publireportage

Cora: renaître (littéralement) de ses cendres

Le 10 août 2018, Robert Hanna est en direction de son chalet lorsque son téléphone sonne. Il n’a pas quitté le travail depuis 10 minutes qu’il doit rebrousser chemin de toute urgence : un feu s’est déclaré dans la remise du restaurant Cora dont il est propriétaire. Personne n’est blessé, mais la fumée a causé des dégâts nécessitant la réfection du plafond et des murs. Les vacances estivales sont les journées les plus occupées de l’année. Lui qui gère ses employés comme autant de membres de sa famille, il doit prendre une bien difficile décision : fermer l’établissement pour plusieurs mois.

Repartir à zéro

« C’était dramatique, mais nous en avons fait une opportunité de repartir à neuf », confie M. Hanna. « Nous n’avons conservé que les quatre murs, tout le reste a été refait : plancher, plafond, cuisine, salle à manger, toilettes, tout a été repris avec l’idée de mettre à jour le décor. » Ainsi, les clients pourront désormais compter sur des prises USB pour leur téléphone, des prises pour l’ordi, un meilleur chauffage et une climatisation neuve dans un décor encore plus accueillant.

Si l’ensemble respecte le format standard des franchises Cora, des touches personnalisées propres à la succursale hulloise ont été apportées çà et là. La salle de réunion disponible aux entreprises qui le désirent a été repensée avec un écran de télé intelligent, une technologie de pointe et un mobilier neuf.

Fidélité  

Huit mois après le drame, les portes du tout nouveau restaurant Cora se sont ouvertes le 1er avril pour accueillir une bonne centaine de clients fidèles. Plusieurs avaient laissé des messages d’encouragement sur la boîte vocale de l’entreprise durant la rénovation, des messages qui ont fait chaud au cœur du propriétaire.

Mais ce dont Robert Hanna est probablement le plus fier, c’est que lors de la réouverture, chaque employé en poste le 10 août 2018 était de retour. « Nous n’en avons pas perdu un seul », explique-t-il. « Pour moi, ils font partie de ma famille. Certains ont pu travailler à mon autre restaurant à Ottawa, d’autres sont restés sans emploi, mais tous sont revenus. C’est eux qui contribuent à notre succès et j’en suis très fier », dit-il, ému.

De la grande visite

La réouverture du restaurant sis au 1, rue Gamelin fera l’objet de divers concours et promotions. La fondatrice de la chaîne, Cora Tsouflidou, compte y accueillir personnellement la clientèle lors  d’une visite au restaurant le vendredi 12 avril prochain. Une belle occasion pour vous de joindre l’utile à l’agréable!

Chezcora.com