un parlement scolaire avec des députés élus dans chaque classe.

L'autorité

Plus ça change, plus c’est pareil ! Pour les jeunes, l’opinion et les conseils de leurs amis valent beaucoup plus que ceux de leurs parents. Ils veulent vivre leurs propres expériences puisque ça fait partie de la vie. Les parents doivent guider, mais ne pas les surprotéger. 

La politique internationale

Donald Trump est sur toutes les lèvres, même celles des jeunes du secondaire. Ils se questionnent sur ses prochaines décisions puisqu’ils sont conscients que celles-ci auront un impact non seulement sur les États-Unis, mais sur le reste du monde.